Journée internationale pour l'élimination de la fistule obstétricale

23 Mai 2018

Global

En Afghanistan, la fistule obstétricale a laissé Noorjahan dans l'ombre pendant 49 ans. Avec l'appui de l'UNFPA, il a été opéré pour réparer la blessure. © Andrea Bruce / NOOR
En Afghanistan, la fistule obstétricale a laissé Noorjahan dans l'ombre pendant 49 ans. Avec l'appui de l'UNFPA, il a été opéré pour réparer la blessure. © Andrea Bruce / NOOR

La fistule obstétricale est une lésion grave et dangereuse susceptible de survenir lors d'un accouchement. Il s'agit d'une brèche de la filière pelvi-génitale, c'est-à-dire l'ensemble des structures anatomiques que traverse le fœtus lors de l’accouchement. L’apparition d’une fistule obstétricale est directement liée à l’une des principales causes de mortalité maternelle : un travail difficile lors de l'accouchement ou l'absence de soins obstétricaux adéquats.

La fistule obstétricale a quasiment disparu des pays développés, car on y pratique des interventions en cas d’arrêt prolongé du travail, généralement des césariennes. Aujourd’hui, cette affection touche principalement les femmes et les filles qui vivent dans l’extrême pauvreté, en particulier celles qui habitent loin des services médicaux.

Les Nations Unies ont observe la Journée internationale pour l'élimination de la fistule obstétricale depuis 2013. La journée du 23 mai a pour but de sensibiliser la population à cette question et de mobiliser un soutien dans le monde entier.

Sur le plan des droits fondamentaux, la persistance de la fistule obstétricale est une véritable tragédie, qui met en évidence la marginalisation des femmes qui en souffrent. Du fait de leur isolement, ces dernières sont souvent invisibles aux yeux des décideurs politiques, qui par conséquent ne prennent guère de mesures en vue de traiter ou prévenir leur état.

Une projection du film « L'Ambassadeur », sur l'autonomisation des femmes vivant avec la fistule en Ethiopie, aura lieu au siège des Nations Unies le 23 mai de 18h30 à 20h30. L'événement, organisé en partenariat avec l'UNFPA, comprendra une séance de questions-réponses avec les cinéastes et les experts techniques de l'UNFPA. Les missions diplomatiques basées à New York sont invitées à assister à l'évènement.

En savoir plus sur la fistule obstétricale.

Related content

M. Manuel Tonnar, Directeur à la Direction de la coopération pour le développement au Luxembourg, a rencontré Dr Natalia Kanem, Directrice générale de l’UNFPA, à New York. © UNFPA
Mises à jour
Le Gouvernement luxembourgeois, qui défend ardemment la santé et les droits en matière sexuelle et de reproductive.
Actualités
Combien cela coûterait-il de créer un monde où aucune femme ne décèdent de causes liées à la grossesse dans 10 ans environ ?
Actualités
Malgré tous ses efforts, l'accouchement a été pire que ce qu'elle aurait pu imaginer. Mme Yakobo s'est retrouvée avec une fistule obstétricale - l'une des blessures les plus graves et les plus tragiques pouvant survenir pendant l'accouchement.

Pages