COVID-19 : Une optique sexospécifique

Protéger la santé et les droits en matière de sexualité et de reproduction, et promouvoir l’égalité des sexes

Publication Date: Mars 2020
Author: UNFPA

Les épidémies touchent les femmes et les hommes différemment, et les pandémies aggravent les inégalités existantes pour les femmes et les filles ainsi que la discrimination d’autres groupes marginalisés tels que les personnes handicapées et celles en situation d’extrême pauvreté. Cela doit être pris en compte, étant donné les différentes conséquences entourant la détection et l’accès au traitement pour les femmes et les hommes.

Les femmes représentent 70 pour cent de la main-d’œuvre du secteur social et de la santé dans le monde et une attention particulière devrait être accordée à la façon dont leur environnement de travail peut les exposer à la discrimination, ainsi qu’à la réflexion sur leur santé sexuelle et reproductive, et leurs besoins psychosociaux en tant que travailleuses de la santé de première ligne.

 

Contenu connexe

Actualités
« J'avais vraiment peur à cause de la COVID-19 », a déclaré Frantzia Noël à l'UNFPA. A 35 ans, elle est enceinte de 4 mois et vit dans le nord-ouest d'Haïti.
Actualités
Communities around the world are under siege – by the COVID-19 pandemic, violence, faltering economies, natural disasters and climate change.
Actualités
Salwa, 35 ans, a survécu au mariage d’enfant, à trois maris abusifs, à une pauvreté écrasante et à des années de conflit acharné.

Pages