Zonta International associe une communauté mondiale de professionnelles à la lutte contre le mariage d’enfants

20 Novembre 2018
Le programme conjoint UNFPA-UNICEF pour faire avancer l'action visant à mettre un terme au mariage d'enfants fournit des services et un soutien aux adolescentes. Il incite également les communautés à modifier les normes sociales qui perpétuent cette pratique, notamment par le biais de clubs de filles dont la membre Merhawit Mezgebe, contribue à éliminer le mariage des enfants dans son district en Ethiopie. © UNFPA Ethiopie / Abraham Gelaw

Dans le cadre de son partenariat à long terme avec l’UNFPA pour faire progresser les droits des femmes et des jeunes filles, Zonta International est devenu le premier donateur du secteur privé au programme mondial UNFPA-UNICEF pour accélérer la lutte contre le mariage d'enfants.

L’engagement de 2 millions de dollars de Zonta, dont 800.000 dollars à l’UNFPA, étendra la portée du programme et contribuera à en accélérer l’impact. Depuis 2016, le programme fonctionne dans 12 pays, répartis dans trois régions où le mariage d'enfants est très répandu. Il fournir ainsi des services de santé, d'éducation, de protection et de soutien aux adolescentes à risque de mariages d’enfants, ou déjà mariées. Le programme met un accent particulier sur la mobilisation des communautés pour faire évoluer les normes sociales qui perpétuent cette pratique, tout en veillant à ce que les systèmes légaux et politiques protègent et promeuvent les droits des jeunes filles.

Zonta International est une organisation mondiale de professionnels œuvrant pour la promotion des droits des femmes par le biais de services et du plaidoyer, dans 63 pays et territoires. Ses quelque 30.000 membres consacrent bénévolement leur temps et leurs talents à soutenir des campagnes de sensibilisation, des bourses d’études, l’engagement des jeunes, et d’autres projets.

Zonta collabore avec l'UNFPA sur le mariage d'enfants depuis 2014, avec une collaboration au Niger visant à améliorer la santé des adolescentes, à les protéger de la violence et à leur permettre d'accéder à l'éducation et à des mentors. Zonta a appuyé le plaidoyer de l’UNFPA visant à relever l'âge légal du mariage dans le pays à 18 ans, et ses efforts pour atteindre les filles en danger dans les communautés les plus éloignées.

Mais le partenariat avec l’UNFPA date d’il y a plus longtemps encore. En 2008, Zonta a commencé à soutenir la Campagne pour éliminer les Fistules Obstétricales au Libéria – en investissant plus de 3,5 millions de dollars depuis lors dans les projets visant à améliorer la santé maternelle dans le pays. En 2016, Zonta a rejoint le partenariat de l'UNFPA intitulé Safe Birth, Even Here, qui vise à mettre un terme aux décès évitables de femmes en couches, dans les pays touchés par des crises humanitaires et des situations de fragilité.

La forte présence de Zonta dans de nombreux pays où sont mis en place les programmes d’aide de l’UNFPA et les missions complémentaires de ces deux partenaires, offrent de nombreuses opportunités de travailler ensemble, pour renforcer l’appui en faveur des droits des femmes et des jeunes filles. Une récente réunion entre Susanne Von Bassewitz, présidente de Zonta International et de la Fondation Zonta International, et la directrice générale de l'UNFPA Mme Natalia Kanem, en a souligné certaines.

Parmi ces opportunités se trouvent le soutien croissant de Zonta à la Campagne pour l’élimination de la Fistule au Libéria, et la mobilisation autour du 25e anniversaire de la Conférence internationale sur la population et le développement (CIPD), dans le cadre d’une alliance avec des partenaires stratégiques pour la promotion du programme de la CIPD + 25.