En 2020, l’UNFPA a été le témoin de la plus importante crise humanitaire depuis sa création il y a 52 ans : la pandémie de COVID-19. Cette catastrophe de santé publique a provoqué des crises socioéconomiques et politiques ainsi que des menaces sur les droits fondamentaux, multipliant par deux les besoins mondiaux en matière d’aide humanitaire par rapport à l’année précédente. Les femmes et les filles ont été les plus touchées.

Nous l’avons constaté dans notre travail. Les systèmes de santé ont été mis à rude épreuve. Les chaînes d’approvisionnement ont été perturbées. De nombreux programmes et services ont été interrompus. À l’échelle mondiale, une enquête des Nations Unies a révélé que les services de contraception ont été suspendus dans sept pays sur dix. Les bureaux de l’UNFPA ont signalé une forte augmentation des cas de violence domestique et des appels à l’aide dans un contexte de confinement et de restriction des déplacements. Les perturbations des services et l’accroissement des vulnérabilités devraient entraîner, d’ici 10 ans, 2 millions de cas supplémentaires de mutilations génitales féminines et 13 millions de mariages d’enfants, alors qu’ils auraient pu être évités.

Mais l’UNFPA a relevé le défi.

Grâce à son ingéniosité et à sa flexibilité, l’organisation a intensifié la distribution d’équipements de protection individuelle et les formations sur la lutte contre les maladies infectieuses. De nombreux programmes et services interrompus ont été rétablis, et 74 % des pays membres d’un programme de l’UNFPA ont pu maintenir, voire étendre, les services de planification familiale à l’échelle communautaire. En outre, 91 % d’entre eux ont maintenu, voire étendu, les interventions visant à prévenir la violence basée sur le genre.

La crise est loin d’être terminée. Nous savons que le chemin qu’il reste à parcourir sera long et difficile. Mais nous savons aussi que nous pouvons progresser, même face à une situation d’adversité qui bouleverse le monde. En faisant preuve de solidarité et de soutien, nous pouvons transformer l’avenir des femmes et des filles.

Agir contre la COVID-19

Agir contre la COVID-19

La pandémie a eu un effet dévastateur sur les systèmes de santé, tuant plus de 17 000 agent·e·s de santé en 2020. Un grand nombre de ressources sanitaires et de membres du personnel ont été détournés des soins essentiels habituels pour soutenir la riposte à la pandémie. Selon l’UNFPA, 12 millions de femmes ont vu leurs services de contraception perturbés dans 115 pays à revenu faible ou intermédiaire, et 42 % des pays membres d’un programme ont fait état d’interruptions des services de planification familiale des établissements de santé, certains signalant une diminution des accouchements en établissements hospitaliers.

Dans ces circonstances extrêmes, l’UNFPA s’est efforcé d’assurer la continuité des services de santé sexuelle et reproductive, et de protéger les personnes les fournissant. L’organisation a mobilisé 94,8 millions de dollars en ressources supplémentaires pour appuyer la riposte à la pandémie, plus d’un quart provenant d’entités des Nations Unies. Grâce à ces ressources, près d’un demi-million d’agent·e·s de santé ont été formé·e·s pour faire face à la pandémie, des équipements de protection individuelle ont été distribués dans une centaine de pays et des programmes ont été réorientés pour rétablir, maintenir ou étendre les services de santé sexuelle et reproductive.

478 000 agent·e·s de santé ont été formé·e·s dans 61 pays pour faire face à la pandémie de COVID-19

2,5 millions de personnes migrantes/déplacées/réfugiées ont bénéficié de services de santé sexuelle et reproductive

506,000 survivantes de la violence basée sur le genre ont bénéficié de services de santé mentale et de soutien psychosocial

29 millions de dollars d’équipements de protection individuelle ont été distribués dans 102 pays

640 422 femmes en situation de crise humanitaire ont bénéficié de services de santé sexuelle et reproductive

1 503 organisations de jeunes, dans 66 pays, ont reçu les moyens de faire face à la pandémie de COVID-19

3 350 organisations de femmes, dans 70 pays, ont reçu les moyens de faire face à la pandémie de COVID-19

Source : enquête sur la riposte à la COVID-19, UNFPA, décembre 2020

Agir à l’échelle mondiale

Agir à l’échelle mondiale

Bien que l’UNFPA ait réaligné près d’un tiers des activités pour mieux faire face à la pandémie, les résultats de 2020 révèlent une tendance positive en ce qui concerne la réalisation des produits du plan stratégique. Les programmes de planification familiale de l’UNFPA ont permis d’éviter plus de 14 millions de grossesses non désirées, près de 40 000 décès maternels et plus de 4 millions d’avortements non médicalisés l’an dernier.

Ces chiffres témoignent de l’agilité avec laquelle l’UNFPA a su faire face à la situation. À l’avenir, sa programmation devra garder le cap tout en continuant de s’adapter à l’instabilité des conditions économiques et de santé publique à travers le monde.

14 402 835 grossesses non désirées évitées*

39 098 décès maternels évités*

367 000 nouvelles infections à VIH évitées* résultats cumulés 2018-2020

4 122 505 avortements non médicalisés évités*

1,3 million d’accouchements sans risque assistés par du personnel qualifié dans 39 pays touchés par une crise humanitaire

210 millions d’années de protection offertes aux couples grâce aux contraceptifs fournis par l’UNFPA* résultats cumulés 2018-2020

350 630 filles sauvées des mutilations génitales féminines résultats cumulés 2018-2020

930 351 survivantes de la violence basée sur le genre ayant bénéficié de services essentiels

13 166 survivantes de la violence basée sur le genre porteuses d’un handicap ayant bénéficié de services essentiels

1 703 373 filles ayant bénéficié de services de prévention ou de protection, ainsi que de soins relatifs aux mariages d’enfants, précoces ou forcés, avec l’appui de l’UNFPA

* Impact mondial des contraceptifs fournis par l’UNFPA
Moyens de contraception fournis par l’UNFPA dans le monde :

Préservatifs masculins 724 643 280

Préservatifs féminins 5 556 162

Contraceptifs oraux (pilule contraceptive) 80 089 103

Doses de contraceptifs injectables 54 702 365

Implants contraceptifs 11 084 230

Dispositifs intra-utérins (DIU) 2 606 795

Contraceptifs d’urgence 2 304 592

Tubes de lubrifiants personnels 69 534 936

Afrique de l’Est et Afrique australe

304 405 filles ayant bénéficié de services de prévention ou de protection, ainsi que de soins relatifs aux mariages d’enfants, précoces ou forcés, avec l’appui de l’UNFPA

277 741 survivantes (handicapées ou non) de la violence basée sur le genre ayant bénéficié de services essentiels

50 597 femmes et filles ayant bénéficié de services de prévention ou de protection, ainsi que de soins relatifs aux MGF, avec l’appui de l’UNFPA

Afrique de l’Est et Afrique australe Dépenses relatives aux programmes

(Toutes ressources confondues)

pays/territoire
millions de dollars US

Angola

2,5

Botswana

0,9

Burundi

4,5

Comores

0,8

République démocratique du Congo

28,4

Érythrée

1,1

Eswatini

1,3

Éthiopie

17,4

Kenya

9,4

Lesotho

1,6

Madagascar

6,6

Malawi

19,8

la République de Maurice

0,2

Mozambique

19,4

Namibie

2,0

Rwanda

3,6

Afrique du Sud

2,7

Soudan du Sud

17,8

Ouganda

18,5

Tanzanie

12,4

Zambie

8,0

Zimbabwe

17,9

Total des activités par pays/territoire

196,8

Activités régionales

6,6

Total des dépenses relatives aux programmes

203,4

Afrique de l’Ouest et Afrique centrale

256 109 filles ayant bénéficié de services de prévention ou de protection, ainsi que de soins relatifs aux mariages d’enfants, précoces ou forcés, avec l’appui de l’UNFPA

225 457 survivantes (handicapées ou non) de la violence basée sur le genre ayant bénéficié de services essentiels

461 145 femmes et filles ayant bénéficié de services de prévention ou de protection, ainsi que de soins relatifs aux MGF, avec l’appui de l’UNFPA

Afrique de l’Ouest et Afrique centrale Dépenses relatives aux programmes

(Toutes ressources confondues)

pays/territoire
millions de dollars US

Bénin

5,0

Burkina Faso

10,8

Cabo Verde

0,9

Cameroun

10,4

République Centrafricaine

3,7

Tchad

6,9

Congo

2,9

Côte d’Ivoire

13,4

la République de Guinée équatoriale

1,4

Gabon

1,1

Gambie (République de)

2,7

Ghana

8,1

Guinée

5,2

Guinée-Bissau

1,6

Libéria

7,7

Mali

15,0

Mauritanie

3,0

Niger

16,4

Nigéria

23,8

São Tomé et Príncipe

0,7

Sénégal

9,3

Sierra Leone

8,5

Togo

3,6

Total des activités par pays/territoire

162,1

Activités régionales

8,8

Total des dépenses relatives aux programmes

170,9

États arabes

140 589 filles ayant bénéficié de services de prévention ou de protection, ainsi que de soins relatifs aux mariages d’enfants, précoces ou forcés, avec l’appui de l’UNFPA

316 690 survivantes (handicapées ou non) de la violence basée sur le genre ayant bénéficié de services essentiels

72 468 femmes et filles ayant bénéficié de services de prévention ou de protection, ainsi que de soins relatifs aux MGF, avec l’appui de l’UNFPA

États arabes Dépenses relatives aux programmes

(Toutes ressources confondues)

pays/territoire
millions de dollars US

Algérie

1,0

la République de Djibouti

2,0

Égypte

11,6

Irak

22,8

Jordanie

11,2

la République libanaise

5,9

la Libye

4,3

Maroc

3,0

Oman

1,3

la République fédérale de Somalie

20,7

Palestine (État de)

5,6

Soudan

20,0

la République arabe syrienne

32,9

Tunisie

1,2

Yémen

71,7

Total des activités par pays/territoire

214,2

Activités régionales

4,7

Total des dépenses relatives aux programmes

218,9

ASIE ET PACIFIQUE

904,189 filles ayant beneficie de services de prevention ou de protection, ainsi que de soins relatifs aux mariages d'enfants, precoces ou forces, avec l'appui de l'UNFPA

89,100 survivantes (handicapées ou non) de la violence basée sur le genre ayant bénéficié de services essentiels

ASIE ET PACIFIQUE Dépenses relatives aux programmes

(Toutes ressources confondues)

pays/territoire
millions de dollars US

Afghanistan

13,0

Bangladesh

37,0

Bhoutan

1,0

Cambodge

2,3

Chine

2,4

République populaire démocratique de Corée

1,1

Inde

8,1

Indonésie

6,6

la République islamique d'Iran

1,2

République démocratique populaire lao

2,9

Malaisie

0,9

Maldives

0,4

Mongolie

2,7

Myanmar

12,6

Népal

8,4

Îles du Pacifique (multipays)*

9,5

Pakistan

10,1

l'État indépendant de Papouasie-Nouvelle-Guinée

3,2

Philippines

7,8

Sri Lanka

1,6

Thaïlande

0,9

Timor oriental

1,8

Viet Nam

4,5

Total des activités par pays/territoire

140,2

Activités régionales

7,4

Total des dépenses relatives aux programmes

147,6

* Les chiffres relatifs aux îles du Pacifique (multipays) englobent les pays suivants : États fédérés de Micronésie, Fidji, Îles Cook, Îles Marshall, Îles Salomon, Kiribati, Nauru, Nioué, Palaos, Samoa, Tokélaou, Tonga, Tuvalu et Vanuatu.

Europe de l’Est et Asie centrale

26 573 survivantes (handicapées ou non) de la violence basée sur le genre ayant bénéficié de services essentiels

Europe de l’Est et Asie centrale Dépenses relatives aux programmes

(Toutes ressources confondues)

pays/territoire
millions de dollars US

Albanie

1,4

Arménie

1,6

Azerbaïdjan

0,9

Biélorussie

0,9

Bosnie-Herzégovine

1,8

Géorgie

1,5

Kazakhstan

1,4

kosovo

0,9

Kirghizistan

2,3

Macédoine du Nord

0,4

République de Moldova

2,3

Serbie

0,6

Tadjikistan

2,4

Turquie

33,3

Turkménistan

1,1

Ukraine

4,4

Ouzbékistan

1,3

Total des activités par pays/territoire

58,5

Activités régionales

4,3

Total des dépenses relatives aux programmes

62,8

Amérique latine et caraïbes

98 081 filles ayant beneficie de services de prevention ou de protection, ainsi que de soins relatifs aux mariages d'enfants, precoces ou forces, avec l'appui de l'UNFPA

31 795 survivantes (handicapées ou non) de la violence basée sur le genre ayant bénéficié de services essentiels

Amérique latine et caraïbes Dépenses relatives aux programmes

(Toutes ressources confondues)

pays/territoire
millions de dollars US

la République argentine

1,0

Bolivie (État plurinational de)

4,0

la République fédérative du Brésil

3,0

Caraïbes (multipays)*

4,0

la République du Chili

0,2

Colombie

3,5

Costa Rica

0,8

Cuba

0,7

République Dominicaine

1,2

la République de l'Équateur

1,8

Salvador (Le)

3,6

Guatemala

3,8

Haïti

12,1

Honduras

4,1

Mexique

3,7

Nicaragua

1,4

la République du Panama

1,0

Paraguay

1,1

Pérou

2,6

Uruguay

1,0

Venezuela, la République bolivarienne du

4,0

Total des activités par pays/territoire

57,4

Activités régionales

5,5

Total des dépenses relatives aux programmes

62,9

* Les chiffres relatifs aux Caraïbes (multipays) englobent les pays suivants : Anguilla, Antigua-et-Barbuda, Antilles néerlandaises, Aruba, Bahamas, Barbade, Belize, Bermudes, Curaçao, Dominique, Grenade, Guyane, Îles Caïmanes, Îles Turques et Caïques, Îles Vierges britanniques, Jamaïque, Montserrat, Saint-Kitts-et-Nevis, Saint-Vincent-et-les Grenadines, Sainte-Lucie, Sint Maarten, Suriname, Trinité-et-Tobago.

Donateurs et contributions En dollars US

US$

Allemagne

78 814 766

Suède

65 853 225

Norvège

55 087 829

Pays-Bas

36 830 357

Finlande

36 423 841

Danemark

34 070 260

Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord

26 359 305

Japon

17 054 645

Suisse

16 410 256

Canada

11 917 494

Belgique

10 044 643

Australie

6 443 515

Nouvelle-Zélande

4 018 754

Irlande

3 820 961

Luxembourg

3 275 109

Italie

2 941 176

Chine

1 600 000

France

1 251 422

Espagne

592 417

Contributions privées

517 555

Nations Unies et transferts interorganisationnels

271 596 381

Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord

111 500 198

Pays-Bas

52 234 935

Commission européenne

49 857 753

Canada

40 154 055

Suède

39 942 683

Danemark

36 887 361

République de Corée

25 992 080

Norvège

22 924 516

Australie

21 317 241

Suisse

15 862 208

Japon

13 599 37

Banque mondiale

12 941 740

Finlande

11 561 956

Anonyme

11 243 354

Côte d’Ivoire

11 046 645

Allemagne

10 217 880

Fondation Bill et Melinda Gates

6 600 000

France

5 745 041

Luxembourg

5 578 981

Afghanistan

1 000

Albanie

500

Algérie

10 000

Antigua-et-Barbuda

5 000

Arménie

3 000

Australie

6 443 515

Autriche

235 571

Bahamas

1000

Bangladesh

35 000

Barbade (La)

5 000

Belgique

10 044 643

Bhoutan

5 950

Botswana

4 675

Burkina Faso

13259

Burundi

501

Canada

11 917 494

la République du Chili

8 772

Chine

1 600 000

Îles Cook

914

Costa Rica

4 776

Cuba

5 051

Chypre

11 900

Danemark

34 070 260

République Dominicaine

14 975

Égypte

24 481

Érythrée

5 000

Estonie

66 667

Éthiopie

1 863

Finlande

36 423 841

France

1 251 422

Géorgie

20 000

Allemagne

78 814 766

Ghana

131 169

Guinée-Bissau

2 000

Guyana

9 620

Islande

218 735

Inde

510 325

Indonésie

12 947

la République islamique d'Iran

10 000

Irak

50 000

Irlande

3 820 961

Israël

10 000

Italie

2 941 176

Japon

17 054 645

Jordanie

49 930

Kenya

10 000

Koweït

10 000

République démocratique populaire lao

3 000

Liechtenstein

26 567

Luxembourg

3 275 109

Malaisie

15 000

Maldives

5 000

Mali

25 138

Mauritanie

3 449

la République de Maurice

2 534

Mexique

51 960

Micronésie (États fédérés de)

3 000

Mongolie

4 000

Maroc

12 560

Népal

4 240

Pays-Bas

36 830 357

Nouvelle-Zélande

4 018 754

Nicaragua

2 500

Norvège

55 087 829

la République du Panama

10 000

Pérou

1 174

Philippines

43 335

Portugal

165 563

Qatar

30 000

République de Corée

177 004

République de Moldova

6 000

Roumanie

10 000

Fédération de Russie

300 000

Rwanda

5 000

l'État indépendant du Samoa

5 990

Sao Tomé-et-Principe

9 200

Arabie Saoudite

250 000

Sénégal

11 870

Serbie

5 000

Singapour

5 000

Slovaquie

5 433

Afrique du Sud

39 873

Espagne

592 417

Sri Lanka

18 000

Suède

65 853 225

Suisse

16 410 256

Tadjikistan

851

Thaïlande

150 000

Tonga

995

Trinité-et-Tobago

5 000

Tunisie

18 890

Turkménistan

6 000

Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord

26 359 305

Émirats arabes unis

10 000

Zambie

10 080

Zimbabwe

30 000

Contributions privées

517 555

Contribution des gouvernements aux coûts des bureaux locaux*

504 661

* Chiffres de 2020 provisoires à la date du 15 avril 2021.

L'UNFPA est financé par des contributions volontaires qui relèvent de deux catégories distinctes:

1. les contributions aux ressources de base (aussi appelées « ressources ordinaires », « ressources non affectées » ou « sans restrictions »), qui désignent des ressources dont l’utilisation n’est pas réservée à des fins particulières ;

2. les contributions aux ressources diverses (aussi appelées « autres ressources » ou « ressources diverses »), qui correspondent à des ressources dont l’utilisation est réservée à des fins particulières.

Programmes et budget institutionnel Charges par région En dollars US

 

 

Ressources ordinaires

Ressources diverses

Budget institutionnel

TOTAL

Afrique de l'Est et Afrique australe

Ressources ordinaires

51.7

Ressources diverses

151.7

Budget institutionnel

20.7

TOTAL

224.1

Afrique de l'Ouest et Afrique centrale

Ressources ordinaires

48

Ressources diverses

122.9

Budget institutionnel

20.4

TOTAL

191.3

États arabes

Ressources ordinaires

23.5

Ressources diverses

195.4

Budget institutionnel

13

TOTAL

231.9

Asie et Pacifique

Ressources ordinaires

52.8

Ressources diverses

94.8

Budget institutionnel

20

TOTAL

167.6

Amérique latine et Caraïbes

Ressources ordinaires

27.5

Ressources diverses

35.4

Budget institutionnel

13.7

TOTAL

76.6

Europe de l’Est et Asie centrale

Ressources ordinaires

17.2

Ressources diverses

45.6

Budget institutionnel

7.7

TOTAL

70.5

Interventions mondiales et régionales – données mondiales

Ressources ordinaires

17

Ressources diverses

-

Budget institutionnel

-

TOTAL

17

Activités mondiales

Ressources ordinaires

(0,3)

Ressources diverses

144.8

Budget institutionnel

82.2

TOTAL

226.7

TOTAL

Ressources ordinaires

237.4

Ressources diverses

790.6

Budget institutionnel

177.7

TOTAL

1 205,7

Produits et charges En dollars US

$M

Ressources ordinaires

Contribution aux ressources de base

416,8

Autres produits

88,9

Total des produits relatifs aux ressources de base

505,7

Ressources diverses

Contributions brutes aux autres ressources

850,9

À déduire : remboursements aux donateurs

(6 2)

À déduire : coûts indirects

(58 5)

À déduire :provisions pour contributions recevables douteuses

0,4

Autres produits

24,6

Total des produits relatifs aux ressources diverses

811,2

Montant total des produits

1 316,9

Ressources ordinaires

Programmes de pays, interventions mondiales et régionales (IMR) et autres activités relatives aux programmes

237,4

Budget institutionnel

177,7

Institutionnel

15,5

Total des charges engagées sur les ressources ordinaires

430,6

Ressources diverses

Programmes de pays, interventions mondiales et régionales (IMR) et autres activités relatives aux programmes

790,6

Institutionnel

6,9

Total des charges engagées sur les ressources diverses

797,5

MONTANT TOTAL DES CHARGES

1228,1

* tous les chiffres sont provisoires et sujets à un audit externe. En outre, dans la mesure où ils ont été arrondis, leurs totaux peuvent ne pas correspondre à la somme des chiffres partiels.

We use cookies and other identifiers to help improve your online experience. By using our website you agree to this. To learn more, including how to change your settings, see our cookie policy

X