UNFPAÉtat de la population mondiale 2003
Back to Main Menu
HOME: ÈTAT DE LA POPULATION MONDIAL 2003: Notes
Ètat de la population mondiale 2003
Sections
Aperçu général de la condition des adolescents
L’inégalité entre les sexes et la santé en matière de reproduction
Le VIH/sida et les adolescents
Promouvoir un comportement plus sain
Répondre aux besoins sur le plan des services de santé en matière de reproduction
Programmes d’ensemble pour adolescents
Donner priorité aux adolescents
Notes
Sources des ancadrés
Indicateurs
Diagrammes et tableau

Notes

CHAPITRE PREMIER
CHAPITRE 2
CHAPITRE 3
CHAPITRE 4
CHAPITRE 5
CHAPITRE 6
CHAPITRE 7

CHAPITRE 7

1 Les méthodologies de recherche comprennent de plus en plus de mesures des caractéristiques individuelles des adolescents, ainsi que de leur situation de famille et des caractéristiques et normes de leur communauté.

2 Groupe thématique des Nations Unies sur le VIH/sida en Chine. 2002. HIV/AIDS: China’s Titanic Peril. 2001 Update of the AIDS Situation and Needs Assessment Report. Beijing, Chine : ONUSIDA.

3 Réseau Monitoring the AIDS Pandemic (MAP). 2001. “The Status and Trends of HIV/AIDS/STI Epidemics in Asia and the Pacific.” Rapport présenté à la réunion du MAP tenue à Melbourne, Australie, le 4 octobre 2001.

4 J. Rosen, 2001. Formulating and Implementing National Youth Policy: Lessons from Bolivia and the Dominican Republic. Washington, D.C.: FOCUS on Young Adults, Pathfinder International.

5 M. Greene et al. 2002.In this Generation: Sexual & Reproductive Health Policies for a Youthful World. Washington, D.C.: Population Action International.

6 Ministère de la santé. 2002. National Standards and Guidelines for Reproductive Health Care Services. Hanoi : Ministère de la santé, Gouvernement du Viet Nam.

7 UNFPA. 1999. Rapport annuel 1999. New York: UNFPA.

8 K. Kiragu et al. 1998. Adolescent Reproductive Health Needs in Kenya: A Communication Response Evaluation of The Kenya Initiatives Project. Baltimore, Maryland: Population Communication Services, John Hopkins University.

9 ONU. 1989. Convention sur les droits de l’enfant : Résolution de l’Assemblée générale 25(XLIV): 44e Session: Supplément No 49, (A/RES/44/25, réimprimée dans 28 I.L.M. 1448): ouverte à la signature le 26 janvier 1990, paragraphe 29.1(b); ONU. 1979.Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes : adoptée et ouverte à la signature, à la ratification et à l’accession par la résolution de l’Assemblée générale 34/180 du 18 décembre 1979, article 10c. New York: ONU; ONU. 1993. Déclaration et Programme d’action de Vienne : Conférence mondiale sur les droits de l’homme (A/CONF.157/24), paragraphe 18. New York: ONU; ONU. 1995. Population et développement, vol. 1: Programme d’action adopté à la Conférence internationale sur la population et le développement : Le Caire, 5-13 septembre 1994, Principle 10, paragraphes 4.3(c), 4.12, 4.16(a, b), 4.17, 4.29, 7.39, 7.48 et 11.16. New York : Département de l’information économique et sociale et de l’analyse des politiques, ONU; ONU. 1996. Déclaration et Programme d’action de Beijing : Quatrième Conférence mondiale sur les femmes : Beijing, Chine: 4- 15 septembre 1995 (DPI/1766/Wom), paragraphes 83(i), 107(e), 125(e), 126(b), 227, 230(f), 231c, 233(c, d, f, g) et 278(b, c). New York : Département de l’information, ONU; ONU. 1999. Principales mesures pour la poursuite de l’application du Programme d’action de la Conférence internationale sur la population et le développement (A/S-21/5/Add.1), paragraphes 3 et 40. New York: ONU; et ONU. 2000. Résolution adoptée par l’Assemblée générale : S-23/3: Nouvelles mesures et initiatives destinées à appliquer la Déclaration et le Programme d’action de Beijing (A/RES/S-23/3), paragraphe 99(a). New York: ONU.

10 ONU 1995, paragraphes 7.38, 12.13, 12.14, 12.20, 12.22; ONU 1996, paragraphes 109(d et f), 206(a, b, i et j), et 231e; et ONU 1999, paragraphes 5, 37.

11 ONU 1989, paragraphe 3.1; ONU 1995, paragraphes 6.7(b) et 7.21; ONU 1996, paragraphes 107(e), 110(a et e),111(a) et 267; ONU 1999, paragraphes 21(b), 40, 42, 45, 52(b) et 73(c); et ONU 2000, paragraphes 72(g) et 79(f).

12 ONU 1979, paragraphes 7(c) et 14.2(a); ONU 1995, paragraphes 4.3(b), 4.4(a), 7.9, 7.18, 15.8, 15.9 et 15.10; ONU 1996, paragraphes 106(s), 108(a et j), 233(f) et 295; et ONU 2000, paragraphes 51, 52(c), 76 et 81.

13 ONU 1989, paragraphes 12.1 et 13; ONU 1995, paragraphes 6.15, 7.43, 7.47 et 11.20; ONU 1996, paragraphes 111(b) et 284(a et b); ONU 1999, paragraphes 21(b), 73(c), 83 et 90; ONU 2000, paragraphes 79(f) et 95(b et c).

14 J. Senderowitz, 2000. “A Review of Program Approaches to Adolescent Reproductive Health.” Poptech Assignment. No. 2000.176. Arlington, Virginie : Population Technical Assistance Project.

15 P. Chibbamulilo, 1997. A Report on the Mini-Participatory Learning and Action (PLA) Exercise for the JSI/SEATS Programme in Zambia. Lusaka, Zambie : Family Planning Service Expansion and Technical Support Project, John Snow International.

16 A. MacLean, 1999. Sewing a Better Future: A Report of Discussions with Young Garment Factory Workers about Life, Work and Sexual Health. Washington, D.C.: CARE International, Cambodge, et FOCUS on Young Adults.

17 N. Cheetham, R. Thiombiano et S. Ky. 2003. “Community Participation to Improve Youth Sexual and Reproductive Health in Burkina Faso.” Résumé de projet non publié. Washington, D.C.: Advocates for Youth.

18 S. A. Khan et M. Ahmed. 2001. “BRAC, Bangladesh: Community Mobilization to Support Adolescent Development.” FOCUS Project Highlights. Washington, D.C.: FOCUS on Young Adults, Pathfinder International. Site Web : www.pathfind.org/pf/pubs/focus/ Project%20Highlights/BRAC.htm, consulté le 6 janvier 2003.

19 J. Micklewright, 2002. “Social Exclusion and Children: A European View for a US Debate.” Documents de travail Innocenti. No 90. Florence, Italie : Centre de recherche Innocenti, UNICEF.

20 G. Lansdown, 2001. Promoting Children’s Participation in Democratic Decision- Making. UNICEF Insight No 6. Florence, Italie : Centre de recherche Innocenti, UNICEF. Site Web : www.uniceficdc. org/publications/pdf/insight6.pdf, consulté le 19 avril 2003.

21 A. Cornwall et A. Welbourn (éd.). 2002. Realizing Rights: Transforming Approaches to Sexual and Reproductive Well-being. Londres : Zed Books.

22 Voir : UNICEF. 2002. The State of the World’s Children 2002: Leadership (No de vente : E.02.XX.1). New York: UNICEF.

23 K. Faulkner et J. Knott. 2002. “Institutionalising Youth Participation in a Large International Organisation: Experiences from the International Planned Parenthood Federation.” Ch. 2 dans Cornwall et Welbourn 2002.

24 Lansdown 2001.

25 Ibid.

26 Voir : UNESCO, s.d. “Who is Who: Directory of International Youth-led/ Youth-serving Organisations.” Paris: UNESCO. Site Web : www.unesco.org/ youth/ONGRepertoire.htm, consulté le 8 juin 2003.

27 J. Russell et X. Solórzano. 2001. Adolescent and Youth Policy: The Experiences of Colombia, Dominican Republic and Nicaragua. Washington, D.C.: Adolescent Health and Development, OPS, OMS.

28 Voir site Web : www.elige.org.mx/Quienes_somos.htm, consulté le 20 janvier 2003.

29 TakingItGlobal Projects: Réseau de jeunes femmes militant contre la violence contre les femmes. Voir site Web : http://projects.takingitglobal.org/ genderviolence, consulté le 20 janvier 2003.

30 The Youth Coalition, Ottawa, Ontario, Canada. Site Web : www.youthcoalition.org, consulté le 20 janvier 2003.

31 Par exemple, les coûts d’un programme d’éducation à la prévention du VIH/sida dans un pays où le taux de prévalence est faible peuvent être élevés en comparaison de leurs bénéfices immédiats. Cependant, le risque de diffusion de l’épidémie est beaucoup plus grand au sein d’une population non informée, avec d’énormes conséquences potentielles.

32 Il ne faut pas confondre coûts et dépenses. Les coûts administratifs, les coûts privés et les coûts d’opportunité sont souvent laissés en dehors des analyses. Les modes de financement (par exemple, transferts) sont pris en compte de manière diverse et souvent incorrecte. Voir : J. Knowles et J. Behrman. 2003. Document de travail (version éditée : mars 2003) pour la Réunion d’experts consacrée à évaluer le bénéfice économique résultant de l’investissement dans les jeunes des pays en développement, National Research Council, Washington, D.C., 15 octobre 2003.

33 M. Correia et W. Cunningham, 2003. Caribbean Youth Development: Issues and Policy Directions. Washington, D.C.: Banque mondiale et W. Cunningham, 2003. Communication faite à la Réunion d’experts consacrée à évaluer le bénéfice économique résultant de l’investissement dans les jeunes des pays en développement, National Research Council, Washington, D.C., 15 octobre 2003.

34 Il est plus facile d’évaluer les coûts sociaux que les coûts privés, car ces dernières composantes et leurs prix varient.

35 Les coûts financiers comprennent les prestations versées pour l’entretien de l’enfant, les coûts publics d’entretien de la santé de la mère et de l’enfant, les transferts effectués par le gouvernement pour l’aide aux familles pauvres et le placement familial. Les coûts économiques comprennent les rentrées fiscales perdues en raison de la baisse du revenu futur de la mère et de l’enfant, les ressources administratives détournées pour fournir des services sociaux, les bénéfices qui auraient été tirés d’autres utilisations possibles des fonds affectés aux soins de santé, les coûts économiques résultant de l’augmentation de la criminalité liée à la limitation des perspectives éducatives et professionnelles de l’enfant et de la jeune mère, ainsi que de la limitation de leurs contributions à la société. Pour références et détails additionnels, voir : Correia et Cunningham 2003; et Cunningham 2003. Les variations dans les services sociaux fournis et les niveaux de revenu (ainsi que de la partie affectée à l’entretien de l’enfant) rendent compte des différences enregistrées dans les évaluations des différents pays.

36 M. Buvinic, 1998. “The Costs of Adolescent Childbearing: Evidence from Chile, Barbados, Guatemala and Mexico.” Studies in Family Planning 29(2): 201-209.

37 Il y a moins de chances que le père biologique soit présent et une proportion plus élevée des femmes vivent hors de leur propre foyer ou du foyer de leurs parents. Contrairement à ce qui est le cas aux États-Unis (voir : Buvinic 1998 pour références), leurs chances de se marier plus tard ne sont pas entamées. Dans ces pays d’Amérique du Sud, les jeunes mères ne sont pas normalement condamnées à rester longtemps célibataires.

38 Au Mexique, les deux tiers des adolescentes mères étaient nées de femmes qui l’avaient été elles-mêmes.

39 Les enquêtes basées sur la population seraient la méthode la plus fiable, malgré leur prix élevé. La plus grande partie de l’information vient de mesures effectuées dans les centres de soins prénatals, mais les jeunes mères ont une moindre chance de les fréquenter.

40 Cité dans : Knowles et Behrman 2003, p. 41. Cette évaluation suppose un gain de 34,6 années de vie en bonne santé, commençant de 5 à 8 ans après la date où se serait placée l’infection.

41 E. Marseille, P. B. Hoffman et J. G. Kahn. 2002. “HIV Prevention before HAART in Sub-Saharan Africa.” The Lancet. 2002 359(9320): 1851-1856.

42 Ce point a été soutenu avec force par P. Piot, D. Zewdie et T. Türmen (2003. “HIV/AIDS Prevention and Treatment.” The Lancet 360[9326]: 86) dans leur réplique à l’article de Marseille, Hoffman et Khan 2002.

43 Les bénéfices comprennent les années de vie qui ont été sauvées, la réduction du nombre d’infections secondaires qu’auraient contractées les partenaires de l’individu qui n’est pas devenu séropositif, et une réduction des coûts annuels de soins médicaux

44 T. Marek et J.M. Del Rosso, 1996. Class Action: Improving School Performance in the Developing World through Better Health and Nutrition. Washington, D.C.: Banque mondiale. Cité dans : Knowles et Behrman 2003.

45 OMS. 1996. “Research to Improve Implementation and Effectiveness of School Health Programmes,” (WHO/HPR/HEP/96.3). Genève : OMS. Cité dans : Knowles et Behrman 2003. Les études montrent que les interventions antitabac ont des rendements élevés (de l’ordre de 18 à 20 pour 1), ce qui est en accord avec les taux élevés de prévalence et avec la mortalité et la morbidité à long terme liées à l’usage du tabac.

46 Ce sont les évaluations les plus hautes des ressources nécessaires pour atteindre les objectifs du Millénaire pour le développement concernant l’éducation, et elles sont basées sur l’application de normes d’investissement en fonction du PNB d’un pays donné. Les évaluations partent de 2,4 milliards de dollars, en passant par l’évaluation propre de l’UNICEF, qui est de 9,1 milliards de dollars. Voir : S. Devarajan, 2002. “External Finance and the Millennium Development Goals.” Communication faite au Séminaire international sur le thème “Latin America and the Caribbean: Challenges before the Millennium Development Goals”, organisé par la Banque de développment interaméricaine, la Commission économique pour l’Amérique latine et les Caraïbes, la Banque mondiale et le PNUD, Washington, D.C., 10-11 juin 2002.

47 L’éventail plausible des évaluations de rendement, en fonction des hypothèses sur les taux d’actualisation annuels et sur le rendement des diverses composantes, correspondait à un multiple des coûts qui est compris entre 2,77 et 25,63. Voir : Knowles et Behrman 2003, Ch. 6.

48 L’incertitude de cette évaluation était beaucoup plus grande. L’éventail allait de 8,14 à 1 764.

 Back to top PreviousNext 
      |      Main Menu      |      Press Kit      |      Charts & Graphs      |      Indicators   |