Actualités

Une aide d’urgence au bout du fil pour les sages-femmes d’Afghanistan

Une membre de l’équipe de la ligne d’assistance aux sages-femmes guide une interlocutrice pour une procédure médicale. © UNFPA Afghanistan
  • 21 Décembre 2021

Kaboul, AFGHANISTAN – Un soir d’août, Firoza, âgée de 34 ans et mère de cinq enfants, a été transportée d’urgence depuis son village de Chesht-Sherat (dans la province de Herat) jusqu’à une maison de santé familiale soutenue par l’UNFPA. Elle était enceinte et avait commencé le travail, mais avait développé des complications et souffrait de terribles douleurs.

Les maisons de santé familiales aident les personnes des zones isolées à accéder à des services de santé maternelle dont il leur est difficile de bénéficier. Elles ont aidé plus de 15 000 femmes afghanes à accoucher en toute sécurité en 2021. Après avoir été soignée par les équipes du centre de santé, Firoza a pu accoucher sans risque. Mais sa sage-femme, Amina, a remarqué quelque chose de particulier : l’accouchement n’était pas terminé. En réalité, un deuxième bébé était en train d’arriver.

Les recommandations des maisons de santé familiales conseillent aux sages-femmes de ne pas tenter d’accoucher des jumeaux seules, mais la situation précaire de Firoza rendait trop dangereux son transfert vers un autre établissement. D’ailleurs, la plupart étaient déjà fermés à cause de l’insécurité grandissante. Inquiète pour la santé de sa patiente, Amina a rapidement passé un appel à la ligne d’assistance téléphonique pour sages-femmes pour demander de l’aide.

Cette ligne d’assistance gérée par l’UNFPA propose un soutien à distance aux sages-femmes d’Afghanistan, 24h/24 et 7j/7. Lancé en 2016, ce numéro gratuit est co-dirigé par deux gynécologues et deux sages-femmes qui proposent conseils, orientation et instructions étapes par étapes pour guider les soignant·es dans des opérations ou procédures complexes, qui sont parfois une question de vie ou de mort. Cette ligne téléphonique reçoit plus de 30 appels par jour, sont près de 80 % proviennent de sages-femmes travaillant dans l’une des 172 maisons familiales de l’UNFPA disséminées dans tout le pays.

Un appel à l’aide 

Amina a été guidée pour la deuxième naissance par l’équipe de la hotline, et a pu mettre au monde le « bébé surprise » de Firoza. Leur joie a pourtant été de courte durée, car Firoza s’est sentie mal et a commencé à saigner abondamment : il s’agissait d’une grave hémorragie postpartum, qui peut être fatale si elle n’est pas rapidement prise en charge. 

La sage-femme a rappelé la ligne d’assistance, en expliquant l’état critique de Firoza, et a suivi les conseils donnés pour arrêter l’hémorragie. La mère des deux jumeaux s’est bien remise, sous la surveillance attentive d’Amina et de l’équipe de la hotline, avant d’être adressée à un hôpital du district pour un traitement spécialisé le matin suivant.
 
« Cela a été une épreuve pour moi, mais j’ai eu de la chance d’être aidée par la maison de santé familiale. Je me sens bien aujourd’hui, et mes jumeaux sont en bonne santé », a déclaré Firoza lors de sa visite pour des soins postnatals la semaine suivante. 

Une femme avec ordinateur portable parle au téléphone.
Les équipes de la ligne d’assistance aux sages-femmes sont en service 24h/24 et 7j/7, pour aider les femmes à accoucher en toute sécurité, où qu’elles soient dans le pays. ©UNFPA Afghanistan

Alors que de plus en plus de personnes se tournent vers les services des maisons de santé familiales de l’UNFPA, pour des soins urgents de santé maternelle et néonatale, le personnel de santé a plus besoin d’aide que jamais. Malgré les difficultés terribles auxquelles elles font face, les sages-femmes d’Afghanistan continuent de travailler, risquant leur propre vie pour sauver celle des femmes et des filles vulnérables.

Le chaos politique qui règne en Afghanistan depuis plusieurs mois a eu de graves conséquences sur l’économie et la sécurité du pays, ralentissant de nombreuses opérations humanitaires, dont le maintien des services de santé. Alors que la demande en produits médicaux est en forte hausse, des pénuries paralysantes de médicaments et d’équipement ainsi que des établissements en situation de sous-effectif font peser d’énormes risques sur la vie de celles et ceux qui ont besoin des soins les plus urgents.

Le système de santé afghan dans un état critique

Très dépendant du soutien international, le système de santé d’Afghanistan est aujourd’hui au bord de la catastrophe. Si les projets essentiels financés par les donateurs et donatrices venaient à être suspendus, il pourrait s’effondrer complètement, laissant des millions d’Afghan·e·s sans aucun service de santé opérationnel.

Avant même ce désastre humanitaire, l’Afghanistan présentait l’un des plus forts taux de mortalité maternelle au monde, malgré la réduction de moitié ces 20 dernières années du nombre de femmes qui meurent en couches, grâce à des investissements importants dans le système de santé. Avant la crise actuelle, une Afghane mourait toutes les deux heures de complications liées à la grossesse. Il est certain aujourd’hui que ce chiffre va malheureusement augmenter.

L’UNFPA met tout en œuvre en Afghanistan pour aider des milliers de femmes et de filles, en leur permettant d’accéder à des services essentiels de protection et de santé sexuelle et procréative, non seulement par le biais de ses maisons de santé mais aussi grâce à l’action de plus de 20 équipes mobiles de santé, de quatre cliniques d’urgence et de près de 80 centres d’aide psychosociale et de conseil.

L’avenir incertain du pays a forcé beaucoup de professionnel·le·s de santé à partir, pour tenter de trouver une situation plus sûre ailleurs. Cette « fuite des cerveaux », notamment au sein des services de santé reproductive, rend absolument fondamental le soutien aux soins de santé maternelle et infantile, pour pallier les manques de plus en plus grands dans l’assistance à 430 000 femmes actuellement enceintes. Parmi elles, une sur 20 connaîtra sans doute des complications dans les trois prochains mois.

We use cookies and other identifiers to help improve your online experience. By using our website you agree to this. To learn more, including how to change your settings, see our cookie policy

X