loading-texture
Des Voix Étouffées
Ces récits relatent des actes de violence, dont des agressions sexuelles.
Activez le son pour une expérience plus immersive.
0

Boko Haram s’en est pris à ma communauté. Nous avons dû quitter la ville. Ma famille et moi sommes arrivés dans un camp de personnes déplacées en 2016. Peu après notre installation, un homme a dit à mon père qu’il voulait m’épouser. Mon père lui a donné sa bénédiction, et j’ai emménagé avec lui. J’avais alors 14 ans.

https://www.unfpa.org/fr/unheardvoices/zainab
Cliquez pour écouter

Boko Haram s’en est pris à ma communauté. Nous avons dû quitter la ville. Ma famille et moi sommes arrivés dans un camp de personnes déplacées en 2016. Peu après notre installation, un homme a dit à mon père qu’il voulait m’épouser. Mon père lui a donné sa bénédiction, et j’ai emménagé avec lui. J’avais alors 14 ans.

Quand je vivais chez mes parents, je n’avais pas tout ce que je voulais, mais j’étais libre

Je regrette de m’être mariée trop tôt. Quand je vois des jeunes filles qui ne sont pas mariées, ça me rend triste, mais heureuse pour elles. Au moins, elles n’ont pas de responsabilités. Je me dis que tous ces sacrifices en ont valu la peine lorsque je regarde mes enfants. Ils me rendent heureuse

story-letter
*Par souci de protection, les noms ont été changés

Des femmes et des filles vivant dans les camps de personnes déplacées sont victimes d’actes de violence basée sur le genre qui font voler leur vie en éclat. 

PARLER. METTRE FIN À LA VIOLENCE
PHOTOGRAPHIE: Etinosa Yvonne