Des promesses à tenir : respecter les engagements du Sommet de Nairobi
17 Septembre 2020
  • Au mois de novembre 2019, plus de 8 300 représentants venus de 170 pays et territoires se sont réunis à Nairobi, au Kenya, afin d’affirmer leur soutien pour la santé et les droits en matière de sexualité et de procréation. © UNFPA

  • À l’occasion du Sommet de Nairobi sur la CIPD25, plus de 1 250 engagements concrets ont été pris par les gouvernements, les entreprises, les organisations et les personnes. © UNFPA

  • Ensemble, les participants au Sommet se sont engagés à atteindre les « trois zéros », à savoir zéro besoin non satisfait en matière de planification familiale, zéro décès maternel évitable, et zéro violence basée sur le genre et pratique néfaste. © UNFPA

  • Grâce au Sommet de Nairobi, nous savons ce qui doit être mis en œuvre pour garantir les droits et les choix de toutes les personnes dans le monde. Dr Natalia Kanem, Directrice exécutive de l’UNFPA, William Ruto, vice-président du Kenya, et Karen Ellemann, parlementaire du Danemark, lors de la clôture du Sommet. © UNFPA

  • Mais immédiatement après le Sommet, la pandémie de COVID-19 a frappé le monde de plein fouet. À travers le monde, les services intégrés de santé sexuelle et procréative sont perturbés et la violence basée sur le genre connaît une hausse sans précédent.

  • Mais nous ne ferons pas marche arrière maintenant. Le 17 septembre, une Commission de haut niveau se réunira afin de nous aider à garder le cap. Parmi ses membres, Jayathma Wickramanayake, l’Envoyée du Secrétaire général pour la jeunesse. © UNFPA

  • À l’instar du Sommet de Nairobi, la Commission se distinguera par son caractère radicalement inclusif. Martin Karadzhov, défenseur de la jeunesse, de la diversité et de l’inclusion, prend la parole pendant le Sommet de Nairobi. Il fait également partie de la Commission de haut niveau. © UNFPA

  • Parmi les membres se trouvent d’anciens chefs d’État, des militants communautaires et bien d’autres. Michaëlle Jean, ancienne Gouverneure générale du Canada, copréside la Commission au côté de Jakaya Kikwete, ancien Président de la Tanzanie. © UNFPA

  • Le groupe rendra compte de l’évolution des engagements et proposera des objectifs ambitieux pour leur réalisation. Sur la droite, Mary-Ann Etiebet, de MSD for Mothers et membre de la Commission, prend la parole au Sommet de Nairobi. © UNFPA

  • « Nous continuons à aller de l’avant, à traduire nos paroles en actes concrets sur le terrain, a déclaré le Dr Kanem avant la tenue de la Commission. La nouvelle Commission de haut niveau aidera chacun d’entre nous à tenir les promesses faites à Nairobi. » © UNFPA