Introduction Introduction Chapter 5 Chapitre 5
Chapter 1 Chapitre 1 Chapter 6 Chapitre 6
Chapter 2 Chapitre 2 Notes for Indicators Notes
Chapter 3 Chapitre 3 Notes for boxes Sources des encadrés
Chapter 4 Chapitre 4 Indicators Indicateurs
Chapitre 5 Printer Friendly imprimer cette page
Chapter 1 Urbanisation et durabilité au XXIe siècle

Les villes : fardeau ou bénédiction ?

Importance d’une perspective plus large

Importance d’une visée au-delà du niveau local

Changements de couverture des terres

Les villes et les changements climatiques

Pauvreté et vulnérabilité aux catastrophes naturelles

La montée du niveau des mers. Deux questions : quand et de combien?

Adaptation aux changements climatiques

Action locale, conséquences mondiales; changement mondial, impact local

Il est plutôt paradoxal que la bataille qui se livre pour sauver les écosystèmes du monde encore sains se gagnera ou se perdra non pas dans les forêts tropicales ou les récifs coralliens menacés, mais dans les rues des paysages les plus artificiels de notre planète.(1)

Les villes : fardeau ou bénédiction ?

La préservation des droits à la santé et au bonheur de nos enfants et petits-enfants dépend de ce que nous faisons aujourd’hui face aux changements mondiaux sur le plan de l’environnement. La bataille pour un avenir environnemental durable se livre principalement dans les villes du monde. À l’heure actuelle, beaucoup des grands problèmes environnementaux du globe se manifestent dans ces villes : croissance démographique, pollution, dégradation des ressources et production de déchets. Paradoxalement, les villes détiennent également nos meilleures chances de nous assurer un avenir durable.

La concentration urbaine n’a pas automatiquement pour effet d’aggraver les problèmes environnementaux. Ces problèmes sont dus principalement à des modes de production et de consommation non durables et aux carences de la gestion urbaine. Les villes offrent en fait de meilleures chances de durabilité à long terme, étant donné, tout d’abord, qu’elles concentrent la moitié de la population du globe sur moins de 3 % de la surface émergée de celui-ci. Comme l’indique le chapitre 4, la dispersion de la population et des activités économiques viendrait vraisemblablement aggraver les problèmes et non pas les résoudre. L’adoption d’approches judicieuses en prévision de la croissance urbaine peut également prévenir de nombreux problèmes environnementaux liés à l’urbanisation.

D’un point de vue démographique, non seulement les établissements humains denses possèdent-ils une capacité d’absorption durable de vastes populations supérieure à celle des zones rurales, mais l’urbanisation est aussi en soi un facteur puissant de réduction de la fécondité. Elle offre peu d’incitations aux familles nombreuses et de multiples désincitations.

Les avantages dont est porteuse l’urbanisation ne se réaliseront toutefois pas de manière automatique : cela exigera une préparation et des soins attentifs. Tel était l’argument exposé dans le chapitre précédent concernant l’organisation interne des villes. Le présent chapitre examine les processus selon lesquels les villes influent sur les problèmes environnementaux mondiaux et en subissent l’influence.


CONTENTS