Branchez vos écouteurs pour un meilleur son

Atlas du dividende démographique

L’avenir, c’est la jeunesse

Passer l’introduction

Lutter pour sa survie

Jusqu’à la fin du XIXe siècle, la plupart des familles du monde avaient de nombreux enfants.

Mais les mauvaises conditions d’hygiène, la malnutrition et les faibles systèmes de santé rendaient la survie des enfants très difficile.

Pour la plupart de ceux qui atteignaient l’âge adulte, leur espérance de vie était faible.

Les progrès en matière de nutrition, de science et de technologie ont permis le développement économique et social et l’amélioration des soins de santé, ce qui a fait changer les choses.

L’accès aux contraceptifs modernes, à l’éducation et au marché du travail ont permis aux femmes de commencer à s’émanciper. On pouvait désormais choisir de se marier mais de ne pas avoir d’enfant tout de suite. Les niveaux de vie ont augmenté, ce qui a permis d’apporter nutrition correcte, eau potable et hygiène à une part de plus en plus large de la population.

De plus en plus d’enfants ont survécu.

Hommes
Âge
Femmes

Aujourd’hui, voici à quoi ressemble la pyramide des âges dans les pays les plus pauvres.

Choisir d’avoir moins d’enfants

L’accès à la contraception et à la santé sexuelle et procréative donne aux femmes la possibilité de contrôler leur fécondité, et plus largement, leur vie. De meilleurs soins de santé et une meilleure éducation publique font baisser la mortalité et améliorent les perspectives d’avenir des enfants.

Les taux de natalité commencent à chuter.

Ces tendances transforment la structure des populations.

Hommes
Âge
Femmes
Cliquez ici pour comparer
Avant
Aujourd’hui

Transformer la structure des populations

De plus en plus de familles choisissent d’avoir moins d’enfants.

Avec la chute de la mortalité infantile, le nombre d’adolescent·e·s augmente.

Ces jeunes seront bientôt en âge de travailler.

De plus en plus de personnes vivent plus longtemps. La population vieillit de façon générale.

Hommes
Âge
Femmes

Qu’est-ce que le dividende démographique ?

L’augmentation de l’espérance de vie, la baisse de la mortalité infantile et de la fécondité transforment la structure des populations.

Avec les bons investissements, ces changements peuvent accélérer le développement durable.

Lorsque la population en âge de travailler s’accroît et devient plus nombreuse que la population très jeune ou très âgée, les conditions sont réunies pour le dividende démographique.

Si cette large population de jeunes est en bonne santé, a suivi une bonne scolarité, est autonome et possède un emploi décent, une génération suffit pour augmenter la croissance économique de façon significative.

Cela ne se fait pas tout seul. Pour tirer parti d’un dividende démographique, il faut investir dans la jeunesse.

L’émancipation

L’émancipation

Pour saisir les opportunités qui se présentent, il faut pouvoir être libre de toute violence ou coercition. Il faut être en bonne santé et bénéficier de services de santé sexuelle et procréative.

La clé est de faire en sorte que femmes et filles soient maîtresses de leur vie. Pour cela, elles doivent absolument avoir la liberté de choisir si et quand elles auront des enfants.

Éducation

Éducation

Créer des opportunités et en tirer parti est essentiel pour parvenir au dividende démographique.

L’accès à l’apprentissage, tout au long de la vie, est fondamental pour préparer les jeunes à travailler et les plus âgé·e·s à s’adapter aux changements.

Emploi

Emploi

Il ne suffit pas de former les jeunes, encore faut-il leur assurer un emploi. Leurs connaissances, leurs compétences et leurs efforts, s’ils sont mis au service d’activités productives, peuvent créer un dividende démographique.

Pour générer de façon durable prospérité et croissance, chacun et chacune, jeune ou vieux, homme ou femme, doit pouvoir bénéficier d’opportunités d’emploi décent, avec un salaire permettant de vivre correctement.

Dans certains pays, la transition démographique s’est déjà produite. Pour d’autres, elle viendra plus tard.

Population en âge de travailler en 2018

Cette carte montre la part de la population de chaque pays entre 20 et 64 ans, ce que l’on considère être l’âge de travailler.

Passez votre curseur sur un pays pour afficher les indicateurs clés de son développement économique.

Source : Nations Unies, Division de la Population, Perspectives de la Population mondiale : révision de 2017 ; Banque mondiale, Indicateurs mondiaux de développement ; OIT, ILOSTAT.

N.B. : le produit intérieur brut (PIB) par tête est exprimé en dollar USD constant de 2010. La productivité est exprimée en dollar international de 2011, en termes de parité de pouvoir d’achat (PPA). Un dollar international donne le même pouvoir d’achat qu’un dollar USD aux États-Unis. Le taux de conversion PPA est le nombre d’unités d’une devise nécessaire pour acheter la même quantité de biens et de services sur le marché national que ce que permet d’acheter 1 dollar aux États-Unis.

Choisissez un pays pour consulter les informations détaillées

Part de la population âgée de 20 à 64 ans

+ -

Select country from map or menu

Source: United Nations, Popular Division, World Population

Prospects: 2017 revision; World Bank, World Development Indicators; and ILO, ILOSTAT.

*Note: Gross Domestic Product (GDP) per capita is expressed in constant 2010 US$. Labour productivity is expressed in constant 2011 international $ in Purchasing Power Parity (PPP terms).

FERMER
Kenya
Revenu
Le PIB par tête est de
Productivité de la main-d’œuvre
Chaque personne ayant un emploi produit par an
Pauvreté
-
Go to country
Cliquer ou faire défiler
Son Muet