UNFPAÉtat de la population mondiale 2002
Back to Main Menu
HOME: ÈTAT DE LA POPULATION MONDIAL 2002: Les femmes et l’inégalité entre les sexes
State of World Population
Sections
Aperçu général
Comment caractériser la pauvreté
Macroéconomie, pauvreté, population et developpement
Les femmes et l'inégalité entre les sexes
Santé et pauvreté
Le VIH/sida et la pauvreté
Pauvreté et éducation
La population, la pauvreté et les objectifs mondiaux de développement
Notes
Sources des ancadrés
Indicateurs
Diagrammes et tableau

Les femmes et l’inégalité entre les sexes

Aperçu général
Mesurer l'inégalité entre les sexes
L'inégalité économique
Le VIH, la pauvreté et l'inégalité entre les sexes

Aperçu général

" Le renforcement des moyens d'action et de l'autonomie des femmes et l'amélioration de leur condition sur les plans politique, social, économique et sanitaire constituent en soi une fin de la plus haute importance. En outre, c'est là une condition essentielle du développement durable. Il est indispensable que la femme et l'homme participent et collaborent tous deux pleinement dans le cadre de la vie productive et de la procréation et partagent notamment la charge de prendre soin des enfants et de les élever et de contribuer à l'entretien du ménage. "

- Conférence internationale sur la population et le développement, 1994

" L'égalité entre la femme et l'homme est une question de droits de la personne et une condition de la justice sociale; elle est aussi une condition préalable, nécessaire et fondamentale, de l'égalité, du développement et de la paix. "

- Quatrième Conférence mondiale sur les femmes, 1995


Sept années se sont écoulées depuis que la quatrième Conférence mondiale sur les femmes a pris note de la " féminisation de la pauvreté " et que les nations du monde se sont engagées à oeuvrer pour l'égalité des sexes et le développement social en tant que moyen de renverser cette tendance. Il est très généralement reconnu que les femmes aussi bien que les hommes portent activement intérêt au développement économique et social et qu'elles devraient participer à la planification et à l'exécution des stratégies visant à éliminer la pauvreté.

Depuis le Sommet du Millénaire, tenu en 2000, le souci de mettre fin à la pauvreté s'est intensifié dans la communauté internationale et le système des Nations Unies, mais il n'y a pas d'efforts aussi systématiques pour mettre fin à la pauvreté parmi les femmes.

Plus de femmes que d'hommes vivent dans la pauvreté, et l'inégalité a augmenté au cours de la dernière décennie, surtout dans les pays en développement. Les inégalités entre les sexes dans la santé (voir chapitre 5) et l'éducation (voir chapitre 7) sont plus marquées parmi les pauvres, plus marquées dans les pays pauvres que dans les autres, bien que l'écart se soit amoindri au cours des 30 dernières années.

Les inégalités entre les sexes persistent parce que les institutions sociales et juridiques ne garantissent pas aux femmes l'égalité des droits juridiques fondamentaux et des droits de l'homme, dans l'accès à la terre ou à d'autres ressources ni dans leur possession, dans l'emploi et les rémunérations, dans la participation sociale et politique. Ces inégalités ont de graves conséquences, non seulement pour les femmes elles-mêmes, mais aussi pour leurs familles et la société en général.

Comme une récente étude l'a signalé, " les préjugés sexuels inscrits dans les institutions, les marchés et les processus économiques n'ont pas encore été attaqués de front et sont renforcés par certaines politiques macroéconomiques et stratégies de développement. De ce fait, de nombreuses femmes sont privées de toute indépendance et de tout pouvoir." (1)

 Back to top PreviousNext 
      |      Main Menu      |      Press Kit      |      Charts & Graphs      |      Indicators   |