COVID-19 : Une optique sexospécifique

Protéger la santé et les droits en matière de sexualité et de reproduction, et promouvoir l’égalité des sexes

Date de publication: Mars 2020
Auteur: UNFPA

TÉLÉCHARGEMENTS

Les épidémies touchent les femmes et les hommes différemment, et les pandémies aggravent les inégalités existantes pour les femmes et les filles ainsi que la discrimination d’autres groupes marginalisés tels que les personnes handicapées et celles en situation d’extrême pauvreté. Cela doit être pris en compte, étant donné les différentes conséquences entourant la détection et l’accès au traitement pour les femmes et les hommes.

Les femmes représentent 70 pour cent de la main-d’œuvre du secteur social et de la santé dans le monde et une attention particulière devrait être accordée à la façon dont leur environnement de travail peut les exposer à la discrimination, ainsi qu’à la réflexion sur leur santé sexuelle et reproductive, et leurs besoins psychosociaux en tant que travailleuses de la santé de première ligne.

 

Contenu connexe

Actualités
Dans le monde entier, on relève un manque de 900 000 sages-femmes, selon un nouveau rapport publié par l’UNFPA, l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la Confédération internationale des sages-femmes et d’autres partenaires.
Actualités
Chercheurs et chercheuses, défenseur·e·s des droits et dirigeant·e·s se sont réuni·e·s la semaine dernière avant la tenue de la Commission des Nations Unies pour la population et le développement, pour examiner l’impact terrible et toujours plus grand de la pandémie de COVID-19...
Actualités
Quarante-deux mort·e·s, des dizaines de disparu·e·s, plus de 10 000 personnes désormais sans domicile, des routes impraticables, des coupures de courant et des opérations de secours qui nécessitent excavatrices et grues.

Pages

We use cookies and other identifiers to help improve your online experience. By using our website you agree to this. To learn more, including how to change your settings, see our cookies policy.

X