UNFPAState of World Population 2004
Back to Main Menu
HOME: ÈTAT DE LA POPULATION MONDIAL 2004:Santé maternelle
Ètat de la population mondiale 2003
Sections
Introduction
Population et pauvreté
Population et environnement
Migration et urbanisation
Égalité entre les sexes et affranchissement des femmes
Santé en matière de reproduction et planification familiale
Santé maternelle
Prévention du VIH/sida
Les adolescents et les jeunes
Santé en matière de reproduction pour les communautés en crise
Mesures prioritaires
Notes
Sources des encadrés
Indicateurs
Diagrammes et tableaux

Santé maternelle

De nouvelles approches
Les causes et les conséquences
La morbidité maternelle
La fistule obstétricale
Réduire la mortalité et la morbidité maternelles
Il est difficile de faire des dénombrements exacts
Des réponses globales
Les soins prénatals
Une assistance qualifiée lors de l’accouchement
Les soins obstétricaux d’urgence
Les soins d’après avortement
La qualité des soins de santé maternelle
Les hommes et la santé maternelle
L’UNFPA et la maternité sans risques

La morbidité maternelle

Les mêmes facteurs qui causent la mortalité maternelle sont à l’origine des maladies et lésions liées à la grossesse et à l’accouchement, deuxième cause, après le VIH/sida, des années de vie en bonne santé perdues par les femmes d’âge procréateur dans les pays en développement – ils représentent près de 31 millions d’“années de vie corrigées du facteur invalidité” perdus chaque année(17).

Si l’incidence et la prévalence de la morbidité maternelle ne sont pas parfaitement comprises, on évalue souvent à 15 % environ la proportion des femmes enceintes qui subiront des complications de la grossesse ou de l’accouchement assez graves pour exiger des soins obstétricaux d’urgence dans un centre de santé(18).

Les causes directes de la morbidité maternelle sont les complications obstétricales survenues durant la grossesse, l’accouchement ou la période post-partum du fait d’interventions, ou d’omissions, ou d’un traitement incorrect. La morbidité maternelle indirecte est le résultat d’un état ou d’une maladie préexistants, aggravés par la grossesse; ce type d’infirmité peut se produire à tout moment et durer jusqu’à la fin de la vie. La morbidité maternelle peut aussi être d’ordre psychologique et se manifester le plus souvent par une dépression; elle peut avoir pour cause des complications obstétricales, des interventions, des pratiques culturelles ou la coercition(19).

 Back to top PreviousNext 
      |      Main Menu      |      Press Kit      |      Charts & Graphs      |      Indicators   |