Santé et mortalité maternelle des femmes issues des populations autochtones

Publication Date: Mars 2018
Author: UNPFA, UNICEF and UN Women

La mortalité périnatale et la mortalité maternelle au sein des populations autochtones sont supérieures à celles des autres femmes. L’inaction dans ce domaine constituera un obstacle infranchissable à la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD).

Il est temps de donner de la visibilité aux personnes marginalisées. Le manque de données relatives aux femmes et aux adolescentes issues des populations autochtones masque les énormes disparités entre les différentes catégories de populations, ce qui a pour effet d’empêcher la prise de mesures concrètes en vue de leur réduction. L’amélioration de la santé des femmes et des adolescentes issues des populations autochtones est un objectif tout à fait réalisable.

Il exige des États les actions suivantes : ventilation des données par âge et par origine ethnique, lutte contre la discrimination et mise à disposition de formations sanitaires accessibles sur les plans physique, financier et culturel.

Contenu connexe

Actualités
Il serait possible de mettre fin aux décès maternels évitables, aux besoins non satisfaits en matière de planification familiale et mettre un terme à la violence basée sur le genre, en une décennie.
Actualités
Sur ses neuf grossesses, Anna Bondo a vécu sept cas de mortinatalité qui lui ont tous brisé le cœur. Ils ont tous résulté d’un accouchement prématuré, explique à l’UNFPA cette femme de 43 ans.
Actualités
La dernière grossesse d’Om Asma aurait pu la tuer. Elle avait déjà un bébé, et son corps était affaibli.

Pages

We use cookies and other identifiers to help improve your online experience. By using our website you agree to this. To learn more, including how to change your settings, see our cookies policy.

X