Aider les jeunes touchés par les crises

2014
Author: UNFPA

La vie dans les zones de crise est éprouvante pour tout le monde, mais les jeunes sont particulièrement vulnérables. Leur vulnérabilité est exacerbée par des facteurs tels que:

1. L'absence de modèles
2. La rupture des systèmes sociaux et culturels
3. Les traumatismes personnels tels que la perte de membres de la famille
4. Exposition à la violence et au chaos
5. La perturbation de l'école et des amitiés

Les personnes gravement traumatisées, telles que les enfants soldats, auront probablement besoin de services de réadaptation et de regroupement familial, ainsi que de soins de santé psychologiques et physiques spécialisés.

En cas de panne des réseaux d’information générale, il est d’autant plus essentiel que les jeunes aient accès à des informations de base sur leur santé sexuelle et reproductive, y compris sur la manière de se protéger contre les IST, telles que le VIH et les grossesses non désirées. L’enseignement général est également vital, à la fois pour donner aux jeunes un sens de la structure et pour construire une base sur laquelle leurs sociétés peuvent se développer.

Au lendemain des crises, les jeunes peuvent être séparés de leur famille et des réseaux de soutien. Ceux qui n'ont pas accès à l'éducation et n'ont aucun moyen de gagner leur vie peuvent se retrouver dans la rue, où ils sont vulnérables à l'exploitation sexuelle, à la traite et à d'autres formes d'exploitation.