L’État de la pratique de sage-femme dans le monde 2021

Le rapport sur la situation des sages-femmes dans le monde (SoWMy) 2021 présente des résultats sur la main-d’œuvre en santé sexuelle, reproductive, maternelle, néonatale et adolescente (SSRMNA) de 194 pays. Le rapport, produit par UNFPA, la Confédération Internationale des Sages-Femmes (ICM), l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et Novametrics, montre les progrès et les tendances depuis la première édition de 2011, et identifie les obstacles et les défis pour les progressions à venir. Cette analyse démontre qu'il y a une pénurie mondiale de 1,1 million de travailleurs SSRMNA, la plus grande pénurie (900 000) étant les sages-femmes.

Des investissements sont nécessaires de toute urgence dans l’éducation et la formation; gestion, réglementation et environnement de travail, leadership et gouvernance, ainsi que la prestation de services. L'analyse indique que des sages-femmes pleinement formées, agréées et intégrées, soutenues par des équipes interdisciplinaires, peuvent fournir environ 90 pourcent des interventions essentielles de SSRMNA tout au long de la vie, mais elles représentent moins de 10 pourcent de la main-d'œuvre mondiale de SSRMNA. Pour que les sages-femmes atteignent leur plein potentiel, des investissements audacieux de la part des gouvernements, des décideurs, des autorités réglementaires, des établissements d'enseignement, des associations professionnelles, des organisations internationales, des partenariats mondiaux, des bailleurs de fonds, des associations et des chercheurs sont nécessaires aux niveaux national, régional et mondial. Il est estimé que de nombreux pays, y compris les pays à revenu élevé, manqueront d’un nombre suffisant de personnel de SSRMNA pour répondre à la demande d'ici 2030. Covid-19 a réduit la disponibilité des personnels de santé et l'accès aux services de SSRMNA dans un environnement sûr, doit être une priorité malgré la pandémie. Les groupes «laissés pour compte» nécessitent une attention particulière pour garantir leur accès aux soins dispensés par des praticiens qualifiés.

Read more text

Il est estimé que de nombreux pays, y compris les pays à revenu élevé, manqueront d’un nombre suffisant de personnel de SSRMNA pour répondre à la demande d'ici 2030. Covid-19 a réduit la disponibilité des personnels de santé et l'accès aux services de SSRMNA dans un environnement sûr, doit être une priorité malgré la pandémie. Les groupes «laissés pour compte» nécessitent une attention particulière pour garantir leur accès aux soins dispensés par des praticiens qualifiés.

Le rapport sur la situation des sages-femmes dans le monde a été élaboré en trois parties: un rapport technique, des profils de pays pour chacun des 194 pays et les annexes correspondantes y compris les suppléments et webappendices.

Le rapport met l'accent sur le besoin crucial d'améliorer la disponibilité, l'accessibilité, l'acceptabilité et la qualité des services de sages-femmes. Malgré une baisse constante des décès maternels et néonatals depuis 1990, des centaines de milliers de femmes et de nouveau-nés continuent de mourir chaque année pendant leur grossesse et l'accouchement. On estime que 289 000 femmes et environ 3 millions de nouveau-nés sont morts en 2013 seulement - la grande majorité en raison de complications et de maladies qui auraient pu être évitées grâce à des soins prénatals appropriés et à la présence d'une sage-femme qualifiée lors de l'accouchement.

Consulter les données de pays
Pour effectuer des recherches par pays, cliquez sur le pays de votre choix dans la liste de résultats afin de zoomer sur la carte du pays en question.
Sages-femmes par 10 000 habitants

Les différentes nuances représentent le nombre de sages-femmes pour 10 000 habitants. La catégorie "sages-femmes" regroupe les sages-femmes professionnelles, les sages-femmes auxiliaires professionnelles, les sages-femmes sans statut défini, le personnel infirmier formé à l'obstétrique ainsi que les infirmiers auxiliaires professionnels formés à l’obstétrique.

Cliquez sur un pays pour afficher les données clés et accéder au profil du pays SoWMy 2021

  • 10+
  • 4 - 9.99
  • 3 - 3.99
  • 2 - 2.99
  • 1 - 1.99
  • 0 - 0.99
  • non déclaré
UNFPA
ICM
WHO

Les dénominations et contenus tels que présentés sur la carte ne sauraient refléter l’expression d’un quelconque parti pris de la part de l’UNFPA quant au statut légal d’un pays, d’un territoire, d’une ville ou d’une zone (ou des autorités qui les gouvernent), ou quant au tracé de leurs frontières ou délimitations. La ligne en pointillés représente le tracé approximatif de la ligne de contrôle dans l'État de Jammu et Cachemire sur lequel se sont accordés l’Inde et le Pakistan. Les parties n’ont, pour l’heure, pas trouvé d’accord sur le statut définitif de Jammu et Cachemire.