Actualités

Réponse d’urgence de l’UNFPA à Antigua et Barbuda après le passage l'ouragan Irma

12 September 2017
Author: UNFPA
Réponse d’urgence de l’UNFPA à Antigua et Barbuda après le passage l
L'Organisation des Nations Unies pour l'évaluation et la coordination des catastrophes a effectué une évaluation d'urgence à Antigua le 8 septembre. © Silva Lauffer / UNDAC

ST. JOHN’S, Antigua – L'ouragan Irma, l'une des tempêtes les plus puissantes jamais enregistrées, a détruit sur son passage presque toute l’infrastructure de Barbuda, obligeant l'évacuation de toute la population à Antigua.

Plus de 1 400 personnes ont été transportées de Barbuda à Antigua. Des dizaines de milliers de personnes à travers le pays ont été touchées par la tempête, y compris des centaines de femmes enceintes. Ces femmes, et toutes les femmes et les filles en âge de procréer, auront besoin de services de santé sexuelle et reproductive pour se maintenir en bonne santé dans des conditions post-catastrophe.

L’UNFPA accroît sa réponse d'urgence pour atteindre les personnes touchées, ciblant environ 22 000 personnes dans le pays, dont 650 femmes enceintes.

Le jour de l'évacuation, l’UNFPA a travaillé avec ONU Femmes et la Direction des Affaires de Genre d'Antigua-et-Barbuda pour pourvoir les 300 premiers kits de dignité aux femmes et aux filles en âge de procréer.

Des femmes déplacées reçoivent des kits de dignité. © Nneka Nicholas/Volunteer DoGA

Ces kits contiennent des produits de base pour la santé et l'hygiène tels que du savon, des serviettes hygiéniques et des sous-vêtements - articles critiques pour les femmes et les filles qui peuvent être facilement misent en arrière-plan dans une réponse d’urgence.

« L’attention n’est pas vraiment portée sur les articles sanitaires dont les femmes et les filles ont particulièrement besoin », a expliqué Farmala Jacobs, Directrice exécutive par intérim de la Direction des Affaires de Genre.

L'importance de ces articles est claire pour les femmes et les filles qui les reçoivent, selon les responsables de la communauté.

« Ces kits sont nécessaires pour toutes les femmes et même pour les jeunes filles », a déclaré Nadia John, un représentant du Conseil de Barbuda.

Sécurité des abris

L’UNFPA prend aussi en compte que les déplacements et les perturbations des services pourraient accroître le risque de violence basée sur le genre.

L’UNFPA et ONU Femmes font la promotion de protocoles d'hébergement et de lignes directrices qui peuvent assurer plus de sécurité pour les personnes déplacées.

« Nous espérons mettre en place la structure adéquate avec des abris surveillés pour veiller à ce que l'information nécessaire sur la sécurité et la prévention soit à la disposition de tous », a ajouté Mme Jacobs. 

Les kits de dignité contiennent des éléments d'hygiène essentiels pour les femmes et les filles - les fournitures souvent négligées en cas de catastrophe. © Nneka Nicholas/Volunteer DoGA

Destruction dans les Caraïbes

L'ouragan Irma a engendré d’innombrables destructions dans les Caraïbes, affectant des millions de personnes.

L’UNFPA se prépare à expédier des kits de dignité supplémentaires, des trousses de santé reproductive, des sages-femmes, des cliniques mobiles et des espaces sûrs pour les femmes et les filles, visant environ 400 000 personnes dans la région, dont 12 000 femmes enceintes.

Une évaluation des besoins est en cours pour déterminer l'état des services de santé sexuelle et reproductive ainsi que la sécurité et la protection des femmes et des filles touchées par la catastrophe.

– De-Jane Gibbons

Antigua-et-Barbuda
Population : 0.1 mil
Taux de fertilité
2
Taux de prévalence contraceptive
64
Population âgée de 10 à 24 ans
25%
Inscription des jeunes en enseignement secondaire
Garçons 78%
Filles 81%