L’UNFPA au sein du système des Nations Unies

Le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) est un organe subsidiaire de l'Assemblée générale des Nations Unies. L’UNFPA joue un rôle crucial au sein du système des Nations Unies, car il traite de l’ensemble des questions liées à la population et au développement, en particulier la santé reproductive et l’égalité entre les femmes et les hommes, dans le contexte du Programme d'action de la CIPDet des objectifs de la communauté internationale en matière de développement.

L’UNFPA reçoit des orientations stratégiques globales de l’Assemblée générale des Nations Unies et du Conseil économique et social (ECOSOC). Il rend compte à son organe de direction, le Conseil d'administration du PNUD et de l’UNFPA pour les questions relatives à l’administration, aux finances et à la programmation.

Sur le terrain, le Fonds travaille en étroite collaboration avec un grand nombre d’autres organismes de développement et d’aide humanitaire (en particulier l’OMS, l’UNICEF, le PNUD et l’ONUSIDA).

Processus intergouvernemental et interorganisations

Afin d’être un partenaire de développement efficace, l’UNFPA doit rester au fait des difficultés auxquelles les pays sont confrontés dans leurs efforts pour améliorer la vie de leurs citoyens. Il doit également se tenir informé des réponses apportées par les organismes des Nations Unies. Pour cela, le Fonds prend part aux débats concernant près de 150 points à l’ordre du jour de l’Assemblée générale des Nations Unies, participe aux commissions intergouvernementales techniques et régionales de l’ECOSOC, et travaille en partenariat avec d’autres entités comme l’Instance permanente sur les questions autochtones et le Conseil des droits de l’homme.

L’UNFPA soumet également des avis techniques à l’Assemblée générale des Nations Unies lorsque celle-ci élabore des politiques dans des domaines liés au mandat du Fonds.

L’UNFPA est l’un des quatre membres fondateurs du Groupe des Nations Unies pour le développement (GNUD), créé en 1997 par le Secrétaire général pour renforcer la cohérence des procédures de développement des Nations Unies au niveau des pays.

L’UNFPA participe également aux différents processus de collaboration interorganisations. Ainsi, le Fonds est membre du Conseil des chefs de secrétariat des organismes des Nations Unies pour la coordination (CCS), qui constitue pour les chefs de secrétariat le principal mécanisme de coordination de leurs actions et de leurs politiques. Le CCS est présidé par le Secrétaire général des Nations Unies et se réunit deux fois par an. En 2007, le GNUD a été placé sous l’autorité du CCS.

L’UNFPA n’est pas financé par le budget régulier des Nations Unies mais par des contributions volontaires des États membres. Le Fonds reçoit également des contributions d’entreprises du secteur privé, de fondations et de particuliers.

Ressources connexes