UNFPA - 2008 Rapport Annuel

← Back to homepage

Ressources et gestion

Revenu

Le revenu total (revenu ordinaire et revenus divers) en 2008 a été de 845,3 millions de dollars, contre 752,2 millions de dollars en 2007. Le revenu ordinaire s'est élevé en 2008 à 469,5 millions de dollars, contre 457,1 millions de dollars en 2007. Le revenu total en 2008 comprend 428,8 millions de dollars en contributions volontaires des gouvernements ainsi que des donateurs privés, 14 millions de dollars d'intérêt, et 26,7 millions de dollars de revenus divers. Les ressources ordinaires assurent un soutien fiable aux programmes de pays de l'UNFPA dans les pays en développement, en premier lieu par les contributions des gouvernements. Elles servent aussi à appuyer et gérer les programmes et à administrer l'UNFPA.

Les contributions diverses se sont élevées en 2008 à 375,8 millions de dollars, contre 295,1 millions de dollars en 2007. Le chiffre de 2008 comprend les intérêts et des revenus divers de 10,8 millions de dollars. Le revenu des autres sources, qui est alloué à des activités déterminées, provient des fonds d'affectation spéciale, des accords de participation aux coûts, et d'autres fonds versés sous certaines conditions.


Revenus de l'UNFPA, 2008

Télécharger diagramme

Dépenses

Les dépenses au titre des projets (ressources ordinaires) se sont élevées en 2008 à un chiffre total de 340,4 millions de dollars, contre 273,6 millions de dollars en 2007. Le chiffre de 2008 comprend 272,4 millions de dollars pour les programmes de pays, contre 218 millions de dollars en 2007; et 68 millions de dollars pour les programmes plurinationaux (régionaux, interrégionaux et du Siège), contre 55,6 millions de dollars en 2007. Les dépenses des services d'appui technique se sont élevées à 85 000 dollars.Les totaux de 2008 sont basés sur des chiffres provisoires.

Sur le montant total des dépenses (ressources ordinaires), l'UNFPA a affecté 165,2 millions de dollars à l'assistance à la santé reproductive; 69,1 millions de dollars à la population et au développement; 35,6 millions de dollars à l'égalité des sexes et au renforcement du pouvoir des femmes; et 79,5 millions de dollars à la coordination des programmes et à l'appui aux programmes. Ces dépenses ont été autorisées par la Directrice exécutive, pour donner suite aux recommandations approuvées par le Conseil d'administration de l'UNFPA.


Dépenses de l'UNFPA, 2008

Télécharger diagramme

Dépenses par région

En 2008, l'UNFPA a fourni son appui à 158 pays, zones et territoires en développement: 45 en Afrique subsaharienne, 14 dans la région des Ètats arabes, 21 en Europe orientale et en Asie centrale, 42 en Amérique latine et dans les Caraïbes, et 36 en Asie et dans le Pacifique. L'Afrique subsaharienne est la région qui a reçu le pourcentage le plus élevé de l'assistance de l'UNFPA (143,3 millions de dollars), suivie par l'Asie et le Pacifique (85,5 millions de dollars), l'Amérique latine et les Caraïbes (34,7 millions de dollars), la région des Ètats arabes (26,9 millions de dollars), enfin l'Europe orientale et l'Asie centrale (15,3 millions de dollars). L'assistance fournie au niveau interrégional et mondial (Siège) s'est élevée à 38,6 millions de dollars.


Assistance de l'UNFPA par région et domaine de programmes

Télécharger diagramme

Gestion

Les programmes de l'UNFPA aident chacun, comme cette jeune femme du Burkina Faso, à préserver sa santé reproductive et à jouir dans sa vie de chances égales.

L'UNFPA a commencé à exécuter son Plan stratégique pour 2008-2011. Ce plan a pour objectif d'accélérer les progrès vers la réalisation du Programme d'action de la Conférence internationale sur la population et le développement et des objectifs du Millénaire pour le développement, en mettant l'accent sur trois domaines clefs: population et développement, santé et droits en matière de reproduction, et égalité des sexes. Ce plan est orienté vers les résultats et précise les issues attendues, en même temps qu'il fournit des indicateurs pour mesurer les résultats. Il laisse aux programmes régionaux et nationaux la latitude de choisir les éléments qui reflètent le mieux leurs besoins et priorités.

D'importantes mesures ont été prises en 2008 pour améliorer l'exercice des responsabilités. La politique de contrôle suivie par l'UNFPA vise à renforcer  l'exercice des responsabilités et la gestion des risques. Reconnaissant que  l'exercice des responsabilités concerne aussi l'éthique et les normes éthiques, l'UNFPA a institué en 2008 un Bureau de l'éthique et mis en place pour le personnel un cours obligatoire de formation à l'éthique.

L'UNFPA a centré son attention sur la manière d'assurer l'intendance et le contrôle des ressources confiées à sa gestion. L'application cohérente d'un cadre de contrôle interne et tous les éléments d'une politique de contrôle interne tiennent ici un rôle primordial. Les bureaux de pays de l'UNFPA ont par ailleurs fait part de plusieurs initiatives prises au niveau local pour améliorer l'intendance des ressources.

Regionalisation

En 2008, l'UNFPA a commencé à mettre en œuvre une nouvelle structure organisationnelle conçue pour centrer davantage son activité sur le terrain. Cette nouvelle structure appuie la réforme des Nations Unies, qui appelle à une harmonisation accrue entre les institutions du système des Nations Unies et souligne la nécessité d'agir davantage et avec plus d'efficience sur le terrain. Les nouveaux bureaux régionaux, situés à Bangkok, Bratislava, Le Caire, Johannesburg et Panama, seront appuyés par six bureaux sous-régionaux situés à Almaty, Dakar, Katmandou, Johannesburg, Kingston et Suva. En outre, une nouvelle Division des programmes et une nouvelle Division technique ont été instituées au Siège.

Ressources humaines

L'UNFPA compte, au niveau mondial, 1 119 fonctionnaires occupant des postes autorisés par le budget. En 2008, les femmes occupaient 48 % des postes de la catégorie des administrateurs – l'un des pourcentages les plus élevés parmi les organisations du système des Nations Unies. Environ 74 % des postes approuvés se trouvaient sur le terrain.

Points saillants

L'UNFPA a mis l'accent  sur les activités qui facilitaient la réorganisation et la régionalisation et dotaient le personnel d'une formation afin de l'équiper pour assumer de nouvel-les affectations.

Pour développer les compétences des futurs administrateurs et superviseurs, l'UNFPA a lancé le Learning Applied Management Programme.

Près de 800 fonctionnaires de l'UNFPA ont suivi avec succès l'un des six cours offerts par le Programme d'apprentissage à distance sur les questions de population. Au titre de ce programme, quatre universitaires ont dispensé un enseignement au personnel de l'UNFPA sur des thèmes y afférents.

Présence de l'UNFPA dans le monde

L'UNFPA a été actif dans 158 pays, zones et territoires en 2008 par l'intermédiaire de son siège de New York et de ses cinq bureaux régionaux, six bureaux sous-régionaux et 115 bureaux de terrain dans le monde entier. L'UNFPA a aussi des bureaux de liaison à Bruxelles, Copenhague, Genève, Tokyo et Washington, D.C. L'UNFPA a décentralisé ses programmes pour rapprocher son personnel de ses clients. De ce fait, les trois quarts environ des 1 119 membres du personnel de l'UNFPA travaillent maintenant dans les bureaux régionaux, sous-régionaux et de terrain.
 
Télécharger diagramme