UNFPAState of World Population 2004
Back to Main Menu
HOME: ÈTAT DE LA POPULATION MONDIAL 2004: Santé en matière de reproduction pour les communautés en crise
Ètat de la population mondiale 2004
Sections
Introduction
Population et pauvreté
Population et environnement
Migration et urbanisation
Égalité entre les sexes et affranchissement des femmes
Santé en matière de reproduction et planification familiale
Santé maternelle
Prévention du VIH/sida
Les adolescents et les jeunes
Santé en matière de reproduction pour les communautés en crise
Mesures prioritaires
Notes
Sources des encadrés
Indicateurs
Diagrammes et tableaux

Santé en matière de reproduction pour les communautés en crise

La maternité sans risques
La planification familiale
La violence sexuelle et sexiste
Le VIH/sida et les autres IST
La santé des adolescents en matière de reproduction
Les gains et les lacunes

Les gains et les lacunes

Si le financement international des besoins de santé en matière de reproduction dans les situations d’urgence a augmenté depuis 1994, le nombre de personnes ayant besoin de ces services a grandi plus rapidement que l’assistance. Plus de la moitié des pays d’Afrique subsaharienne ont été victimes d’une crise au cours de la dernière décennie – soit directement, comme le Rwanda ou le Libéria, soit indirectement, comme la République-Unie de Tanzanie et la Guinée, qui ont supporté le fardeau d’un grand nombre de réfugiés venus des pays voisins.

Ne pas répondre aux besoins des groupes de population touchés par une crise dans le domaine de la santé en matière de reproduction, surtout à l’ère du sida, peut avoir des conséquences tragiques, et non pas seulement pour chaque femme, homme ou enfant. Cela peut aussi détruire la stabilité d’une nation entière et anéantir ses chances de réconciliation, de reconstruction et de développement après le conflit.

Une nouvelle évaluation au niveau mondial du Groupe de travail interorganisations sur la santé génésique des femmes en situation de réfugiées avertit que les progrès récemment faits dans ce domaine sont maintenant menacés parce que le financement des donateurs est stationnaire ou en recul, ce qu’aggrave l’opposition politique du Gouvernement des États-Unis à certains aspects de la santé en matière de reproduction. Il est encore plus essentiel que jamais auparavant d’intensifier les activités de plaidoyer et de dégager davantage de fonds, car l’instabilité géopolitique et la vulnérabilité croissante aux catastrophes naturelles signifient que le nombre des personnes ayant besoin de secours pourrait augmenter ces prochaines années.

 Back to top PreviousNext 
      |      Main Menu      |      Press Kit      |      Charts & Graphs      |      Indicators   |