PRÉFACE

Nous présentons ici la deuxième édition du Supplément Jeunesse, produit conjointement
avec le rapport de l’UNFPA sur l’État de la population mondiale. Le rapport principal de
l’UNFPA de 2007 est axé sur l’urbanisation et le Supplément Jeunesse traite des défi s et des promesses dont est porteur ce phénomène et de ses effets sur les jeunes.

En 2008, pour la première fois de l’histoire du globe, plus de la moitié de la population
mondiale vivra en milieu urbain. En 2030, les villes, grandes et petites, abriteront près de 5 milliards d’habitants. La population urbaine de l’Afrique et de l’Asie doublera en moins d’une génération.

Cette évolution augmentera considérablement le nombre et la proportion des jeunes dans la population urbaine, augmentation qui proviendra principalement de familles pauvres qui tendent à avoir les taux de fécondité les plus forts. La vague montante de la population urbaine exige des décideurs qu’ils consultent les jeunes et qu’ils tiennent compte de leurs besoins, tant pour leur permettre de réaliser leur potentiel que pour stimuler la croissance économique. Au nombre des défis à relever, fi gurent l’accroissement du nombre d’établissements d’enseignement assorti d’une amélioration de la qualité de l’enseignement, l’attraction de nouveaux investissements pour créer des emplois et dynamiser l’économie, et la fourniture de services de santé, notamment
de santé sexuelle et reproductive, afi n que les jeunes aient une existence satisfaisante et soient libres de prendre les décisions qu’ils souhaitent concernant le mariage et la fondation d’une famille.

Le Supplément Jeunesse présente l’existence de jeunes, hommes et femmes, de sept villes : Tianjin (Chine), San Salvador (El Salvador), Mumbai (Inde); Dacca (Bangladesh),
le Caire (Égypte), Rufi sque (Sénégal) et Rio de Janeiro (Brésil). Il brosse ainsi un tableau de la vie moderne dans les centres urbains avec ses possibilités, ses pressions et ses risques pour les jeunes, émigrants qui ont quitté la campagne pour s’établir et travailler dans les villes, organisateurs communautaires s’efforçant d’améliorer les conditions de logement et les services offertes par les centres urbains, auteurs de violences eux-mêmes parfois, jeunes femmes libérées du carcan des rôles sexospécifi ques traditionnels et de la discrimination, et citadins participant à des activités musicales et culturelles pour échapper à la pauvreté et à l’insécurité urbaine, en une célébration de leur existence.

Comme le note l’État de la population mondiale 2007, la vague urbaine du XXIe siècle présente aussi bien des possibilités d’accroître le développement et de promouvoir la durabilité que des dangers d’approfondissement de la pauvreté et d’accélération de la dégradation de l’environnement. Le Supplément Jeunesse se veut une voix qui s’exprime au nom des jeunes des villes du monde et qui rappelle leur droit de vivre une vie offrant de réelles possibilités, à l’abri de la pauvreté, de la violence et des autres atteintes aux droits de la personne.