UNFPAState of World Population 2004
Back to Main Menu
HOME: ÈTAT DE LA POPULATION MONDIAL 2004:Les adolescents et les jeunes
Ètat de la population mondiale 2004
Sections
Introduction
Population et pauvreté
Population et environnement
Migration et urbanisation
Égalité entre les sexes et affranchissement des femmes
Santé en matière de reproduction et planification familiale
Santé maternelle
Prévention du VIH/sida
Les adolescents et les jeunes
Santé en matière de reproduction pour les communautés en crise
Mesures prioritaires
Notes
Sources des encadrés
Indicateurs
Diagrammes et tableaux

Les adolescents et les jeunes

Donner suite au consensus de la CIPD
Une seconde génération de programmes
Les constatations de l’enquête mondiale de l’UNFPA
Le rôle des ONG
Les préoccupations clefs en matière de santé et de développement
Répondre aux besoins des jeunes
Promouvoir un comportement plus sain
Des services accueillants à la jeunesse
Les progrès sur le plan juridique
Des tâches d’importance majeure

Promouvoir un comportement plus sain

Il a été démontré que la fourniture d’une information sur la sexualité et la prévention de la grossesse et des infections encourage un comportement responsable (à savoir l’abstinence, le report du début de l’activité sexuelle et la limitation du nombre de partenaires). Parallèlement aux programmes destinés aux écoles, on s’est efforcé d’atteindre les jeunes non scolarisés qui sont souvent les plus vulnérables et les plus exposés.

Depuis la CIPD, beaucoup de méthodes novatrices et de modes de communication ont été utilisés, notamment des pièces et des concerts, des messages médiatiques, des événements sportifs, des lignes téléphoniques ouvertes en permanence, la délivrance de conseils et une éducation assurées par des pairs formés à cette fin. Les programmes se préoccupent sans cesse davantage de donner aux adolescents les aptitudes indispensables à la vie aussi bien que de leur impartir une information sur la sexualité.

Les programmes d’éducation par les pairs peuvent aider les jeunes à comprendre comment les attentes fondées sur les rôles sexospécifiques ruinent leur santé en matière de reproduction; ils peuvent aussi leur donner assez de confiance en eux-mêmes pour résister à ces normes. Certains programmes, par exemple, visent à donner aux jeunes les moyens de refuser des rapports sexuels et d’affirmer leur droit de dire « non », aussi bien que d’insister pour des rapports sexuels sans danger et l’utilisation de préservatifs, s’ils sont sexuellement actifs. D’autres programmes encouragent les jeunes à remettre en cause les notions communément admises de prédominance masculine dans les relations entre les sexes, ainsi que l’habitude de tolérer la coercition et la violence sexuelle.

La participation communautaire est non moins importante. Au Cambodge, les dirigeants de communauté, les enseignants, les parents et même les moines (dont beaucoup sont jeunes) reçoivent une éducation sur les problèmes de santé en matière de reproduction de manière à faire preuve de plus de compréhension à l’égard des adolescents et à mieux les soutenir(25).

 Back to top PreviousNext 
      |      Main Menu      |      Press Kit      |      Charts & Graphs      |      Indicators   |