Bangladesh : des photographes en herbe capturent le pays après le passage cyclone Amphan
12 Mai 2021
  • Quatre jeunes volontaires - Md. Tajbit Ahammad Barat, Sumaia Akter, Md. Naimur Rahman Zihad et Rujina Begum - ont passé quatre mois à apprendre à prendre des photos et à documenter la vie de femmes et de filles touchées par le cyclone Amphan en mai dernier au Bangladesh, avec du matériel et une formation virtuelle fournie par l'UNFPA et son partenaire Concerned Women for Family Development (CWFD). Une sélection de photographies a été utilisée pour sensibiliser le public aux besoins de la communauté. Voici ce qu'ils ont vu à travers leurs objectifs.

    Hafeja Begum aide sa mère dans les tâches domestiques. Le cyclone Amphan a détruit leur maison à Pukurjana. © UNFPA Bangladesh / Sumaia Akter

  • Amena Begum et son enfant, à Lohalia. © UNFPA Bangladesh / Naimur Rahman Zihad

  • Setara Begum, 69 ans, chez elle à Mahipur. © UNFPA Bangladesh / Tajbit Ahammad Barat

  • Sharmin, 10 ans à Nutanpara. © UNFPA Bangladesh / Rujina Begum

  • Au printemps dernier, la maison de Morsheda Begum au bord d'une rivière dans le village de Chandkhali s'est effondrée alors qu'elle travaillait au soleil. © UNFPA Bangladesh / Sumaia Akter

  • En tant qu'enfant unique, Honufa Akter, 13 ans, est chargée de nombreuses tâches pour aider sa mère à Lohalia. © UNFPA Bangladesh / Naimur Rahman Zihad

  • Deux sœurs devant leur maison dans le village de Babul Bazar. © UNFPA Bangladesh / Tajbit Ahammad Barat

  • Une femme camouflée dans un jardin de germes de soja. © UNFPA Bangladesh / Rujina Begum

  • Layju Begum, 27 ans, berce son bébé à Patuakhali Sadar. © UNFPA Bangladesh / Naimur Rahman Zihad

  • Vous pouvez tout juste voir le sourire de Mosa Ankhi, 10 ans, sous cette balle d'herbes séchées. © UNFPA Bangladesh / Tajbit Ahammad Barat

Contenu connexe

Actualités
Kawser et Mohammed se sont rencontrés ici dans un camp de Rohingya en 2018, après avoir dû fuir leurs foyers respectifs au Myanmar. « Elle m’avait vu avec mes frères et sœurs et ma mère, et je l’ai connue par mon frère. J’étais trop timide pour me présenter moi-même », raconte...
Actualités
« Je n’ai jamais reçu ni amour ni respect, sauf pendant quelques années de la part de ma mère quand j’étais enfant », déclare Shohan Hijra, une femme transgenre qui vit à Dhaka, et a quitté sa famille à l’âge de 11 ans.
Actualités
Ce mois-ci, cela fera un an que le cyclone Amphan a ravagé le Bangladesh, faisant 26 morts et détruisant des milliers de foyers, des terres agricoles, des ponts et des routes. Mais alors que les médias cessaient d’en parler, en même temps que les eaux se retiraient et que les...

Pages

We use cookies and other identifiers to help improve your online experience. By using our website you agree to this. To learn more, including how to change your settings, see our cookies policy.

X