L’État de la pratique de sage-femme dans le monde 2011

Naissances réussies, vies sauvées

No. de pages : 180

Date de publication: 2011

Auteur: UNFPA

Éditeur: UNFPA

ISBN: 978-0-89714-995-2

C’est une responsabilité des pouvoirs publics et des dirigeants politiques; c’est aussi un investissement essentiel si l’on veut réduire la mortalité et la morbidité maternelles et néonatales. Il ne s’agit pas seulement de sauver des vies et d’empêcher des invalidités, mais aussi de faire partager les avantages de soins dispensés par des sages-femmes qualifiées à l’ensemble de la société, et de contribuer ainsi au développement humain et économique d’un pays. Il reste beaucoup à faire, car chaque année ce sont environ 350 000 femmes qui meurent pendant la grossesse ou lors de l’accouchement, près de 2 millions de nouveau-nés qui meurent dans les 24 premières heures de leur existence, et on compte 2,6 millions de mort-nés. La très grande majorité de ces décès ont lieu dans les pays à faible revenu et la plupart seraient évitables. Ils ont lieu car les femmes – habituellement pauvres, marginalisées – n’ont que très peu accès à des centres de soins fonctionnels et à du personnel de santé qualifié.

 

Contenu connexe

Actualités
Une sage-femme devient la seule femme députée aux Comores. Elle se bat pour l'égalité des sexes dans le pays.
Actualités
In her home district in far-western Nepal, 19-year-old Sangita BK needs no introduction. She is well-known as an activist against child marriage. In the last three years, she has – on her own – stopped at least a dozen child marriages.
Actualités
At only 19, Michelle Zeledón, from the north of Nicaragua, has been through a lot. She watched her father beat her mother, and endured years of his verbal abuse. “One time, during the Holy Week, my dad tried to kill my mother,” she told UNFPA.

Pages

We use cookies and other identifiers to help improve your online experience. By using our website you agree to this. To learn more, including how to change your settings, see our cookies policy.

X