Actualités

Au Kirghizistan, le recensement de la population entre dans l’ère digitale

Au Kirghizistan, le recensement de la population entre dans l’ère digitale
Le Kirghizistan a récemment réalisé son troisième recensement de la population et de l’habitat depuis son indépendance en 1991. Près de 24 000 agent·e·s de recensement comme celle représentée ci-dessus (à gauche) dans la vallée de Suusamyr (région de Chuy), ont été recruté·e·s pour recenser une population de près de 7 millions d’habitant·e·s. @UNFPA Kirghizistan/Kanat Kubatbekov
  • 20 Mai 2022

BICHKEK, Kirghizistan – Au printemps, pendant dix jours, 24 000 agent·e·s de recensement ont été déployé·e·s dans tout ce pays d’Asie centrale, qui compte environ 7 millions d’habitant·e·s, pour mener enfin à bien le recensement national de la population et de l’habitat qui avait été repoussé pendant deux ans à cause de la COVID-19. 

C’est le troisième recensement effectué par le Kirghizistan depuis son indépendance en 1991, et le premier qui a été mené par voie électronique.

« Nous n’avions pas besoin de papier ni de stylo », explique Kanat Sydykov, étudiant·e de 20 ans à l’Université kighize d’État et agent·e de recensement au Kirghizistan. « Ce recensement a été conduit de façon littéralement tactile par les agent·e·s. »

Les agent·e·s, qui devaient chacun·e collecter des données auprès de 400 personnes, ont effectué leur travail via une application mobile développée par la Banque mondiale.

« Les recensements précédents étaient faits sur papier », explique Dinara Isakova, spécialiste auprès de l’Administration statistique de Bichkek du Comité national de statistiques de la République kirghize. « Ce processus était beaucoup plus long car chaque questionnaire papier devait être encodé et numérisé avant que l’on puisse récupérer les résultats.. » 

Un enquêteur parle à un résident.
L’agente locale de recensement Aigul Zheenbekova interroge un habitant du village isolé d’Ak-Ulak, dans les montagnes de Min-Kush situées dans la région de Naryn. Le recensement aurait normalement dû avoir lieu en 2020, mais a dû être repoussé à cause de la pandémie de COVID-19. @UNFPA Kirghizistan/Kanat Kubatbekov

Des données essentielles sur la population

Les données sur la situation sociale et économique, sur le niveau d’éducation des citoyens et citoyennes, sur les structures maritales et familiales et sur la composition ethnolinguistique de la population, qui seront publiées en 2023, ont été automatiquement transférées depuis l’application jusqu’à une base de données du Comité national de statistiques. L’UNFPA a fourni à cette occasion un soutien méthodologique, des formations ainsi qu’un suivi, et a aussi aidé à l’élaboration du questionnaire de recensement. 

« De nombreuses questions sociodémographiques peuvent être abordées grâce aux données recueillies au cours d’un recensement », ajoute Mme Isakova. « Par exemple, nous pouvons identifier les lieux qui ont besoin d’une nouvelle crèche ou d’un nouvel hôpital, et répartir le budget gouvernemental en conséquence. »

Les personnes vivant dans des zones isolées ont dû attendre que la neige qui bloquait les routes fonde avant d’être interrogées. Les données du recensement, recueillies tous les dix ans environ, étant essentielles au développement des politiques, à la planification et aux programmes de protection sociale, entre autres questions nécessaires à une société qui fonctionne, chaque personne doit être comptée. Sans ces informations, les gouvernements ne sont pas en mesure de répondre aux besoins de personnes dont elles ignorent l’existence. Depuis le dernier recensement, le gouvernement a mené des actions de sensibilisation auprès des autorités locales pour qu’elles soutiennent les agent·e·s de recensement qui se heurteraient à de la méfiance dans les communautés.

« Les résultats du recensement de la population et de l’habitat sont absolument essentiels à une prise de décision et à des politiques éclairées, basées sur des données concrètes », souligne Azamat Baialinov, responsable des bureaux nationaux de l’UNFPA au Kirghizistan. « Ils brossent un portrait instantané de la société et peuvent être utilisés pour établir des prévisions et mettre en place des programmes. »

 

We use cookies and other identifiers to help improve your online experience. By using our website you agree to this. To learn more, including how to change your settings, see our cookie policy

X