La crise rohingya, une tragédie pour les femmes et les filles
20 October 2017
  • Près de 600 000 réfugiés rohingyas sont arrivés au Bangladesh depuis le 25 août, fuiyant les violences dans l'État de Rahkine au Myanmar. © UNFPA Bangladesh / Prince Naymuzzama
  • Des récits épouvantables de viols et d'autres formes de violences sexuelles ont été largement rapportés. L'UNFPA fournit un soutien médical et psychosocial aux survivants. © UNFPA Bangladesh / Prince Naymuzzaman
  • Plus de 10 000 nouveaux arrivants ont été accueillis dans les espaces d'accueil pour femmes de l'UNFPA , y compris près de 1 000 femmes et filles rapportant des violences basées sur le genre. © UNFPA Bangladesh / Prince Naymuzzaman
  • Les femmes et filles réfugiées ont également besoin de soins pour des grossesse et accouchements sans danger, ainsi que de services postnatals. 34 sages-femmes de l'UNFPA ont suivi plus de 12 000 femmes enceintes. © UNFPA Bangladesh / Prince Naymuzzaman
  • Mais les besoins sont immenses. Les abris et les camps sont surpeuplés et manquent d'intimité. Les femmes et les filles craignent d'être attaquer en allant aux toilettes et aux lieus de bain. © UNFPA Bangladesh / Prince Naymuzzaman
  • Des plans sont en cours pour intensifier la réponse humanitaire. Mais les agences d'aide luttent pour réunir les fonds nécessaires. © UNFPA Bangladesh / Prince Naymuzzaman
  • Les groupes humanitaires sont en quête de 434 millions de dollars pour répondre aux besoins des réfugiés rohingyas et de leurs communautés d'accueil - environ 1,2 million de personnes - dans les mois à venir. © UNFPA Bangladesh / Prince Naymuzzaman