Actualités

À l'occasion de la Journée mondiale de l'aide humanitaire, l'UNFPA félicite les super-héros du quotidien

19 Août 2020
Author: UNFPA
Au Népal, Mitraminu Dhakal fournit des soins aux femmes enceintes, aux mères et aux nouveau-nés.

NATIONS UNIES, New York – Des communautés du monde entier sont touchées – par la pandémie COVID-19, la violence, les économies défaillantes, les catastrophes naturelles et le changement climatique. « Sauver des vies n’a jamais été aussi difficile », a déclaré la Directrice exécutive de l’UNFPA, Mme Natalia Kanem, dans un communiqué publié aujourd’hui.

L'année dernière a été marquée par un nombre record d'attaques contre des travailleurs humanitaires, selon la base de données sur la sécurité des travailleurs humanitaires. Plus de 480 d’entre eux ont été blessés, enlevés ou tués. Désormais, ce sont les agents de santé qui sont menacés. « Non seulement les agents de santé sont exposés à ce virus mortel, mais ils subissent une vague croissante de violence, par le biais d’attaques motivées par la peur et la désinformation », a déclaré le Dr Kanem.

Cette année, le 19 août, Journée mondiale de l'aide humanitaire, l’UNFPA attire l’attention du public sur les sacrifices extraordinaires et le service inlassable de ces héros du quotidien.

Khadeeja Qasem en fait partie. Elle est sage-femme au Yémen, pays ravagé par la guerre, où les établissements de santé ont été endommagés, et où de nombreux membres du personnel de santé ne sont pas payés. « En sus du conflit et des migrations, le coronavirus se propage », a-t-elle déclaré.

« Je suis financièrement responsable de ma famille, et enceinte. Si les réductions de salaire se poursuivent, je devrais trouver un nouvel emploi », a-t-elle ajouté.

Malgré ces difficultés, elle s'est engagée à assurer le bien-être de ceux qu'elle sert.

« La semaine dernière, nous avons eu une patiente qui se trouvait terriblement mal : elle avait besoin d’un traitement urgent, mais n’avait pas les moyens de le payer », se souvient-elle. « Alors j'ai moi-même pris en charge ses médicaments, pour lui sauver la vie. »

Les agents de santé font de grands efforts pour atteindre les communautés dans le besoin.

Relever le défi

La pandémie mondiale a tué plus de 770 000 personnes. Les migrations forcées liées au conflit, la violence et les persécutions ont atteint un niveau record. Des héros comme Mme Qasem n'ont jamais été plus indispensables.

Et ce défi est relevé dans le monde entier.

En Bosnie-Herzégovine, Saria Aboukaf dirige des programmes d'autonomisation des migrants et des réfugiés. Selon ses déclarations, le confinement et les perturbations de la chaîne d'approvisionnement font des ravages.

« La tâche des travailleurs humanitaires sur le terrain est beaucoup plus difficile en raison des mesures de protection et des protocoles de travail ajustés, mis en place à cause de la COVID-19 », a-t-elle expliqué.

Mais elle et ses collègues se doivent de trouver des solutions, parce que le coût de l'inaction est beaucoup plus élevé.

« Ce qui me stresse le plus, et il en est de même pour tous les agents de santé, c'est la mort des patients », a déclaré Snežana Bursać Aranđelović, épidémiologiste qui a travaillé sur la réponse à la COVID-19 avec l'UNFPA en Bosnie-Herzégovine.

Les agents de santé font de leur mieux pour atteindre les communautés dans le besoin.

Les super-héros ont besoin de soutien

Les travailleurs humanitaires et les professionnels de la santé appellent également au soutien.

Dans de nombreux endroits, le personnel de santé est débordé, manque de ressources et fait face à un risque accru d'exposition à la pandémie.

« L'un des plus grands défis est qu'il n'y a pas assez de sages-femmes dans les zones d'isolement pour s'occuper des femmes enceintes, il en faudrait plus, mais nous devons aussi penser à notre propre sécurité », a déclaré Thobekile Mpembe, agent de santé en Afrique du Sud.

« Ce que nous craignons, c'est que les prestataires de soins de santé se concentrent uniquement sur les moyens de lutter contre le coronavirus, aux détriments des besoins de notre communauté », a ajouté la sage-femme Genet Azmach, qui travaille dans un établissement de santé éthiopien en charge de patients atteints de la COVID-19.

L'UNFPA travaille avec des partenaires du monde entier pour soutenir les agents de santé avec des équipements de protection individuelle, des fournitures d'hygiène et des mesures de contrôle des infections.

L’UNFPA aide également les travailleurs humanitaires et les professionnels de la santé à fournir des soins propres au genre. Avec l’appui de l’UNFPA, l’agent de santé Mitraminu Dhakal est équipé pour soigner en toute sécurité les femmes enceintes ou qui viennent d’accoucher, au Népal. Il s'assure qu'elles disposent des informations dont elles ont besoin sur la prévention des maladies, la planification familiale et les services de santé connexes. « Je m'occupe des aspects sexospécifiques des soins et du traitement », a-t-il déclaré.

L’UNFPA applaudit ces héros, et les innombrables autres, qui ont donné leur temps, leur énergie – et, dans certains cas tragiques, leur vie – pour servir de l'humanité.

« Nous vivons dans un monde où les héros ne portent pas de cape, mais des masques et des écrans (faciaux). Ils protègent la vie de ceux qui la donnent. Ils répondent aux appels à l'aide lointains et soutiennent les femmes et les filles dans le besoin », a déclaré le Dr Kanem. « Ils sont surhumains dans leur persévérance et leur compassion, et dans leur espoir qu'ensemble, nous pourrons réaliser un monde meilleur pour tous. »

Contenu connexe

Actualités
« Le 6 août dernier, à minuit, quelqu’un a frappé fort à ma porte. Mon mari a répondu. Debout dans le noir, il y avait une personne qui demandait mon aide – un bébé était en train de naître », raconte Shirin.
Actualités
Les voix des filles sont rarement entendues - ni dans les couloirs des gouvernements, ni dans les foyers ou les salles de classe. Mais qu'apprend-on quand on écoute enfin?
Actualités
Les inondations massives au Soudan – les plus importantes de ces 30 dernières années – ont ajouté à la crise sanitaire actuelle de COVID-19, une crise humanitaire.

Pages