Santé et mortalité maternelle des femmes issues des populations autochtones

Publication Date: Mars 2018
Author: UNPFA, UNICEF and UN Women

La mortalité périnatale et la mortalité maternelle au sein des populations autochtones sont supérieures à celles des autres femmes. L’inaction dans ce domaine constituera un obstacle infranchissable à la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD).

Il est temps de donner de la visibilité aux personnes marginalisées. Le manque de données relatives aux femmes et aux adolescentes issues des populations autochtones masque les énormes disparités entre les différentes catégories de populations, ce qui a pour effet d’empêcher la prise de mesures concrètes en vue de leur réduction. L’amélioration de la santé des femmes et des adolescentes issues des populations autochtones est un objectif tout à fait réalisable.

Il exige des États les actions suivantes : ventilation des données par âge et par origine ethnique, lutte contre la discrimination et mise à disposition de formations sanitaires accessibles sur les plans physique, financier et culturel.

Contenu connexe

Actualités
La crise économique et politique au Venezuela a entraîné le départ d'environ 4,2 millions de personnes, au cours des trois dernières années.
M. Manuel Tonnar, Directeur à la Direction de la coopération pour le développement au Luxembourg, a rencontré Dr Natalia Kanem, Directrice générale de l’UNFPA, à New York. © UNFPA
Mises à jour
Le Gouvernement luxembourgeois, qui défend ardemment la santé et les droits en matière sexuelle et de reproductive.
Actualités
Combien cela coûterait-il de créer un monde où aucune femme ne décèdent de causes liées à la grossesse dans 10 ans environ ?

Pages

We use cookies and other identifiers to help improve your online experience. By using our website you agree to this. To learn more, including how to change your settings, see our cookies policy.

X