Comment transformer une norme sociale

Date de publication: 2018

Auteur: UNFPA-UNICEF Joint Programme on Female Genital Mutilation Publication Date: 2018

Publisher: UNFPA, UNICEF

Le Programme conjoint FNUAP-UNICEF sur les mutilations génitales féminines (MGF) vise à transformer une norme sociale bien ancrée, qui a trop longtemps banalisé la violence systémique contre les filles et les jeunes femmes, en une norme selon laquelle elles ont une autonomie sur leur propre corps. En travaillant avec des partenaires aux niveaux mondial, régional, national et communautaire, la Phase II du Programme conjoint (2014-2017) a adopté une approche holistique.

De nouvelles perspectives sur les MGF et les normes sociales qui les soutiennent éclairent l'élaboration des politiques et des programmes dans les pays où cette pratique s'est enracinée au fil des générations. Les principaux résultats obtenus au cours de la Phase II montrent la différence positive que le Programme conjoint a apporté en galvanisant le soutien à l'élimination des MGF : plus de 24,6 millions de personnes ont déclaré publiquement l'abandon des MGF.

Contenu connexe

Actualités
Âgée de 41 ans, Asha Ali Ibrahim pratique depuis 1997 des mutilations génitales féminines (MGF) à Diaami, à Hargeisa et dans d'autres régions de la Somalie. Les mois de juillet et d'août sont pour elle les plus chargés de toute l'année.
Cover image By the Numbers
Publications

The 2016 Annual Report for the UNFPA-UNICEF Joint Programme on Female Genital Mutilation/Cutting analyses the progress being made towards abandoning female genital mutilation. 

Actualités

NATIONS UNIES, New York –  « La culture ne devrait pas nous exclure, mais au contraire nous placer au centre de la société », explique Betty Naisenya Lolgisoi, une activiste kenyane, lors d’une rencontre sur l’éradication des pratiques néfastes pour les femmes et les filles...

Pages