UNFPA - 2008 Rapport Annuel

← Back to homepage

Èdifier un soutien

Forger des alliances avec les gouvernements, la société civile, les dirigeants religieux et d'autres encore pour faire en sorte que tout le monde compte

Le Prix des Nations Unies en matière de population 2008 a honoré l'action de Dame Billie Antoinette Miller, de la Barbade, et de Family Care International, ONG basée à New York qui rend la grossesse et l'accouchement moins dangereux. Ce prix est délivré chaque année à des individus et des institutions pour leur action exceptionnelle en vue d'améliorer la santé individuelle et le bien-être collectif dans le domaine de la population. Dame Miller a promu les problèmes de population et d'égalité des sexes en bien des qualités, notamment comme Présidente du Comité de planification des ONG pour la Conférence internationale sur la population et le développement en 1994. Family Care International se place au premier rang mondial dans la lutte contre la mortalité maternelle. Ann Starrs, Présidente de Family Care International, a accepté le prix au nom de l'organisation qu'elle dirige des mains de Anders Lidén, Président du Comité d'attribution du Prix, au cours d'une cérémonie qui s'est déroulée à l'ONU.

L'UNFPA fait de grands efforts pour dépenser ses ressources de manière efficiente et efficace avec un seul but en vue: obtenir des résultats mesurables. Le Fonds travaille de concert avec d'autres entités du système des Nations Unies, notamment l'UNICEF, ONUSIDA et le Programme des Nations Unies pour le développement, afin de faire une réalité de la réforme des Nations Unies. Ceci implique une coordination attentive pour créer une programmation complémentaire, compte tenu des avantages comparatifs de chaque organisation, réduire les chevauchements et limiter au minimum la bureaucratie.

Pour mieux répondre aux besoins locaux, l'UNFPA consacre de plus en plus de ressources aux activités menées au niveau national. Le soutien de l'UNFPA a permis d'établir des plans et politiques nationaux visant à autonomiser les femmes, élargir l'accès à la santé reproductive et prendre en considération la dynamique de la population.

Faire une réalité de la réforme des Nations Unies

L'UNFPA donne l'exemple s'agissant de mettre en oeuvre la réforme des Nations Unies. À travers son programme de partenariats stratégiques, l'UNFPA travaille de concert avec d'autres entités du système des Nations Unies, comme l'Organisation mondiale de la santé, l'UNICEF et UNIFEM, afin de promouvoir des activités cohérentes au niveau national et de faire face aux problèmes de santé, d'égalité des sexes et de population. Pour améliorer l'exercice de ses propres responsabilités et son efficacité, l'UNFPA met l'accent sur la réalisation de résultats mesurables et sur la collecte de données permettant d'évaluer le succès des programmes et initiatives. La gestion de l'UNFPA a pour but essentiel de garantir une solide intendance des ressources. En 2008, plusieurs pays ont institué de nouveaux postes de gestionnaire des opérations internationales qui sont affectés à des tâches de cette nature. L'UNFPA met aussi l'accent sur les activités qui encouragent la coordination entre les différents bureaux et divisions, à tous les niveaux – mondial, régional ou national. Pour mieux servir les pays dans le besoin, l'UNFPA est devenu plus attentif à répondre aux requêtes de ses bureaux de pays et a cherché à édifier une capacité locale par le transfert de savoir-faire et de connaissances.

Points saillants

L'UNFPA a continué de jouer un rôle dirigeant dans la mise en œuvre de l'initiative des Nations Unies "Unis dans l'action". Cette initiative, en cours dans huit pays pilotes, vise à obtenir des résultats en matière de développement avec des coûts de transaction moins élevés.

Pour sa contribution à l'harmonisation au sein du système des Nations Unies, l'UNFPA a vu reconnaître ses mérites en la matière avec l'Enquête du Réseau d'évaluation de la performance des organisations multilatérales.

Le progrès à travers les partenariats

Sans alliances et partenariats solides, l'UNFPA ne pourrait espérer mener à bien sa mission, qui souvent remet en cause des normes sociales et des coutumes enracinées de longue date concernant les femmes, les jeunes et d'autres groupes vulnérables. Chaque fois que possible, l'UNFPA forge divers partenariats stratégiques, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur du système des Nations Unies, afin d'atteindre les objectifs du Programme d'action de la Conférence internationale sur la population et le développement et les objectifs du Millénaire pour le développement. En 2008:

L'UNFPA a continué de participer au Partenariat international pour la santé, qui s'efforce d'aider les pays à faible revenu à atteindre les objectifs du Millénaire pour le développement liés à la santé en renforçant les plans nationaux de santé et d'autres activités; a élargi son partenariat avec la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge pour mieux servir les populations frappées par des situations d'urgence; et a établi un partenariat avec le Haut Commissariat des Nations Unies aux réfugiés pour renforcer les interventions répondant aux besoins des femmes et des filles en matière de santé sexuelle et reproductive au lendemain des catastrophes.

En République démocratique du Congo, l'UNFPA et Vodacom ont convenu de mettre en place un système de messages téléphoniques pour offrir aux victimes de la violence sexuelle accès aux services de soins. En République-Unie de Tanzanie, l'UNFPA a recruté des compagnies de média privées afin de promouvoir les questions liées à la Conférence internationale sur la population et le développement et de faire campagne à leur sujet.

Natalie Imbruglia, porte-parole de la Campagne pour éliminer les fistules, à une vente aux enchères tenue en novembre à Londres, durant une soirée de collecte de fonds. Le produit de cette soirée bénéficie à un projet de prévention et de traitement de la fistule que l'UNFPA subventionne au Nigéria.

Engendrer la bonne volonté, inciter à l'action

Les Ambassadeurs et Ambassadrices itinérant(e)s de l'UNFPA appellent l'attention sur les projets relatifs à la santé reproductive et la planification familiale, se produisent en public et donnent des interviews aux médias, participent aux campagnes de l'UNFPA, engagent un dialogue avec les représentants des gouvernements ou les décideurs et examinent les besoins des programmes de soins de santé reproductive et de planification familiale dans les pays en développement.

Points saillants

L'Ambassadrice itinérante de l'UNFPA Catarina Furtado (en casquette blanche) pose la première brique d'un nouveau groupe chirurgical en Guinée-Bissau. Eugenia Saldanha (en tunique blanche), Ministre de la santé publique de la Guinée-Bissau, lui vient en aide.

Catarina Furtado, Ambassadrice itinérante de l'UNFPA, a passé une semaine en Guinée-Bissau à lancer et faire connaître une initiative destinée à améliorer les soins obstétricaux d'urgence dans les régions d'Oio et Gabu. Mme Furtado, actrice et personnalité de télévision bien connue au Portugal, a levé des fonds pour un nouveau centre médico-chirurgical et en a posé la première brique.

En février, l'Ambassadrice itinérante de l'UNFPA et membre du groupe des Spice Girls Geri Halliwell a promu la santé maternelle au cours de rencontres avec des parlementaires des Ètats-Unis, au Capitole de Washington, afin d'appeler leur attention sur les décès et invalidités que l'accouchement peut entraîner.

Natalie Imbruglia, chanteuse et porte-parole de la Campagne pour éliminer les fistules, et Richard Branson, chef d'entreprise britannique, ont présenté ensemble une soirée de collecte de fonds à Londres. La moitié des recettes de cette soirée a bénéficié à un projet de prévention et de traitement de la fistule dirigé par l'UNFPA dans le nord du Nigéria. Entre autres célébrités, la Duchesse d'York, Rita Marley et Kelly Rowland y ont assisté.

À la veille de la Journée mondiale du sida, l'Ambassadrice itinérante de l'UNFPA et Miss Univers 1999 Mpule Kwelagobe a déclaré qu'"il y a de bonnes raisons d'espérer un changement si nous agissons de concert" lors d'une cérémonie commémorative à la Riverside Church de New York organisée par l'UNFPA, ONUSIDA et d'autres institutions.