Actualités

Crues historiques au Pakistan : les crises se multiplient et mettent en danger les femmes et les filles

Guddi est assise en compagnie de la petite Akshara, huit mois, et de ses deux autres filles, devant leur maison du village de Ghulam Shabbir Kaladi, dans le district de Khairpur situé dans la province de Sindh. © UNFPA / Shehzad Noorani
  • 19 Octobre 2022

PROVINCE DE SINDH, Pakistan – Alors que le Pakistan subit les pires crues de son histoire, Guddi et sa petite fille de huit mois, Akshara, sont en proie à la famine. Akshara a récemment été amenée dans une clinique pour une malnutrition sévère, et une canule est toujours fixée à ses mains pour qu’elle puisse rapidement recevoir ses médicaments. Parallèlement, Guddi est dans l’impossibilité d’allaiter sa troisième fille.

Une infirmière assiste un bébé.
Une infirmière lave un nouveau-né, né par césarienne à l’hôpital Al-Farabi, qui est soutenu par l’UNFPA, dans le district de Thatta de la province de Sindh. Cliquez sur la photo pour en savoir plus. © UNFPA / Shehzad Noorani

« Est-ce que vous pensez vraiment que j’ai quoi que ce soit à lui donner ? », demande-t-elle.

Sur les dizaines de millions de personnes affectées par les crues, provoquées par une mousson terrible dont les pluies ont submergé un tiers du pays, 1 700 sont mortes. Plus de 6 millions de personnes ont toujours besoin d’une aide humanitaire d’urgence.

Parmi elles, plus de 1,6 million de personnes sont en âge de procréer et près de 130 000 sont enceintes. Pour celles-ci, les risques de déplacement, de blessure et de décès liés aux crues s’ajoutent à ceux de violence basée sur le genre et de perturbations graves des soins de santé reproductive. 

« Les femmes et les filles sont les premières victimes des effets dévastateurs du changement climatique et des catastrophes naturelles toujours plus fréquentes », a récemment déclaré le Dr Natalia Kanem, directrice exécutive de l’UNFPA. « Lorsqu’une crise frappe, les femmes ne cessent pas pour autant de tomber enceintes et d’accoucher. »

Près de 750 établissements de santé dans les provinces de Sindh et du Balouchistan ont été au moins partiellement détruites. Pour faire face à cette situation, l’UNFPA fournit aux zones affectées des tentes médicales, des kits de santé reproductive et du matériel d’urgence pour que les services essentiels de santé puissent continuer à opérer. De façon plus générale, les actions de secours de l’UNFPA ont pour objectif de faire en sorte que femmes et filles bénéficient de soins de santé reproductive, d’équipement médical et de médicaments, de services en lien avec la violence basée sur le genre et de kits dignité.

« L’UNFPA s’engage à apporter son soutien au peuple pakistanais dans son action pour faire face à cette catastrophe », a déclaré le Dr Kanem. « Nos efforts humanitaires répondront aux besoins des femmes, des filles et des populations vulnérables en ces temps difficiles où elles en ont le plus besoin. »

 

We use cookies and other identifiers to help improve your online experience. By using our website you agree to this. To learn more, including how to change your settings, see our cookie policy

X