COVID-19 : Une optique sexospécifique

Protéger la santé et les droits en matière de sexualité et de reproduction, et promouvoir l’égalité des sexes

Date de publication: Mars 2020
Auteur: UNFPA

TÉLÉCHARGEMENTS

Les épidémies touchent les femmes et les hommes différemment, et les pandémies aggravent les inégalités existantes pour les femmes et les filles ainsi que la discrimination d’autres groupes marginalisés tels que les personnes handicapées et celles en situation d’extrême pauvreté. Cela doit être pris en compte, étant donné les différentes conséquences entourant la détection et l’accès au traitement pour les femmes et les hommes.

Les femmes représentent 70 pour cent de la main-d’œuvre du secteur social et de la santé dans le monde et une attention particulière devrait être accordée à la façon dont leur environnement de travail peut les exposer à la discrimination, ainsi qu’à la réflexion sur leur santé sexuelle et reproductive, et leurs besoins psychosociaux en tant que travailleuses de la santé de première ligne.

 

Contenu connexe

Actualités
Mastura Zia, sage-femme de 27 ans à Herat, ne mâche pas ses mots quand il s’agit de décrire les conséquences de la pandémie : « 2020 a été l’année la plus difficile de toute ma vie », dit-elle.
Actualités
Alors que l’Inde doit faire face à une hausse meurtrière du nombre de cas de COVID-19, enregistrant des milliers de décès par jour, les personnes qui qui sont en première ligne travaillent sans relâche pour sauver le plus de vies possible. Les jeunes aussi s’engagent pour...
Actualités
Avant la pandémie, les mères supportaient déjà une charge financière, physique, émotionnelle et mentale terrible. Aujourd’hui, avec l’intensification des pressions économiques, la limitation de l’accès aux soins de santé, la réduction des services sociaux et l’augmentation des...

Pages

We use cookies and other identifiers to help improve your online experience. By using our website you agree to this. To learn more, including how to change your settings, see our cookies policy.

X