Danemark

Classement des donateurs, 2021

6e Contributions de base
8e Contributions non essentielles
6e Contributions globales

Les valeurs démocratiques et les droits humains constituent le fondement de la coopération au développement du Danemark, comme le décrit sa stratégie de coopération pour le développement et l'action humanitaire, intitulée « Le monde que nous partageons ». Le Danemark promeut et défend les droits humains, en mettant particulièrement l'accent sur les droits des filles, des femmes et des groupes marginalisés. La stratégie considère que l'égalité entre les sexes et l'autonomisation économique et politique des femmes contribuent à la croissance économique et à des sociétés plus égalitaires et démocratiques. Le Danemark continuera à montrer la voie dans la lutte mondiale pour l'égalité entre les sexes et la protection des droits des filles et des femmes, en mettant particulièrement l'accent sur la santé et les droits sexuels et reproductifs.

Le Danemark utilisera la coopération au développement pour prévenir et combattre la pauvreté et les inégalités, les conflits et la fragilité, les déplacements et les migrations irrégulières. Cette priorité place la santé et les droits sexuels et reproductifs des femmes et des filles dans les contextes humanitaires, la violence basée sur le genre chez les personnes déplacées et la traite des êtres humains au cœur  de ses préoccupations. Le Danemark continuera également sa lutte contre le changement climatique et pour rétablir l'équilibre de la planète.

La contribution financière du Danemark à l'UNFPA prend différentes formes. Le budget national assure une contribution de base pour soutenir l'UNFPA dans ses efforts pour garantir la santé et les droits sexuels et reproductifs au niveau mondial ; une contribution au partenariat UNFPA Supplies pour élargir l'accès à un choix de contraceptifs modernes et de médicaments vitaux pour la santé maternelle en Afrique de l'Ouest ; et une contribution au travail humanitaire de l'UNFPA, car les femmes et les filles sont souvent confrontées à d’énormes fardeaux dans les crises humanitaires.

 

Flemming Møller Mortensen, ministre du Développement international et ministre de la Coopération nordique
Le Danemark a longtemps été et reste à l'avant-garde de la lutte pour le droit des femmes et des filles du droit à disposer de leur corps et nous considérons l'UNFPA comme un partenaire essentiel et de confiance dans cette lutte. En raison des conséquences dévastatrices de la pandémie de COVID-19 pour les femmes et les filles, il existe un risque que même les gains limités obtenus au cours des dernières décennies soient réduits à néant - en d'autres termes, un risque réel que la vie des femmes et des filles empire. Avec des activités dans plus de 150 pays, l'UNFPA occupe une position unique pour offrir un soutien adapté à la réalité sur le terrain. Cela est plus que jamais nécessaire. Dans le prolongement du Sommet de Nairobi sur la CIPD25, organisé par le Danemark, l'UNFPA et le Kenya en 2019, le Danemark s'engage à établir un partenariat solide avec l'UNFPA pour que les femmes et les filles puissent planifier leur famille, leur vie et leur avenir.
Flemming Møller Mortensen, ministre du Développement international et ministre de la Coopération nordique

Résultats clés 2018-2021

  • Santé sexuelle et procréative
    Décès maternels évités
    12,413
    Avortements à risque évités
    1,370,774
    Chirurgies de réparation de la fistule prises en charge
    3,873
    Adolescents ont bénéficié de services intégrés de santé sexuelle et reproductive
    7,242,774
  • Planification familiale
    Grossesses non désirées évitées
    4,456,411
    Couples protégés pendant un an contre les grossesses non désirées
    15,952,140
    Prévention des infections à VIH par la fourniture de préservatifs féminins et masculins
    28,097
    Les filles marginalisées ont été touchées par des programmes de compétences de vie
    704,184
    Infections sexuellement transmissibles évitées grâce à la fourniture de préservatifs féminins et masculins
    1,248,754
  • Violence basée sur le genre et pratiques néfastes
    Filles sauvées des mutilations génitales féminines
    57,325
    Femmes et les filles victimes de violence ayants eu accès aux services essentiels
    292,312
    Les femmes et les filles handicapées sujettes à la violence ont eu accès aux services essentiels
    7,804
    Les filles ont reçu des services de prévention et / ou de protection et des soins liés aux mariages d'enfants, précoces et forcés
    567,787
    Filles et femmes ayant reçu des services de prévention et/ou de protection et des soins liés aux mutilations génitales féminines
    205,575
    Les communautés ont fait des déclarations publiques pour éliminer les pratiques néfastes
    2,203
    Fournisseurs de services de santé et gestionnaires formés en tant que formateurs sur l'ensemble de services initial minimum
    4,734
Avertissement

Les principaux résultats sont fournis à titre indicatif uniquement et reflètent ce à quoi un donateur a contribué en finançant le FNUAP depuis 2018. Les principaux résultats présentés ici peuvent ne pas refléter les chiffres fournis par les donateurs gouvernementaux.

Contributions depuis 2014

Le graphique à barres représente les produits d'exploitation généraux et non essentiels globaux constatés au cours d'une année donnée. La plupart des contributions sont reçues en monnaie nationale. Les fluctuations des taux de change peuvent avoir une incidence sur les équivalents en dollars américains.

  • Tout
  • 2014
  • 2015
  • 2016
  • 2017
  • 2018
  • 2019
  • 2020
  • 2021

Le graphique à secteurs représente les produits d'exploitation généraux et non essentiels globaux comptabilisés au cours d'une année donnée, avec des détails supplémentaires pour les fonds non essentiels.

Les donateurs sont affichés dans l’ordre de contributions globales à l'UNFPA pour une année donnée, comme indiqué dans le menu.

2021 | Accueil
Statistiques mondiales des donateurs

Actualités

Actualités
CISJORDANIE, Palestine – À Nablus, après avoir bénéficié de services psychosociaux et sanitaires à l’espace sûr pour femmes et filles soutenu par l’UNFPA, les femmes peuvent partir avec un bagage de formation…
18 Janvier 2022 Lire l'histoire
Actualités
TRIPOLI, Libye – Après avoir divorcé d’un mari violent, Muna* s’est trouvée face à divers obstacles. « J’ai subi des violences, des mauvais traitements et de la discrimination », se souvient-elle. « La stigmatisation…
07 Septembre 2021 Lire l'histoire
Actualités
SANA'A, Yémen - Salwa, 35 ans, a survécu au mariage d’enfant, à trois maris abusifs, à une pauvreté écrasante et à des années de conflit acharné. Au début de la pandémie de COVID-19, elle a également souffert de famine…
17 Août 2020 Lire l'histoire