Mozambique : Le Secrétaire général rencontre les femmes et des filles touchées par la tempête
16 Juillet 2019
  • Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, s'est rendu au Mozambique pour évaluer les progrès réalisés et les difficultés rencontrées après le passage des cyclones Idai et Kenneth. © UNFPA Mozambique / Natalia da Luz
  • Les cyclones dévastateurs ont frappé le pays à quelques semaines d'intervalle en mars et avril. Quelques mois plus tard, 46 000 personnes vivent toujours dans des camps. © UNFPA Mozambique / Natalia da Luz
  • M. Guterres a visité un espace pour femmes soutenu par l’UNFPA, un lieu sûr où les femmes et les filles peuvent être informées et orientées vers des services de santé et des services sociaux. © UNFPA Mozambique / Natalia da Luz
  • En signe de respect pour l’espace réservé aux femmes, M. Guterres a placé sa chaise devant l’entrée de la tente. Agueda Nhantumbo, une travailleuse humanitaire de l’UNFPA, explique comment les risques pour les femmes et les filles augmentent dans les situ
  • Les espaces réservés aux femmes, gérés par l’UNFPA et les autorités provinciales, fournissent également du matériel pour l'apprentissage de compétences, telles que la poterie et la vannerie. Ici, les femmes apprennent à tresser. © UNFPA Mozambique / Natal
  • «Nous avons juste besoin des outils nécessaires pour gagner notre vie», a déclaré une femme au Secrétaire général. © UNFPA Mozambique / Natalia da Luz
  • Les tempêtes offrent « un exemple clair de ce qui nous attend tous si nous n’agissons pas maintenant : catastrophes naturelles plus fréquentes, plus intenses et plus devastatices », a déclaré M. Guterres. «Nous avons besoin d'une action urgente pour le cl