Crise au Yémen

#778ac5

ACTUALITÉS Yemen crise

Environ 1,1 million de femmes enceintes et allaitantes sont en situation de malnutrition sévère, ce qui augmente les risques de complications pendant la grossesse et l’accouchement. © UNFPA Yémen
9 Novembre 2018 Au Yémen, une famine imminente menace la vie de 2 millions de femmes enceintes
Quatre ans après le début du conflit, le Yémen est devenu le lieu de la plus grave crise humanitaire du monde.
Les femmes et les filles ont été touchées de manière disproportionnée par le conflit au Yémen. © UNFPA Yémen / Fahmia Al-Fotih
28 Septembre 2018 Les dirigeants du monde revendiquent la protection des femmes et des filles touchées par les conflits
Les femmes et les enfants représentent environ 75% des personnes déplacées par les conflits. Environ 20% sont des femmes en âge de procréer.
Ahlam a pu donner naissance à son enfant en toute sécurité, par césarienne, dans une structure de santé à laquelle l’UNFPA avait fourni du matériel. © UNFPA Yemen/Fahmia Al-Fotih
28 Septembre 2017 Les dirigeants défendent l’accès au matériel de santé reproductive dans les contextes de crise
« Mon mari et moi étions d’accord pour prendre part à la planification familiale et ne pas avoir plus d’enfants, mais il a subi des pressions de sa famille et je suis à nouveau tombée enceinte », expliquait il y a...

Pages

Overview

En mars 2015, une crise politique prolongée opposant les forces du gouvernement du Yémen et leurs alliés aux groupes rebelles s’est muée en crise humanitaire nationale. Puis, en novembre 2015, deux cyclones meurtriers ont dévasté les régions côtières du pays.

En février 2016, 21,1 millions de personnes, soit 80 % de la population, nécessitaient une aide humanitaire, parmi lesquelles 2,9 millions de femmes et de filles en âge de procréer, dont environ 500 000 étaient enceintes.

En collaboration avec ses partenaires, l’UNFPA fournit des services de santé, de l’équipement médical et des médicaments aux femmes et aux filles yéménites et distribue des trousses d’hygiène féminine et des kits de santé reproductive. Le Fonds apporte également son appui aux services chargés de prévenir et d’endiguer la violence basée sur le genre, qui est extrêmement répandue dans cette région en proie à l’instabilité. Parmi ces services figurent la prise en charge clinique du viol, le soutien psychosocial et la mise à disposition d’espaces sécurisés. Qui plus est, l’organisation s’emploie à garantir l’acheminement des produits de santé des ports du pays jusqu’à leur destination finale.

Feuillet d'information

Publications

Normes minimales pour la prévention et la réponse à la violence basée sur le genre dans les situations d’urgence
La violence basée sur le genre (VBG) est un grave problème de santé d’envergure internationale qui remet en cause le droit international des droits de l’homme et les principes d’égalité des sexes. Elle constitue aussi...