Communiqué de presse

Alors que la pandémie de COVID-19 menace de faire reculer la santé et les droits des femmes, la nouvelle Commission de haut niveau veillera à ce que les promesses faites pendant le Sommet de Nairobi soient tenues

17 Septembre 2020

NEW YORK -- Une nouvelle Commission de haut niveau, composée de représentants, d’experts et de militants, a été mise en place aujourd’hui afin de garantir la tenue des engagements en matière de santé et de droits des femmes pris à l’occasion du Sommet de Nairobi sur la CIPD25 en novembre 2019, et ce même pendant la pandémie de COVID-19, qui bloque l’accès aux services essentiels, en particulier aux services de planification familiale et de soins prénatals.

Le Sommet de Nairobi a permis de récolter plusieurs milliards de dollars d’engagements de la part des gouvernements, du secteur privé, des fondations et autres. L’événement a mobilisé le soutien nécessaire pour atteindre les « trois zéros », à savoir zéro besoin non satisfait en matière de planification familiale, zéro décès maternel évitable et zéro violence basée sur le genre et pratique néfaste, dans dix années.

 

L’UNFPA, l’organisme des Nations Unies chargé des questions de santé sexuelle et reproductive, conjointement avec les gouvernements du Danemark et du Kenya, a organisé le Sommet de Nairobi pour marquer le 25e anniversaire de la Conférence internationale sur la population et le développement, un événement historique au cours duquel la communauté internationale avait reconnu la santé et les droits en matière de sexualité et de procréation comme des vecteurs de croissance et de prospérité. Cependant, les progrès en la matière sont au point mort.

 

« Depuis la tenue du Sommet de Nairobi, la pandémie de COVID-19 a considérablement ralenti la réalisation des objectifs de santé et droits en matière de sexualité et de procréation pour tous à l’horizon 2030, souligne le Dr Natalia Kanem, Directrice exécutive de l’UNFPA. Et pourtant, nous continuons à aller de l’avant, à traduire nos paroles en actes concrets sur le terrain. La nouvelle Commission de haut niveau aidera chacun d’entre nous à tenir les promesses faites à Nairobi. »

 

À l’instar du Sommet de Nairobi, la Commission de haut niveau se distingue par son caractère radicalement inclusif. Présidée par S. E. Jakaya Kikwete, ancien Président de la République-Unie de Tanzanie, et S.E. Michaëlle Jean, 27e Gouverneure générale du Canada, la Commission compte parmi ses membres d’anciens chefs d’État ainsi que des militants communautaires et défenseurs de la jeunesse.

 

La Commission suivra et rendra compte des progrès à accomplir pour la réalisation des 1 250 engagements pris pendant le Sommet de Nairobi, plus particulièrement des 12 engagements internationaux de la Déclaration de Nairobi sur la CIPD25. Dans cette optique, elle proposera des recommandations pour éliminer les goulets d’étranglement et aider la communauté à poursuivre ses efforts afin de garantir les droits et choix de toutes les personnes à travers le monde.

 

Vous trouverez plus d’informations sur la Commission de haut niveau, ses membres et ses activités ici : https://unf.pa/hlc

 

Pour toute demande d’entretien et question relative aux médias, veuillez contacter :

Eddie Wright : +1 917 831 2074 ; ewright@unfpa.org

 

De l’engagement à l’action :

Suivi de la Commission de haut niveau sur le Sommet de Nairobi sur la CIPD25

Membres de la commission

 

 

Nom

Titre et organisation

1.

M. Hatim Aznague

Fondateur et Président de l’association Sustainable Development's Youth

2.

Dr Alvaro Bermejo

Directeur général de la Fédération internationale pour la planification familiale (IPPF)

3.

M. Rudelmar Bueno de Faria

Secrétaire général, Action by Churches Together (ACT) Alliance

4.

Mme Franka Cadée

Présidente, Confédération internationale des sages-femmes (ICM)

5.

Mme Dawn Casey

Directrice générale déléguée, National Aboriginal Community Controlled Health Organisation

6.

Mme Alexandra Chichikova

Miss Monde en fauteuil roulant 2017 ; militante pour la santé et des droits en matière de sexualité et de reproduction, et la prévention de la violence basée sur le genre chez les personnes handicapées

7.

M. Martin Chungong

Secrétaire général, Union interparlementaire

8.

M. Henk de Jong

Responsable des marchés internationaux, Royal Philips

9.

Mme Jaha Dukureh

Directrice générale, Safe Hands for Girls

10.

Dr Mary-Ann Etiebet 

Directrice exécutive, Merck for Mothers

11.

Mme Senait Fisseha

Directrice, Programmes internationaux, Susan Buffett Foundation

12.

S.E. Michaëlle Jean (Coprésidente)

27e Gouverneure générale du Canada, 3e Secrétaire générale de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF)

13.

Mme Lorence Kabasele

Présidente, AfriYAN (ESA)

14.

M. Martin Karadzhov

Directeur du Comité d’Orientation des Jeunes de l’ILGA World (Association internationale des personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, trans et intersexes)

15.

M. Sangeet Kayastha

Coordinateur, Y-PEER Asia-Pacific Center

16.

S.E. M. Jakaya Kikwete (Coprésident)

Ancien président, République-Unie de Tanzanie

17.

M. Hans Linde

Président, Riksförbundet för Sexuell Upplysning (RFSU)

18.

Hon. Angélica Lozano

Sénatrice, Parlement, Colombie

19.

Dr Sara Pantuliano

Directrice générale, Overseas Development Institute

20.

Mme Latanya Mapp Frett

Présidente et Directrice générale, Fonds Mondial pour les Femmes

21.

Mme Lucy Mulenkei

Directrice exécutive, Indigenous Information Network

22.

Professeur Friday Okonofua

Professeur d’obstétrique et de gynécologie, Université du Bénin

23.

Mme Bandana Rana

Vice-présidente, Comité pour l’élimination de la discrimination à l’égard des femmes des Nations Unies

24.

Professeur Gamal Serour

Directeur, Centre islamique international d’études et de recherches sur la population, Université Al-Azhar, Le Caire

25.

Professeur Keizo Takemi

Ambassadeur de bonne volonté sur la couverture sanitaire universelle

26.

Dr Nahid Toubia

Professeure associée à l’Université Columbia et Directrice de RAINBO (Research, Action and Information Network for Bodily Integrity of Women)

27.

Mme Jayathma Wickramanayake

Envoyée du Secrétaire général pour la jeunesse, Nations Unies

28.

S.E. Mme Lindiwe Zulu

Secrétaire du comité, Partenaires dans le domaine de la population et du développement

Ministre du Développement social, Afrique du Sud

We use cookies and other identifiers to help improve your online experience. By using our website you agree to this. To learn more, including how to change your settings, see our cookies policy.

X