CONSULTANT INDIVIDUEL: Expert international pour le renforcement des capacités des acteurs de la statistique pour la production des statistiques sur les VBG et la mise en place d’une base de données nationales sur VBG, Bamako, Mali

  • Level: Consultant
  • Contract Type: Consultancy
  • Closing date: 05 Jul 2021 01:00 PM (Africa/Bamako)
  • Duty station: Bamako, Mali

Contexte :

La problématique de la disponibilité des données fiables demeure une réalité au Mali. Plusieurs secteurs sociaux sont encore peu couverts par les systèmes nationaux de production des données de routines. L’ensemble des partenaires au développement sont unanimes sur la nécessité de combler le gap en matière de données de qualité sur les violences basées sur le genre (VBG). En effets, les principales insuffisances sont entre autres le manque d’expertise pour la production des données VBG, l’irrégularité dans la fréquence de production de certains types de données, l’inexistence de certaines désagrégations dans les données disponibles, la faible couverture nationale, l’inexistence d’un cadre fédérateur national de production et d’archivage des données VBG. Des données sommaires viennent de certains rapports, études et systèmes de collecte de données tel que l’EDSM (Etude Démographique et Santé au Mali) et le GBVIMS (Système de gestion inter organisations des informations sur les violences basées sur le genre), ce qui permet de se faire une idée sur les caractéristiques et l’ampleur des VBG au Mali.

Les conséquences induites par cette situation de manque de données nationale sur les VBG se traduisent par l’inexistence d’évidences permettant aux décideurs et aux partenaires de formuler des réponses adaptées aux fléaux qui affectent les personnes survivantes de VBG, dont les plus touchées sont les femmes et les filles. 

UNFPA (Fond des Nations Unies pour la Population), dans sa mission de promouvoir l’utilisation des données nationales afin d’orienter les prises de décision pour un développement harmonieux et profitable aux populations, a entrepris l’initiative de doter le Mali d’un mécanisme national de production de données VBG à travers l’Initiative Spotlight.  L’Initiative Spotlight (SI), sous financement du Système des Nations Unies et de l’Union Européenne, a pour objectif, entre autre, de promouvoir l’utilisation des données nationale concernant la violence faite aux femmes et aux filles, afin d’orienter les prises de décision pour un développement harmonieux et profitable aux populations.  Le programme Initiative Spotlight à travers son pilier 5 tente de donner une solution radicale à la problématique de manque de données sur les VBG en influant directement sur le mécanisme national de production des statistiques.  En effet le pilier 5 dudit programme SI est formulé comme suit :

"Résultat 5 : Des données de qualité, désagrégées et comparables à l'échelle mondiale sur différentes formes de violences faites aux femmes et des filles, y compris les VBG et pratiques néfastes, sont collectées, analysées et utilisées pour informer les lois, les politiques et les programmes". 

  • Produit 5.1. : Les principaux partenaires, y compris le système statistique national, les prestataires de services des différentes instances gouvernementales et les défenseurs des droits des femmes, ont des capacités renforcées pour collecter régulièrement les données sur les VSBG et pratiques néfastes, conformément aux normes internationales et régionales.
  • Produit 5.2 : Les données collectées et analysées sur les violences faites aux femmes et aux filles, y compris les VSBG et pratiques néfastes sont accessibles au public pour le suivi et le rapportage liés aux indicateurs des ODD 5.2, 5.3 et 5.6 afin d’aider à orienter la prise de décision.

 Ce résultat a été conçu afin de compléter les 5 autres piliers du programme que sont la politique (1), l’institutionnel (2), les changements de normes sociales (3), l’offre de service aux personnes survivantes de VBG (4) et le renforcement des mouvements féminins (6). Ainsi la disponibilité permanente de données sur les VBG viendra en appui aux différentes initiatives entreprises dans les différents secteurs de la lutte contre les VBG, en apportant des évidences indéniables aux acteurs pour l’adoption et la mise en œuvre de lois, politiques et programme éclairés, incluant des activités de plaidoyer et de communication. Le Système des Nations Unies, dont UNFPA en partenariat avec UNHCR et le gouvernement du Mali, tentent d’opérationnaliser cette vision du programme SI. L’Institut national de la Statistique (INSTAT) étant l’acteur par excellence sur les questions de données/statistiques est un partenaire privilégié d’UNFPA dans ce processus de production de statistiques sur les VBG. Aussi, Il convient de signaler que l’INSTAT est l’acteur central du système statistique national du Mali, à travers lequel, les transformations structurelles souhaitées dans la production des données pourraient être envisagées. 

Le programme national pour l’abandon des violences basées sur le genre (PNVBG), rattaché au Secrétariat Général du MPFEF, a pour mission la prévention, la coordination, le suivi et l’évaluation de toutes les actions de lutte pour l’abandon des VBG. Ce programme prend en compte toutes les formes de VBG, y compris les MGF/Excision. Le PNVBG hébergera et coordonnera la base de données nationale sur les VBG, avec l’appui technique de l’INSTAT pour la production de ses données et son renforcement des capacités. Toutefois, conscient du besoin de renforcement des capacités de l’INSTAT et du PNVBG afin de leur permettre de jouer pleinement leur rôle respectif, UNFPA envisage de solliciter l’appui d’un consultant international. 

Objectifs et Portée du travail (Description de services, activités ou produits) :

Cette consultation vise à appuyer l’équipe du programme Initiative Spotlight à renforcer les capacités des acteurs des statistiques liées aux VBG et à mettre en place un système national (base de données multi secteur) de collecte, d’analyse, de production et de diffusion/communication régulière de données statistiques sur les VBG.

De façon spécifique, les objectifs et tâches du consultant sont :

A - En lien avec l’analyse du dispositif national de production des Statistiques :

  • Examiner les composantes du système statistique national afin d’identifier les acteurs clés devant être impliqués dans le processus de conceptualisation (Un répertoire a été déjà élaboré pour aider dans ce sens) ;
  • Analyser le rôle actuel de l’INSTAT et du Programme National pour l’Abandon des VBG dans le système statistique notamment son leadership sur les questions de VBG, afin de mieux redéfinir le rôle qu’il devra jouer pour réussir la présente mission ;
  • Faire une synthèse de l’état de lieux de la production des statistiques sur les VBG afin de mieux orienter la contribution de la consultation au processus (voir les études réalisées par l’INSTAT et la DNP) ; 
  • Faire une analyse FFOM (Forces, Faiblesses, Opportunités et Menaces) d’un dispositif éventuel pour une production et diffusion trimestrielle des données sur les VBG ;
  • Définir le rôle et responsabilités de INSTAT, le PNVBG et autres parties prenantes impliqués dans le dispositif éventuel pour la production et diffusion des données sur les VBG ;
  • Evaluer la faisabilité d’inclure systématiquement dans certaines études nationales/annuaire statistique (des cellules de planification et de statistiques) certains besoins portant sur les données relatives aux VBG/Pratiques Néfastes (PN), le Genre et la santé de la Reproduction (SR) ;
  • Impliquer l’ensemble des acteurs étatiques/OSC/partenaires techniques, afin d’examiner les constats des analyses préliminaires sur la mise en place du dispositif de production de donnée sur les VBG ;
  • Appuyer l’INSTAT et le PNVBG à opérationnaliser les propositions finales issues des discussions avec l’ensemble des acteurs ; 
  • Proposer un Protocole Opérationnel Standards (PoS) national de collecte, analyse, production et diffusion/communication des données VBG (qui intègrera à la fois les données administratives ainsi que celles des ONG) ;

B - En lien avec le renforcement des capacités de l’INSTAT et du PNVBG

  • Réunir les prérequis nécessaires pour le renforcement des capacités pour la production régulière de statistiques sur les VBG ; 
  • Recueillir et partager avec les acteurs nationaux, des exemples d’expériences réussies d’autres pays, dans la production et diffusion régulière de donnée sur les VBG ; 
  • Partager les goulots d’étranglements récurrents dont les pays font faits lorsqu’il s’agit du développement du statistique genre/ données VBG, et les comparer avec le Mali ;
  • Evaluer le niveau de connaissance et de pratique des agents des structure clés (notamment l’INSTAT) sur la production des statistiques Genre/VBG ; 
  • Développer des modules sur les concepts de Genre afin de familiariser les techniciens sur ces concepts afin de permettre aux agents de comprendre les concepts genre lors de l’analyse des données ; 
  • Développer des modules sur les dimensions, conception, méthode de collecte, outils de collecte et analyse des données VBG ainsi que leur diffusion/communication ;
  • Organiser les sessions de formation des cadres du système statistique national (notamment l’INSTAT) et OSC impliquées dans la production de données statistiques VBG ;
  • Mettre en place un pool national de formateurs sur la collecte, l’analyse et la diffusion des données et assurer le renforcement de leurs capacités dans le domaine.

C - En lien avec la mise en place de la Base de données Nationale sur les VBG

En lien avec les actions entreprises par les acteurs du système statistique pour la production régulière de statistiques sur les VBG, il est envisagé de mettre en place une base de données nationale durable qui devra être régulièrement alimentée avec les données statistiques produites. Pour la présente consultation il s’agira de travailler en étroite collaboration avec le consultant national (de profil informaticien) et le PNVBG afin de :  § Examiner les réalisations faites jusqu’ici par l’ensemble des acteurs sur la mise en place de la base de données et autres initiatives en cours de collecte de données (GBVIMS, outils de classification des VBG) ;

  • Appuyer à la conceptualisation du modèle de base de données national et définir et identifier son système de gestion. 
  • Elaborer un cahier de charge pour le consultant en charge du développement de la base de données ; 
  • Appuyer à l’élaboration de la liste d’indicateurs retenus/pertinents pour la base de données et au formulaire de collecte de données ;
  • Examiner la technologie proposée par le consultant Informaticien afin ; 
  • Elaborer un plan de fonctionnement annuel de la Base de données (renseignement annuel/semestriel/trimestrielle de la base) ;
  • En lien avec la mobilisation de ressources et la pérennisation de la base de données :
  • Pour le financement permanent et durable de la base de données nationale, le consultant doit proposer un plan de mobilisation de ressources sur les 5 prochaines années (partenaires), selon le tableau ci-dessous : 
  • RUBRIQUES                                                                            DETAILS

     Les potentiels donateurs

    Quels types de partenaires techniques et financiers pourraient financer la base de données

    Les ressources internes

    Quel sont les types d’appuis techniques et financiers que pourraient apporter les acteurs impliqués (UNFPA ; gouvernement ; OSC)

    Proposer d’autres perspectives de Durabilité

    Proposer un plan de durabilité incluant toutes les parties prenantes

Durée et Planning des travaux :

90 jours de travail (30 jours à distance et 60 jours sur site au Mali) sur 6 mois avec possibilité de réajustement en fonction des contraintes liées à la pandémie du COVID-19.

Date de soumission et Forme des rapports :

Les différents livrables attendus du Consultant à la fin de sa consultation sont : 

  • Le plan de travail avec calendrier bien précis ; 
  • Rapport mensuel d’activités et résultats de la consultance ;
  • L’état de lieux de la production des statistiques sur les VBG ;
  • L’analyse FFOM d’un dispositif de production et diffusion trimestrielle des données VBG ;
  • Protocole Opérationnel Standards (PoS) national de collecte, analyse, production et diffusion/communication des données VBG ;
  • Recueil d’expériences dans la production et diffusion régulière de donnée sur les VBG ;
  • Modules pédagogiques sur le Genre, production et communication de données VBG ;
  • Cahier de charge pour le consultant national en charge du développement de la base de données ;
  • Liste d’indicateurs retenus/pertinents pour la base de données ;
  • Plan de fonctionnement annuel de la Base de données ;
  • Plan de mobilisation des ressources, incluant le plan de durabilité ;
  • Rapport final de la consultance ;
  • Tous autres documents nécessaires à la bonne conduite de la consultance et à l’atteinte des résultats des objectifs spécifiques. 

Les différents documents devront être rédigés en français et seront disponibles en copies dures et en versions électroniques.

Suivi et contrôle de l'avancement des travaux :

Le suivi se fera chaque semaine avec l’unité Genre/VBG de UNFPA et à la fin de chaque mois avec UNFPA, l’INSTAT et le PNVBG pendant toute la période de la consultation. 

Supervision :

Le consultant sera sous la responsabilité administrative de UNFPA à travers la cheffe de l’Unité Genre/VBG/Coordinatrice Projets SR/VBG. 

Expertises, qualification et compétences requises :

Le Consultant international doit avoir les qualifications et compétences suivantes :

  • Avoir un niveau universitaire ou post universitaire (BAC+5 au moins) en statistiques, démographie, économie, ou d’autres domaines connexes
  • Avoir une expertise reconnue dans les bases de données statistiques dans les pays en développement
  • Avoir au moins 10 ans d’expérience sur les questions de statistiques, de VBG, avec une bonne connaissance de l’appareil étatique, incluant au moins 5 ans à un niveau stratégique 
  • Avoir des capacités de facilitation dans une équipe multidisciplinaire ; ü Etre capable de parler et écrire couramment le français ; ü Être bilingue est un avantage.
  • Avoir une maîtrise de l’outil informatique pour les traitements de texte et l’analyse des données, bases de données Excel et Access.

Autres informations ou dispositions spéciales:

Les honoraires du consultant seront déterminées en fonction de ses qualifications professionnelles et sur la base des procédures en vigueur au Système des Nations Unies.

Composition et dépôt du dossier de candidature :

  • Un Curriculum Vitae détaillé avec l’indication des coordonnées de trois personnes de référence à contacter en cas de besoin sur les compétences et les aptitudes professionnelles du/de la candidat(e)
  • Un formulaire P11 des Nations Unies dûment rempli
  • Une copie certifiée des diplômes
  • Une lettre de motivation adressée à Monsieur le Représentant Résident de l’UNFPA 
  • Les dossiers de candidatures doivent être envoyés par email à l'adresse suivante: recrutement.mali@unfpa.org au plus tard le 05 Juillet 2021 à 17h (heure de Bamako). 

We are no longer accepting applications for this position.

We use cookies and other identifiers to help improve your online experience. By using our website you agree to this. To learn more, including how to change your settings, see our cookie policy

X