COVID-19 : Une optique sexospécifique

Protéger la santé et les droits en matière de sexualité et de reproduction, et promouvoir l’égalité des sexes

Publication Date: Mars 2020
Author: UNFPA

Les épidémies touchent les femmes et les hommes différemment, et les pandémies aggravent les inégalités existantes pour les femmes et les filles ainsi que la discrimination d’autres groupes marginalisés tels que les personnes handicapées et celles en situation d’extrême pauvreté. Cela doit être pris en compte, étant donné les différentes conséquences entourant la détection et l’accès au traitement pour les femmes et les hommes.

Les femmes représentent 70 pour cent de la main-d’œuvre du secteur social et de la santé dans le monde et une attention particulière devrait être accordée à la façon dont leur environnement de travail peut les exposer à la discrimination, ainsi qu’à la réflexion sur leur santé sexuelle et reproductive, et leurs besoins psychosociaux en tant que travailleuses de la santé de première ligne.

 

Contenu connexe

Actualités
Dalia Asinde was married 16 years ago in the Democratic Republic of the Congo. She was 22 and in love, she said. But her husband soon became violent – and relentless. She lost count of the beatings, insults and torments he delivered.
Actualités
More than 600,000 people, most of them Rohingya, have fled from Myanmar to Bangladesh since August, representing a massive escalation in an already grave humanitarian crisis. Yet many people remain in Myanmar, living in cramped camps under escalating pressure and uncertainty.
Actualités
WAINGMAY, Myanmar – Khin Khin shudders when she thinks about walking in the dark from her shelter to the shared toilet. “I never feel safe to go to the toilet at night,” she said. In Myanmar, 1.5 million people have no toilet in their home or yard.

Pages