État de la population mondiale 2012

Oui au choix, non au hasard

No. de pages : 128

Date de publication: 2012

Auteur: UNFPA

Éditeur: UNFPA

ISBN: 978-1-61800-009-5

Cent soixante-dix-neuf pays ont affirmé le droit des individus à la planification familiale lors de la Conférence internationale sur la population et le développement (CIPD) en 1994. Selon les signataires du Programme d’action de la Conférence, « les programmes de planification familiale ont pour but de permettre aux couples et aux individus de décider librement et avec discernement du nombre et de l'espacement de leurs enfants et de disposer des informations et des moyens nécessaires à cette fin ». Cette affirmation marque un changement de paradigme dans la perspective des pouvoirs publics et des organisations internationales sur les questions de développement et de population.

Contenu connexe

Actualités
TULÉAR, Madagascar – Madagascar possède l’un des taux les plus élevés de mariage d’enfants dans le monde, une pratique entraînant des effets dévastateurs sur la vie des jeunes filles concernées.
Actualités
KAPILVASTU, Népal — Bijay Laxmi, 15 ans, est mariée depuis l’âge de 11 ans. Dans quelques mois, elle ira vivre au sein de la famille de son mari, qu’elle ne connaît pas. Sa vie consistera à cuisiner, s’occuper du bétail et, sans aucun doute, à avoir des enfants.
Actualités
The UN agencies known as the H4+ support priority countries that take concerted actions to meet the Millennium Development Goals on maternal and child health. UNFPA has identified Zambia as one such country.

Pages