Private sector shares success stories of mobilizing for sexual and reproductive health and rights

21 Mai 2019
Photo © UNFPA Brazil
The most recent UNFPA report on the state of the world population is presented to Alliance maintainer and signatory institutions

São Paulo — At a meeting of the private sector initiative, the Alliance for Health and Sexual and Reproductive Rights, members of the private sector, UNFPA-supported philanthropic organizations, and diplomatic representatives from the Embassy of the Netherlands and of Canada in Brazil discussed experiences and results achieved in mobilizing and engaging peers to broaden the discussion of sexual and reproductive health and rights.  Jaime Nadal, Representative of the United Nations Population Fund in Brazil, congratulated the initiatives, which played an important role in publicizing the cause of sexual and reproductive health and rights and improving the lives of women in Brazil. Representatives of Magazine Luiza, The Body Shop, Pantys, Instituto Ethos, MSD and AccorHotels attended the meeting.

Click here to read the full story at brazil.unfpa.org

Contenu connexe

Actualités
Les journalistes ont un rôle essentiel à jouer dans le reportage sur ces cas de violences, pour que les autorités puissent ensuite agir et prévenir d’autres abus.
Actualités
Il serait possible de mettre fin aux décès maternels évitables, aux besoins non satisfaits en matière de planification familiale et mettre un terme à la violence basée sur le genre, en une décennie.
L’application mobile Tantine, développée par l’une des équipes gagnantes de la Phase 1 du programme iAccelerator de l’UNFPA, propose des informations sur la santé sexuelle et procréative destinées aux jeunes, dans un format accessible et ludique. « Nous avons pensé à l’utilisation des TIC pour créer un lien », explique la co-fondatrice Sylvie Uhirwa, « pour sensibiliser des jeunes qui n’ont peut-être aucune autre source d’information fiable ». © UNFPA Rwanda
Mises à jour
Un nouveau partenariat avec la République de Corée et le PNUD a donné un coup de pouce à l’UNFPA et à son travail de soutien aux jeunes innovateurs rwandais.

Pages