Norvège

Classement des donateurs, 2021

2e Contributions de base
6e Contributions non essentielles
3e Contributions globales

L'une des six priorités du gouvernement norvégien en matière de coopération au développement est le renforcement du droit des femmes à disposer de leur propre corps. Dans le domaine de la santé, la Norvège veut améliorer la santé des femmes, des enfants et des jeunes, lutter contre les principales maladies infectieuses, renforcer les systèmes de santé dans les pays les plus pauvres et promouvoir l'accès aux services de santé sexuelle et reproductive, notamment dans les situations de crise et de conflit. En matière de genre, la Norvège donne la priorité, entre autres, à l'éducation des filles, à la violence sexiste et à la santé et aux droits sexuels et reproductives. L'élimination des mutilations génitales féminines, l'éducation sexuelle complète et le handicap sont d'autres thèmes prioritaires pour la Norvège. 

La Norvège soutient prioritairement le financement de base de l'UNFPA, qui est considéré comme l'investissement le plus efficace dans l'organisation car permettant une planification à long terme, une réponse flexible aux priorités émergentes et un soutien durable aux programmes basés sur les droits humains qui améliorent la vie des femmes et des jeunes dans les pays en développement.

La Norvège soutient les efforts de l'UNFPA pour promouvoir le développement des adolescents et des jeunes basé sur les droits; les programmes visant à mettre fin aux mariages d'enfants et aux grossesses d'adolescentes; les initiatives qui améliorent la santé et les droits en matière de reproduction et les efforts pour combattre la violence basée sur le genre, y compris dans les situations humanitaires. Le financement de la Norvège soutient également le programme UNFPA Supplies ainsi que le programme conjoint sur les mutilations génitales féminines. 

Anniken Huitfeldt, Ministre des affaires étrangères
Anne Beathe Tvinnereim, Ministre du développement international
La Norvège est un soutien important de l’UNFPA et lutte à ses côtés pour garantir le droit des femmes et des filles à disposer de leur propre corps.
Anniken Huitfeldt, Ministre norvégienne des affaires étrangères

Résultats clés 2018-2021

  • Santé sexuelle et procréative
    Décès maternels évités
    14,857
    Avortements à risque évités
    1,640,673
    Chirurgies de réparation de la fistule prises en charge
    4,635
    Adolescents ont bénéficié de services intégrés de santé sexuelle et reproductive
    8,668,843
  • Planification familiale
    Grossesses non désirées évitées
    5,333,859
    Couples protégés pendant un an contre les grossesses non désirées
    19,093,044
    Prévention des infections à VIH par la fourniture de préservatifs féminins et masculins
    33,629
    Les filles marginalisées ont été touchées par des programmes de compétences de vie
    842,835
    Infections sexuellement transmissibles évitées grâce à la fourniture de préservatifs féminins et masculins
    1,494,628
  • Violence basée sur le genre et pratiques néfastes
    Filles sauvées des mutilations génitales féminines
    68,612
    Femmes et les filles victimes de violence ayants eu accès aux services essentiels
    349,867
    Les femmes et les filles handicapées sujettes à la violence ont eu accès aux services essentiels
    9,340
    Les filles ont reçu des services de prévention et / ou de protection et des soins liés aux mariages d'enfants, précoces et forcés
    679,582
    Filles et femmes ayant reçu des services de prévention et/ou de protection et des soins liés aux mutilations génitales féminines
    246,052
    Les communautés ont fait des déclarations publiques pour éliminer les pratiques néfastes
    2,636
    Fournisseurs de services de santé et gestionnaires formés en tant que formateurs sur l'ensemble de services initial minimum
    5,666
Avertissement

Les principaux résultats sont fournis à titre indicatif uniquement et reflètent ce à quoi un donateur a contribué en finançant le FNUAP depuis 2018. Les principaux résultats présentés ici peuvent ne pas refléter les chiffres fournis par les donateurs gouvernementaux.

Contributions depuis 2014

Le graphique à barres représente les produits d'exploitation généraux et non essentiels globaux constatés au cours d'une année donnée. La plupart des contributions sont reçues en monnaie nationale. Les fluctuations des taux de change peuvent avoir une incidence sur les équivalents en dollars américains.

  • Tout
  • 2014
  • 2015
  • 2016
  • 2017
  • 2018
  • 2019
  • 2020
  • 2021

Le graphique à secteurs représente les produits d'exploitation généraux et non essentiels globaux comptabilisés au cours d'une année donnée, avec des détails supplémentaires pour les fonds non essentiels.

Les donateurs sont affichés dans l’ordre de contributions globales à l'UNFPA pour une année donnée, comme indiqué dans le menu.

2021 | Accueil
Statistiques mondiales des donateurs

Actualités

Actualités
GRAND SUD, Madagascar – « Je veux devenir agente de santé quand je serai grande », déclare timidement Satiana Hary*, 8 ans, en tordant entre ses mains l’ourlet de sa robe qui lui arrive aux genoux. « Parce que je veux…
17 Janvier 2022 Lire l'histoire
Actualités
MAPUTO, Mozambique/LUANDA, Angola – Lorsqu’une jeune fille a ses premières règles, cela peut être difficile : elle ne sait pas forcément ce qui se passe dans son corps. Imaginons à présent qu’elle soit dans une…
28 Mai 2021 Lire l'histoire
Actualités
IBB, Yémen – Lena Al-Shurmani est sage-femme et se rappelle la première fois qu’elle a rencontré Abia* au camp d’Al Mawa situé à Ibb. Abia avait 15 ans et était enceinte de 8 mois. « J’étais très inquiète », se souvient…
26 Février 2021 Lire l'histoire