Ressources et financement

En 2015, les contributions à l'UNFPA ont atteint un total de 979 millions USD. De ce montant, 398 millions ont été dévolus aux ressources de base et 581 millions ont été affectés à des initiatives et des programmes spécifiques.

Les ressources de base demeurent essentielles pour les opérations de l'UNFPA car elles garantissent une envergure mondiale et la réduction des coûts transactionnels. Elles permettent en outre à l'organisation de se concentrer sur les effets des programmes, de bénéficier de ressources supplémentaires en vue d'une amélioration des résultats et de conserver sa capacité de présence universelle, même dans des contextes délicats, par exemple dans le cadre de zones de conflits ou de flux de réfugiés.

Les ressources de base demeurent le socle des opérations de l'UNFPA. Elles garantissent la flexibilité nécessaire à une planification efficace et à une réponse aux défis changeants présentés par le développement dans le monde entier, aux situations en constante évolution et aux besoins des pays visés par les programmes.

En 2015, les contributions aux ressources de base ont connu une diminution de 79 millions USD par rapport à 2014, et ce, essentiellement en raison d'une évolution défavorable des taux de change entre les principales devises des contributions et le dollar des États-Unis.

Parmi les affectations spéciales de contributions de 2015, 77 millions USD ont été consacrés au soutien des Services d’approvisionnement de l’UNFPA et du Fonds thématique dédié à la santé maternelle (y compris la Campagne d'élimination des fistules). Ces fonds continuent à soutenir les principaux programmes de l'UNFPA.

Updates

3 March 2017
The Swedish Minister for International Development Cooperation and Climate, Isabella Lövin, announced on 2 March 2017 an increase of SEK 200 million – equal to over $22 million – to support sexual and reproductive health and rights, an increase is its core contribution to UNFPA from SEK 515 million to SEK 545 million. Sweden is already the largest contributor to core resources in UNFPA, and one of the largest contributors globally to sexual and reproductive programmes.
2 March 2017
Iceland Prime Minister Bjarni Benediktsson announced on 2 March 2017 that the country would triple its contributions to UNFPA, the United Nations Population Fund. The donation will be used to promote maternal health through UNFPA’s core budget, which enhances long-term planning and flexibility to meet the sexual and reproductive health needs of girls and women.
1 March 2017
The European Union (EU) released a report today outlining their support to the UN over a two-year period from 2014 to 2015, highlighting joint work and progress on achieving peace, security, development and human rights. UNFPA promotes the reproductive rights of women and girls, with an emphasis on universal access to modern contraception and reproductive health to reduce maternal mortality and accelerate progress on the ICPD agenda and MDG 5.

Pages