Statement

Attristé par le décès du Directeur exécutif de l'UNFPA, le Secrétaire général salue « un grand défenseur de la santé et du bien-être de tous »

5 June 2017
Home

Le Secrétaire général de l’ONU, M. António Guterres, a fait aujourd’hui, la déclaration suivante:

Je suis profondément attristé par le décès subit de mon bon ami et collègue, Babatunde Osotimehin.  Je présente mes sincères condoléances à sa famille, au personnel du Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA), au Gouvernement et au peuple du Nigéria, et à tous ceux et toutes celles qui, autour du monde, sont touchés par cette perte.

Le monde a perdu un ardent défenseur de la santé et du bien-être de tous.

Babatunde était mondialement admiré pour son leadership à la tête de l'UNFPA et pour son vibrant plaidoyer pour les femmes et les filles en particulier.

La santé sexuelle et reproductive et les droits reproductifs comptent parmi les plus importants, et souvent les plus délicats, de l’agenda international.  Les efforts calmes, et pourtant ardents, déployés par Babatunde ont aidé les familles à obtenir les services de santé sexuelle et reproductive dont elles avaient besoin et permis au monde de faire progresser le Programme d’action de la Conférence internationale sur la population et le développement de 1994, dit Programme d’action du Caire.

Sa voix a été inestimable au cours des années, y compris lorsqu’il occupait les fonctions de ministre de la santé du Nigéria, pour souligner que la planification familiale, l’éducation des femmes, la santé des enfants et l’action sur le VIH/sida sont des composantes essentielles du progrès humain.

En ce moment douloureux, donnons toute notre reconnaissance à la vie que Babatunde a consacrée au service des autres.