Deux Consultant(e)s Nationaux(nales),Chargé(e)s de la revue à mi-parcours du Projet Conjoint (PC) Amélioration de la santé et du bien-être des femmes et des adolescentes du Sud du Sénégal, Dakar, Sénégal

Contract Type: Consultancy
Closing date: 4 November 2020 - 5:00pm(Dakar time)
Duty station: Dakar, Sénégal

Durée de la consultance :

35 jours ouvrés sur Novembre 2020-Décembre 2020.

Lieu où les services seront délivrés :

Dakar : Ministère de la Santé (DSME), Autres Ministères sectoriels (Economie, Famille, Education, Jeunesse), Affaires Mondiales Canada, UNFPA.

Voyages Prévus :

Dakar, Kolda, Tambacounda, Sédhiou, Ziguinchor, Kédougo.

Contexte et justification : 

Le projet conjoint (PC) a pour but d’améliorer la santé et le bien-être des femmes et adolescentes dans cinq régions du Sud du Sénégal (Kédougou, Kolda, Sédhiou, Tambacounda, Ziguinchor). Il est mis en œuvre dans la période allant du 23 Mars 2018 au 31 Mars 2023, à travers le plaidoyer, le renforcement de capacités, l’offre de services et la gestion des connaissances. Le PC est basé sur les priorités nationales en matière de Santé Reproductive, Maternelle, Néonatale, Infantile, de l’Adolescent (SRMNIA), d’égalité et d’équité de genre. Le programme est déroulé selon une approche multisectorielle avec l’intervention des départements ministériels en charge de la santé et de l’action sociale, de la famille, de la jeunesse, de l’éducation, de la justice et de la sécurité.

Le Sénégal a démarré son Huitième programme de pays (2019-2023), neuf mois après le lancement du PC.

Après deux ans de mis en œuvre du PC, le Ministère en charge de la santé a produit un document de référence sur les cibles nationales dans le domaine de la santé maternelle, révisant certaines cibles établies.

Le 2 Mars 2020, le pays a enregistré son premier cas de COVID-19, suite à la propagation de la pandémie dans tous les continents. Au 24 Août 2020, 13013 cas confirmés ont été déclarés. Des mesures restrictives et d’accompagnement ont été prises par les autorités pour répondre à la pandémie (état d’urgence, plan d’urgence, notamment). Ces dernières laissent paraitre des implications sur les résultats du programme conjoint.

Dans ce contexte particulier, il conviendrait de réaliser une revue à mi-parcours du PC pour s’assurer de la prise en compte des évolutions du contexte et de leurs implications, en vue de la réalisation du but et des résultats du PC.   

Description des tâches :

L’équipe de consultant-e-s devra apprécier les progrès à mi-parcours vers l’atteinte des résultats du programme et de proposer des actions correctrices et recommandations stratégiques pour améliorer la performance (efficacité et l’efficience) et la durabilité du projet conjoint du projet.

De façon spécifique, les consultant(e)s devront :

  • Apprécier la performance et les gaps du PC, notés sous les différents résultats ;
  • Faire la revue de la théorie de changement, la gouvernance, les défis, opportunités pour l’atteinte des résultats et but du PC ;
  • Proposer des recommandations/actions correctrices pour améliorer la performance (efficacité et l’efficience) et la durabilité du PC ;
  • Réviser le cadre de mesure de rendement du PC pour renforcer son alignement sur le Programme de Coopération et les cibles nationales ;
  • Disposer des données probantes et leçons apprises pour la programmation 2021-2022 ainsi que pour l’évaluation finale du PC.

Méthodologie :

  • Une approche participative combinée qualitative et quantitative sera adoptée. Les données collectées seront systématiquement triangulées pour obtenir des constats robustes ;
  • Les données seront collectées à travers une revue documentaire, des techniques d’investigation qualitatives (discussions de groupe notamment), des interviews, une compilation de données secondaires, auprès des parties prenantes.
  • Une matrice d’évaluation sera finalisée avec l’équipe de consultant-e-s avant la phase terrain pour s’assurer que toutes les données pertinentes seront collectées.
  • L’équipe de consultant-e-s devra respecter les normes et standards de UNEG en matière d’évaluation, notamment : indépendance, impartialité, éthique, transparence, professionnalisme, etc.  
  • La revue concerne tous les résultats intermédiaires et résultats immédiats du projet. Elle couvre la période Mars  2018-Septembre 2020.

Les critères suivants seront retenus :

  1. Efficacité : Dans quelle mesure les résultats poursuivis ont été atteints ? Dans quelle mesure le dispositif de coordination, de suivi a-t-il eu des effets sur la réalisation des activités et l’atteinte des résultats ? Quels ont été les points forts et points faibles de ce dispositif ?
  2. Efficience : Quelle est la performance dans l’utilisation des ressources humaines, des ressources financières et techniques pour l’atteinte des résultats ou en rapport avec les couts administratifs ?
  3. Durabilité : Dans quelle mesure les résultats ont été durables ? Quels mécanismes le programme a-t-il développé ou mis en place pour assurer une appropriation nationale du processus et une pérennisation des réalisations ?
  4. Connectedness : La mesure dans laquelle les interventions en matière d’urgence humanitaire (court terme) sont menées dans un contexte qui prend en compte le long terme et les problèmes à interconnectés
  5. Le détail de la méthodologie figurera dans le rapport de démarrage.
  6. Un groupe de référence sera mis en place pour coordonner le processus, faciliter l’accès à la documentation, fournir des inputs sur les documents produits, valider les documents (C.f. TDR du Groupe).

Supervision :

La supervision sera assurée par le Chef de l’Unité Suivi-Evaluation, en relation avec le Coordonnateur du Projet, le Groupe de référence mis en place.

Livrables Attendus :

Les livrables attendus de la mission sont les deux documents suivants :

  1. Produit 1 : Un rapport de démarrage : cadrage méthodologique détaillée relative à la compréhension de la mission, notamment les données/informations à collecter, les sources d’informations, les outils de collecte de données, le calendrier des rencontres.
  2. Produit 2 : Une version provisoire du rapport de revue à mi-parcours qui sera présentée au cours d’une rencontre regroupant les principales parties prenantes.
  3. Produit 3 : Une version finale du rapport intégrant les commentaires en particulier ceux des membres du Groupe de référence (Version électronique et hard copie)
  4. Produit 4 : Un rapport de mission.

Le rapport de revue à mi-parcours comportera, entre autres, les éléments suivants :

  • L’apréciation de la performance et des gaps du PC sous les différents résultats ;
  • La théorie de changement, la gouvernance, les défis, les opportunités pour l’atteinte des résultats et but du PC revus ;
  • Des actions correctrices sont recommandées pour améliorer la performance (efficacité et l’efficience) et la durabilité du PC ;
  • Le cadre de mesure de la performance du PC révisé pour renforcer son alignement sur le Programme de Coopération et les cibles nationales ;

Expertise, qualifications et compétences requises, y compris les exigences linguistiques :

L'équipe (2 consultant-e-s) sera composée de :

  • Un Team leader ayant pour principale responsabilité de fournir les " guidance ", d'assurer le leadership, la coordination, la cohérence et la qualité des documents produits ; il/elle devrait justifier de solides expériences en SR/Population ; devra justifier d'une expérience avérée en matière de recherche/évaluation dans le domaine de SR/Population (au moins 10 ans) et de rédaction de rapports ;
  • Expert(e)s dans les domaines de genre/Violences basées sur le genre (VBG). Il/elle est responsable du volet genre.

Les membres de l'équipe devraient :

  • Avoir une bonne connaissance des méthodologies d'évaluation (avec un diplôme universitaire d'au moins BAC+ 5 dans un domaine y relatif) et une expertise/expérience avérées dans la recherche/évaluation en matière de SR, Genre ou Population (au moins 10 ans d'expérience) ;
  • Démontrer une capacité dans la réflexion stratégique et élaboration de politiques ;
  • Avoir une connaissance approfondie dans les domaines/questions de programmation de UNFPA, de la SSR et les défis relatifs au Sénégal ;
  • Avoir une expérience solide dans la mise en œuvre de l'approche GAR ;
  • Etre engagé(e)s à respecter les délais dans la délivrance des produits ;
  • Etre capables de travailler au sein d'une équipe multidisciplinaire et dans un environnement multi culturel ;
  • Avoir une excellente maîtrise de la langue française.

Comment Postuler :

Les dossiers de candidatures (CV+ modèles de publication), adressées à Mme la Représentante Résidente de UNFPA CO Sénégal, doivent être envoyées par mail à l'adresse recrutementdakar@unfpa.org avec la mention «Recrutement de deux (02) Consultant-e-s nationaux -les chargé-e-s de la revue à mi-parcours du Projet Conjoint (PC) Amélioration de la santé et du bien-être des femmes et des adolescentes du sud du Sénégal» au plus tard le 04 Novembre 2020.

L'UNFPA ne répondra qu'aux candidats auxquels elle s'intéresse davantage. 

L'UNFPA n’exige pas de frais de candidature, de traitement de dossier, de formation, d'entretien, d'examen ou d'autres frais en rapport avec le processus de candidature ou de recrutement. Les annonces, lettres ou offres frauduleuses peuvent être rapportées à la hotline de fraude de l'UNFPA http://www.unfpa.org/help/hotline.cfm

We are no longer accepting applications for this position.

Senegal
Population : 16.7 mil
Fertility rate
4.5
Maternal Mortality Ratio
315
Contraceptives prevalence rate
22
Population aged 10-24
32.1%
Youth secondary school enrollment
Boys 36%
Girls 39%

We use cookies and other identifiers to help improve your online experience. By using our website you agree to this. To learn more, including how to change your settings, see our cookies policy.

X