UNFPAÉtat de la population mondiale 2002
Back to Main Menu
HOME: ÈTAT DE LA POPULATION MONDIAL 2003: Le VIH/sida et les adolescents
Ètat de la population mondiale 2003
Sections
Aperçu général de la condition des adolescents
L’inégalité entre les sexes et la santé en matière de reproduction
Le VIH/sida et les adolescents
Promouvoir un comportement plus sain
Répondre aux besoins sur le plan des services de santé en matière de reproduction
Programmes d’ensemble pour adolescents
Donner priorité aux adolescents
Notes
Sources des ancadrés
Indicateurs
Diagrammes et tableau

Le VIH/sida et les adolescents

Les facteurs causals
Les différences entre les régions
L’impact du sida sur les jeunes
Les ventes subventionnées de contraceptifs
Les services de prévention du VIH/sida et de soins aux séropositifs

Les services de prévention du VIH/sida et de soins aux séropositifs

Les services de conseils et de tests sans obligation (VCT) sont une partie essentielle des programmes de prévention et de traitement du VIH, ainsi que de soins aux séropositifs. Quel que soit le résultat du test, les jeunes qui l’ont subi adoptent souvent un comportement moins risqué. Les études montrent que beaucoup de jeunes ont besoin d’avoir accès aux VCT, et qu’ils veulent y avoir accès, de manière à apprendre s’ils sont infectés – pourvu que les services soient confidentiels et de prix abordable et que les résultats soient communiqués en toute honnêteté(41).

Mais l’absence de traitement et de soutien pour ceux dont le test a été positif constitue un obstacle. Dans le monde en développement, peu de jeunes ont accès aux médicaments antirétroviraux (ARV) pour traiter le VIH. En fait, de toutes les personnes qui dans le monde en développement tireraient bénéfice des ARV, moins de 5 % les obtiennent actuellement(42). Le Botswana et le Brésil se sont engagés à fournir les ARV à tous ceux qui en ont besoin, mais d’autres pays durement touchés par l’épidémie n’ont pas les ressources nécessaires pour suivre leur exemple.

À mesure que les pays élargissent l’accès au traitement du VIH, les services de VCT devraient devenir plus utilisés.

Même quand le traitement n’est pas disponible, les VCT peuvent conduire les jeunes à changer leur comportement. Dans une étude conduite au Kenya et en Ouganda, les VCT ont été offerts à des jeunes âgés de 14 à 21 ans. La plupart ont cherché à subir le test de leur plein accord et alors qu’ils étaient en bonne santé. Interrogés, la plupart des sujets testés ont déclaré vouloir s’abstenir de rapports sexuels, ou n’avoir qu’un seul partenaire, ou avoir moins de partenaires, ou utiliser des préservatifs. La plupart ont communiqué les résultats de leurs tests surtout à leur partenaire ou époux, de préférence aux parents qu’ils ne voulaient pas décevoir. La plupart de ceux qui n’avaient pas subi de tests ont indiqué qu’ils aimeraient en subir dans l’avenir. La partie « délivrance de conseils » des VCT a été appréciée par les sujets testés, mais les prestataires de soins se sont sentis en général mal préparés à conseiller des jeunes.

Pour conseiller les jeunes, il faut recevoir une formation spéciale, en particulier s’agissant d’atteindre les victimes de viol, ceux ou celles qui menacent de se suicider, envisagent de faire du mal à leur partenaire ou bien pensent à quitter le domicile familial ou l’école.

13 AMÉLIORER LES SERVICES DE CONSEILS ET DE TESTS SANS OBLIGATION DESTINÉS AUX JEUNES

La recherche et l’expérience ont permis d’identifier ce qui caractérise les programmes de VCT efficaces et accueillants aux jeunes :

  • Prestataires de services formés à conseiller les jeunes au sujet du VIH.
  • Utilisation d’une pièce distincte ou d’un autre emplacement pour garantir que les jeunes ne rencontreront pas des membres de leur famille ou des adultes qu’ils connaissent quand ils ont recours aux VCT.
  • Gratuité ou prix réduit des tests pour les jeunes.
  • Système d’aiguillage pour les jeunes clients.
  • Action externe dans les écoles et auprès des groupes de jeunes.
  • Campagnes multimédias pour informer les jeunes de l’existence des VCT.
Source

 Back to top PreviousNext 
      |      Main Menu      |      Press Kit      |      Charts & Graphs      |      Indicators   |