UNFPAState of World Population 2004
Back to Main Menu
HOME: ÈTAT DE LA POPULATION MONDIAL 2004:Prévention du VIH/sida
Ètat de la population mondiale 2004
Sections
Introduction
Population et pauvreté
Population et environnement
Migration et urbanisation
Égalité entre les sexes et affranchissement des femmes
Santé en matière de reproduction et planification familiale
Santé maternelle
Prévention du VIH/sida
Les adolescents et les jeunes
Santé en matière de reproduction pour les communautés en crise
Mesures prioritaires
Notes
Sources des encadrés
Indicateurs
Diagrammes et tableaux

Prévention du VIH/sida

L’impact et la réaction
Établir un lien entre la prévention du VIH et les programmes de santé en matière de reproduction
Les préservatifs
Les services de dépistage et d’accompagnement psychologique (VCT)
Les problèmes clefs

Les services de dépistage et d’accompagnement psychologique (VCT)

Les programmes de VCT révèlent aux femmes et aux hommes, en confidentialité et avec doigté, leur condition actuelle et les risques courus, et les encouragent à adapter leurs comportements dans l’intérêt de leur santé. Ces programmes sont un moyen efficace de prévenir la transmission du VIH et un important point d’accès pour le traitement des maladies liées au VIH, la prévention de la transmission mère-enfant, la lutte contre la tuberculose et le soutien psychosocial et juridique.

Des projets pilotes en Côte d’Ivoire et en Inde indiquent que l’intégration des VCT dans les services de santé en matière de reproduction et de sexualité réduit l’opprobre lié au VIH/sida, fait mieux prendre conscience de ce qu’est un comportement sexuel sain, enfin élargit l’accès aux services et leur utilisation. Cependant, bien trop souvent, les VCT sont isolés des autres services(28).

25 FOURNIR DES SERVICES DE VCT EN ÉTHIOPIE

Nazret (Éthiopie) est situé sur une route fréquentée de transports par camion entre Addis-Abeba et Djibouti, et les travailleuses de l’industrie du sexe sont nombreuses à y exercer leur métier. On évalue à 18,7 % le taux des adultes séropositifs dans le secteur. Pour mieux comprendre cette prévalence élevée et y réagir, l’Association éthiopienne de conseils familiaux a commencé à offrir des services de VCT deux jours par semaine à son dispensaire local de santé en matière de reproduction, qui sert une centaine de clients par jour.

Des discussions avec des membres de la communauté et des prestataires de soins ont montré qu’il était nécessaire d’intégrer les services de VCT à d’autres services. Certains clients ont dit qu’ils ne visiteraient pas les centres de VCT autonomes existants en raison de l’opprobre qui s’y attache, mais qu’ils utiliseraient ce type de services s’ils étaient offerts aux dispensaires de santé en matière de reproduction. Des plans ont été élaborés pour plusieurs types de services : dépistage, accompagnement psychologique avant et après le dépistage, éducation au niveau communautaire sur la prévention du VIH, traitement des infections opportunistes les plus répandues, et aiguillage vers des centres de soins plus spécialisés.

Le personnel du dispensaire a reçu une formation sur le VIH/sida et les infirmières ont également été formées à diagnostiquer et traiter les IST. Un service de distribution de préservatifs à base communautaire a été mis en place et des agents externes ont été formés à en encourager l’utilisation. Des institutions locales ont participé à la création de mécanismes qui fourniront un soutien médical, social et économique aux clients reconnus séropositifs. Des systèmes de suivi et évaluation ont aussi été élaborés.

Plus de la moitié des clients des services de VCT sont des hommes et 43 % sont jeunes. Environ 20 % des tests sont positifs, soit un taux de prévalence analogue à ceux constatés auprès d’autres prestataires de services de VCT dans la région. Source

PRÉVENIR LA TRANSMISSION MÈRE-ENFANT. Les programmes de santé en matière de reproduction peuvent aider à prévenir la transmission mère-enfant du VIH en prévenant l’infection chez les femmes, en veillant à ce que les séropositifs des deux sexes soient informés de leurs options et risques pour qu’ils puissent faire des choix informés, et en donnant accès aux ARV et à un éventail de méthodes contraceptives pour les aider à persévérer dans leurs décisions.

En de nombreux endroits, la grossesse est l’un des rares moments où les femmes ont accès aux services de santé, ce qui offre une excellente occasion de prévenir le VIH, surtout grâce aux services de VCT. Des services intégrés de prévention du VIH et de santé maternelle peuvent encourager l’utilisation de préservatifs, gérer les IST et offrir des soins prénatals et après l’accouchement, un accouchement sans risques et des conseils sur la manière d’alimenter les nourrissons.

Il est extrêmement nécessaire d’élargir les initiatives de prévention de la transmission mère-enfant, qui n’atteignent actuellement qu’un faible pourcentage des femmes(29).

 Back to top PreviousNext 
      |      Main Menu      |      Press Kit      |      Charts & Graphs      |      Indicators   |