Chaine d'approvisionnement

UNFPA Sri Lanka

Le partenaire de la chaîne d’approvisionnement en matière de santé et droits sexuels et reproductifs

L’UNFPA est l’agence directrice du système des Nations unies pour l’achat de produits de santé sexuelle et reproductive (SSR) et le plus grand acheteur de contraceptifs du secteur public au monde. Dans le but de répondre aux besoins mondiaux, nous tirons parti du volume important de contraceptifs achetés chaque année afin d’obtenir des produits rentables et de qualité.

L’unité de gestion de la chaîne d’approvisionnement de l’UNFPA (SCMU) fournit à l’organisation un système de chaîne d’approvisionnement réactif et résilient dans les contextes de développement et d’aide humanitaire. Le SCMU assure la coordination et la supervision de toutes les activités liées à la chaîne d’approvisionnement de l’UNFPA afin d’atteindre les femmes et les adolescents et d’élargir l’accès équitable à des produits et services de SSR abordables et de qualité.

L’accès à une planification familiale sûre et volontaire est un droit humain. Peu d’autres éléments ont un impact aussi important sur la vie d’une femme que le nombre d’enfants et l’espacement des naissances. La planification familiale se trouve au cœur de l’égalité des genreset de l’autonomisation des femmes, et elle constitue un facteur clé de la réduction de la pauvreté. L’un des facteurs à prendre en compte dans l’accès aux services de santé sexuelle et génésique est la mesure dans laquelle une femme qui souhaite utiliser une méthode de contraception y a accès.

L’UNFPA livre des biens à ses programmes et à ses partenaires dans plus de 150 pays, gérant une chaîne d’approvisionnement mondiale qui répond aux besoins des partenaires du développement. L’UNFPA s’associe aux gouvernements et aux organisations non gouvernementales (ONG) pour leur donner accès à son expertise et son pouvoir d’achat, afin d’utiliser au mieux les ressources nationales et les fonds des donateurs pour l’achat de biens.

Approvisionnement dans le cadre des interventions humanitaires

dignity kit
Les kits de dignité de l’UNFPA contiennent des biens essentiels destinés à aider les femmes et les filles à gérer leur hygiène avec dignité après avoir été déplacées. Découvrez ce que contient le sac avec cette infographie.

L’UNFPA intervient rapidement en cas d’urgence pour protéger la santé reproductive des communautés en crise. En soutien au Dispositif minimum d’urgence pour la santé sexuelle et reproductive, l’UNFPA garde en stock 13 différents types de trousses de santé reproductive inter organisations (IARH) et une gamme de produits complémentaires pour les demandes urgentes et d’urgence. Les trousses IARH visent à assurer des niveaux de prestation de services de santé spécifiques et sont conçues pour des tailles de population spécifiques sur une période de 3 mois.

L’UNFPA conserve également un stock de kits de dignité de base. Ces kits aident les femmes et les filles à maintenir une bonne hygiène après avoir été déplacées et constituent un maillon essentiel de la réponse humanitaire de l’UNFPA.

Le kit de base contient 10 biens essentiels et peut être livré dans les 48 heures. Les kits de dignité peuvent également être personnalisés avec 39 articles différents.

Qu’il s’agisse de santé sexuelle et reproductive, de planification familiale, de réponse humanitaire ou de recensement, l’UNFPA fournit des biens de qualité de manière rentable et fiable.

Pour plus d’informations, consultez les ressources ci-dessous ou contactez-nous.

Accès à des contraceptifs, des médicaments et des équipements sûrs et efficaces

L’UNFPA fournit des produits de qualité certifiée, notamment des préservatifs, des stérilets, des dispositifs et équipements médicaux, des contraceptifs hormonaux et des médicaments pour la santé maternelle et la santé sexuelle et reproductive.

L’UNFPA évalue et préqualifie les fournisseurs sur la base de normes de qualité internationalement reconnues avant de conclure des accords contractuels. Les activités d’assurance qualité de l’UNFPA suivent un processus systématique pour garantir que les produits répondent aux exigences et aux normes spécifiées. Les activités d’assurance qualité comprennent la préqualification, les évaluations techniques, le contrôle de la qualité et le suivi. Les activités de contrôle de la qualité déterminent si les normes spécifiées sont respectées par le biais d’inspections, d’échantillonnages et de tests en laboratoire. 

Veuillez consulter le Cadre d’assurance qualité de l’UNFPA pour obtenir de plus amples informations.

Médicaments

Le système d’assurance qualité de l’UNFPA s’aligne sur celui des agences partenaires des Nations unies. Conformément aux normes de qualité internationales et avec le soutien de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et d’autres organisations, l’UNFPA a défini une politique d’assurance qualité applicable aux contraceptifs hormonaux et autres médicaments. Le processus de préqualification bénéficie de la plus haute importance. Pour éviter une interruption de l'approvisionnement en médicaments dans le cadre du programme de préqualification de l'OMS, un processus intérimaire appelé Expert Review Panel (ERP) est mis en place lorsque moins de trois produits préqualifiés sont proposés. L’ERP est destiné aux fabricants en passe d’acquérir, mais n’ayant pas encore acquis, le statut de préqualification. Les résultats du dernier processus ERP réalisé sont disponibles ici.

L'UNFPA évalue et met en œuvre des mesures de contrôle de la qualité pour les médicaments qui ne font pas l'objet d'une préqualification de l'OMS ou d'une évaluation ERP, conformément aux bonnes pratiques.. Cette évaluation de la qualité reposera sur la conformité aux bonnes pratiques de fabrication (BPF) et sur la documentation technique applicable examinée et approuvée par un comité technique interne.

Dispositifs médicaux

Les dispositifs et équipements médicaux sont essentiels pour le dépistage, la prévention, le traitement et la gestion des maladies et des interventions sanitaires. L’UNFPA observe les recommandations relatives aux normes et aux systèmes de qualité des dispositifs médicaux établies par l’OMS et l’International Medical Device Regulators Forum (IMDRF) afin d’empêcher la fourniture et l’utilisation de dispositifs et d’équipements non conformes aux normes et falsifiés, et de préserver la santé et la sécurité publiques.

Renforcement des capacités

L’UNFPA propose un renforcement des capacités sous la forme d’un soutien technique, d’une formation et d’activités de mentorat à l’intention des principales parties prenantes de la production et de la réglementation des produits de santé sexuelle et génésique.

Stratégie environnementale

L’objectif des Nations unies est de parvenir à la neutralité climatique et à la durabilité environnementale, comme le décrit le site web de l’initiative Greening the Blue.

green procurement
L’UNFPA entend améliorer la durabilité environnementale de tous les aspects de ses activités d’achat. Découvrez les résultats de nos activités d’approvisionnement en préservatifs écologiques en 2020.

La stratégie d’approvisionnement responsable de l’UNFPA expose les domaines d’intérêt environnemental pour lesquels l’UNFPA a instauré des exigences en matière de durabilité et le processus par lequel les fournisseurs sont censés démontrer leur conformité à ces exigences. Pour apporter des améliorations, les fournisseurs ont la possibilité d’exercer une influence dans quatre parties de leur entreprise : au niveau du site, de la chaîne d’approvisionnement, des produits et de l’emballage.

La destruction sécurisée des produits de santé reproductive est essentielle, car les conséquences d'une destruction inappropriée et non sécurisée ont des répercussions sur la santé publique et l'environnement. L’UNFPA a élaboré un document d’orientation sur la gestion responsable et l’élimination sécurisée des sous-produits inutilisables des produits achetés par l’UNFPA. L’élimination et la gestion sûres des contraceptifs inutilisés et non désirés fournit des recommandations sur les politiques et les procédures. Cette directive devrait être utile dans les cas dans lesquels les produits sont périmés, contrefaits, présentent des problèmes de qualité ou ne sont pas utilisés pour diverses raisons.

Responsabilité sociale

L’UNFPA soutient et encourage les fournisseurs à participer au Pacte mondial des Nations unies, une initiative volontaire couvrant les droits de l’homme, les droits du travail et l’environnement. Les fournisseurs doivent se conformer aux Conditions générales de l’UNFPA applicables aux contrats, qui contiennent des dispositions spécifiques concernant le travail des enfants, les mines et l’exploitation sexuelle.

S’assurer que les biens atteignent le dernier kilomètre

Depuis 2018, l’UNFPA a livré des biens pour les programmes d’une valeur de 472,5 millions de dollars dans plus de 114 pays. Parmi ces biens figuraient des préservatifs masculins et féminins, des contraceptifs oraux et injectables, des dispositifs intra-utérins (DIU), des produits de santé maternelle et de sauvetage, des équipements médicaux, des produits de santé reproductive, des kits de dignité et des EPI (équipements de protection individuelle). 

Si l’UNFPA veut atteindre ses objectifs transformateurs, à savoir éliminer les besoins non satisfaits en matière de planification familiale et mettre fin aux décès maternels évitables, il est essentiel de s’assurer que ces fournitures parviennent à temps aux femmes et aux filles qu’il sert. À cette fin, en 2018, l’UNFPA a lancé une initiative à l’échelle de l’organisme appelée le Processus de logistique du dernier kilomètre (LMA).

 Le processus LMA vise à surveiller et à renforcer la chaîne d’approvisionnement utilisée pour sauvegarder et distribuer ces biens essentiels de santé reproductive, par le biais d’une approche à multiples facettes qui permet à l’UNFPA :

  1. d’accroître la visibilité de la sauvegarde, de la gestion et de l’utilisation adéquates, aux fins prévues, de la planification familiale, de la santé maternelle et d’autres biens de programme fournis par l’UNFPA ;
  2. de quantifier de manière holistique le risque fiduciaire et de livraison réel, afin de permettre une meilleure programmation et de mieux s’acquitter de son devoir fiduciaire envers les donateurs qui fournissent les ressources financières utilisées pour acheter les biens ;
  3. d’aider ses partenaires à mieux gérer les biens de programme qui leur sont confiés, en identifiant les lacunes en matière de capacité de la chaîne d’approvisionnement, en prévenant la fraude et en réduisant au minimum les gaspillages et les pertes ;
  4. d’assurer la responsabilité de la sauvegarde, de la gestion et de l’utilisation des fournitures par ses partenaires. 

Quelle est la procédure exacte ?

Le processus LMA s’assure que les biens atteignent le dernier kilomètre grâce à l’utilisation de cinq outils différents : cartes de la chaîne d’approvisionnement, évaluations des capacités et des risques liés à la gestion de la chaîne d’approvisionnement, rapport sur les fournitures du programme et, enfin, vérifications ponctuelles et audits.

Last Mile Assurance Process

Le processus LMA s’appuie sur des accords signés avec tous les partenaires d’exécution, qui définissent clairement les conditions dans lesquelles les partenaires doivent gérer, protéger et distribuer les fournitures.

L’élaboration de cartes de la chaîne d’approvisionnement constitue la première étape du processus LMA. Les cartes de la chaîne d’approvisionnement fournissent à l’UNFPA un niveau initial de visibilité des composants clés de la chaîne d’approvisionnement des partenaires aux niveaux national, sous-national et local. Dans la mesure où ils sont mis à jour sur une base annuelle, l’UNFPA peut facilement observer le flux physique des fournitures de son programme et les flux d’informations correspondants.

Les évaluations des capacités de gestion de la chaîne d’approvisionnement permettent à l’UNFPA d’identifier les forces et les faiblesses des partenaires d’exécution dans un grand nombre de domaines pertinents de la gestion de la chaîne d’approvisionnement, et d’identifier des mesures pour améliorer leurs performances. 

Les évaluations des risques liés à la gestion de la chaîne d’approvisionnement sont utilisées pour évaluer le risque inhérent à la manipulation et à la distribution des biens grâce à un modèle qui reflète huit facteurs de risque pertinents dans trois domaines clés : le risque externe, le risque de livraison et le risque fiduciaire. Chaque partenaire se voit attribuer un « score de risque », qui communique objectivement le niveau de risque associé aux biens qui parviennent aux femmes et aux filles dans un contexte spécifique, et détermine la portée et la fréquence des activités ultérieures du processus LMA.

Les rapports sur les fournitures des programmes, le quatrième outil du processus LMA, fournissent des informations détaillées sur les réceptions et les distributions des fournitures de programme de l’UNFPA, les déchets et les pertes au cours de la période de référence, et les stocks disponibles pour une distribution future. Ce rapport permet à l’UNFPA et à ses partenaires de mieux soutenir les décisions programmatiques, d’améliorer la traçabilité des livraisons de l’UNFPA aux partenaires, et d’identifier l’étendue des pertes et gaspillages et des cas de fraude.

Des vérifications sur place (appelées vérifications ponctuelles) et des audits d’inventaire indépendants sont effectués pour quantifier le niveau réel de risque fiduciaire et de livraison auquel sont confrontées les activités en aval de la chaîne d’approvisionnement. Ils impliquent tous deux les éléments suivants :  la traçabilité des livraisons et des distributions jusqu’aux installations de réception, le contrôle des registres d’inventaire, la mesure des déchets et des pertes, une inspection des installations sur la base d’un ensemble de normes essentielles d’entreposage et de gestion des stocks, l’évaluation de l’efficacité des contrôles comptables des stocks, et l’identification de « signaux d’alarme ». Ces derniers sont potentiellement révélateurs de cas de détournement de produits ou d’autres systèmes de fraude qui pourraient affecter les biens donnés par l’UNFPA..

Quels sont nos progrès ?

Grâce aux données recueillies dans le cadre du processus LMA, l’UNFPA a pu non seulement acquérir une meilleure compréhension et une plus grande visibilité des chaînes d’approvisionnement de ses partenaires, mais également passer de la collecte de données à la création d’actions tangibles pour le renforcement continu de ses partenaires. Nous avons évité les pertes et les gaspillages à grande échelle, nous avons renforcé les chaînes d’approvisionnement et les capacités de nos partenaires, et nous contribuons même à la numérisation des systèmes de santé. Le processus d’assurance du dernier kilomètre a joué un rôle central dans l’amélioration durable des chaînes d’approvisionnement de nos partenaires.

Les points forts de l'approvisionnement en 2021

+45 M

Fourniture d’un an de protection contraceptive

12,571

Trousses IARH livrées

116

Pays ayant reçu des contraceptifs de l’UNFPA

54

Gouvernements/institutions gouvernementales servis

29

Organisations non gouvernementales servies

103

Partenaires servis

+800

Produits du catalogue

+740 M

Préservatifs achetés

134

Pays ayant reçu des biens de santé sexuelle et reproductive de l’UNFPA

We use cookies and other identifiers to help improve your online experience. By using our website you agree to this. To learn more, including how to change your settings, see our cookie policy

X