Actualités

L'UNFPA lance une plateforme de plaidoyer pour le cadre de développement pour l'après-2015

24 Octobre 2013
Author: UNFPA
UNFPA Launches Advocacy Platform for Post-2015 Development Framework

Exposé de position pour l'après-2015 de l'UNFPA

À l'approche de la date d'échéance pour la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), l'UNFPA a lancé une plateforme de plaidoyer pour le cadre de développement pour l'après-2015 qui leur succédera : Empowering People to Ensure a Sustainable Future for All (Autonomiser les personnes pour garantir à tous un avenir durable).

L'UNFPA et ses partenaires déploient actuellement leurs efforts pour que tout futur mandat de développement reflète visiblement les principes de la Conférence internationale sur la population et le développement (CIPD) organisée au Caire en 1994, et notamment l'importance qu'elle accorde aux soins de santé et aux droits sexuels et reproductifs.

« Il ne peut y avoir de développement durable sans avancement de la santé sexuelle et reproductive et des droits reproductifs » : tels sont les mots du Dr. Babatunde Osotimehin, directeur exécutif de l'UNFPA, lors de la conférence des ONG européennes pour la santé et les droits sexuels et reproductifs, la population et le développement, qui s'est tenue à Berlin. « C'est pourquoi, en raison du caractère inachevé du programme des OMD, notamment des objectifs liés à la santé et plus encore de l'objectif 5B sur l'accès universel à la santé reproductive, nous devons redoubler d'efforts [...] et faire pression tous ensemble pour qu'ils figurent en bonne place dans le cadre de développement pour l'après-2015. »

Plus spécifiquement, les propositions de l'UNFPA pour ce futur cadre de développement prônent l'inclusion des soins de santé et des droits sexuels et reproductifs, de l'égalité entre les sexes, des besoins et des droits des adolescents et des jeunes personnes et de la non-discrimination comme éléments fondamentaux du programme de développement pour l'après-2015.

Contenu connexe

Actualités
La CIPD a reconnu que la santé reproductive et l’émancipation des femmes sont interdépendantes, et qu’elles sont toutes deux nécessaires au progrès social.
Vingt-cinq jeunes ambassadeurs, tous nés il y a 25 ans, ont été sélectionnés pour faire avancer les objectifs de la Conférence Internationale sur la Population et le Développement. © UNFPA Népal
Mises à jour
Cette année marque le 25e anniversaire de la Conférence Internationale sur la Population et le Développement.
Actualités
« Lorsque les femmes qui dormaient se réveillent, les montagnes bougent ». C’est ce proverbe kenyan qu’a cité le Dr. Natalia Kanem, directrice de l’UNFPA, à un événement organisé dans le quartier informel et tentaculaire de Kibera.

Pages