COVID-19 : Une optique sexospécifique

Protéger la santé et les droits en matière de sexualité et de reproduction, et promouvoir l’égalité des sexes

Publication Date: Mars 2020
Author: UNFPA

Les épidémies touchent les femmes et les hommes différemment, et les pandémies aggravent les inégalités existantes pour les femmes et les filles ainsi que la discrimination d’autres groupes marginalisés tels que les personnes handicapées et celles en situation d’extrême pauvreté. Cela doit être pris en compte, étant donné les différentes conséquences entourant la détection et l’accès au traitement pour les femmes et les hommes.

Les femmes représentent 70 pour cent de la main-d’œuvre du secteur social et de la santé dans le monde et une attention particulière devrait être accordée à la façon dont leur environnement de travail peut les exposer à la discrimination, ainsi qu’à la réflexion sur leur santé sexuelle et reproductive, et leurs besoins psychosociaux en tant que travailleuses de la santé de première ligne.

 

Contenu connexe

Actualités
Ruqayya était enceinte lorsqu’elle a fui Deir ez-Zor (ville en proie au conflit au nord-est de la Syrie) avec son mari et ses deux jeunes enfants.
Actualités
L'épidémie de choléra au Yémen se propage à un rythme sans précédent avec une moyenne de 5000 personnes infectées chaque jour, et près d'un mort par heure selon un rapport des Nations Unies.
Actualités
Malgré le retour récent d’une douzaine de filles enlevées par le groupe d’insurgés Boko Haram, la crise au nord du Nigeria demeure très prononcée, avec des mouvements massifs de population civile à l’intérieur du pays et au-delà de la frontière.

Pages