UNFPA - 2008 Rapport Annuel

← Back to homepage

Pauvreté, population et développement

Utiliser les données démographiques et apprendre à pénétrer la dynamique de la population pour faire du développement durable une réalité

Des années de guerre civile ont laissé le Libéria avec beaucoup à reconstruire, mais trop peu d'informations fiables pour décider des priorités. L'UNFPA a assisté ce pays avec deux enquêtes démographiques et sanitaires, qui ont contribué à la capacité nationale de collecter et d'analyser les données et ont créé une base de données pour la planification du développement socioéconomique durant la période précédant le premier recensement national de la population et du logement depuis 24 ans, qui s'est déroulé en mars 2008. L'UNFPA l'a aidé à planifier et mobiliser des ressources pour cette entreprise monumentale, à laquelle la Présidente Ellen Johnson-Sirleaf a donné le départ. Les résultats officiels du recensement, attendus en 2009, permettront au Libéria d'évaluer ses progrès vers la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement et faciliteront les activités de développement aux niveaux local et national.

Pour éliminer la pauvreté, les gouvernements doivent être en mesure de concevoir et d'appliquer des politiques et des programmes basés sur des données démographiques fiables concernant le changement des structures d'âge, la mobilité géographique, la fécondité et la mortalité. L'UNFPA utilise ces données pour aider les gouvernements à bien interpréter ce qui se passe dans leur pays et pour les guider dans le choix de meilleurs investissements dans les domaines de la santé reproductive, de l'éducation et de l'égalité des sexes.

Le mandat de l'UNFPA continue d'occuper une place centrale concernant la réduction de la pauvreté et la réalisation de l'objectif du Millénaire pour le développement 1, en particulier compte tenu de la croissance prévue de la population dans le monde en développement, qui surviendra pour 90 % dans les plus pauvres de ces pays.

L'un des principaux objectifs du Plan stratégique de l'UNFPA pour 2008-2011 est de faire usage des analyses de la dynamique de la population afin d'orienter des investissements accrus vers l'égalité des sexes, le développement de la jeunesse, la santé reproductive et la lutte contre le VIH/sida, ceci afin d'améliorer la qualité de vie et d'assurer le développement durable et la réduction de la pauvreté. L'UNFPA joue déjà un rôle critique s'agissant d'aider la communauté internationale à comprendre les tendances démographiques et à concevoir les meilleures solutions pour parvenir au développement durable. Mais avant d'analyser les tendances, il faut collecter les données de manière fiable, exacte et complète. À cette fin, l'UNFPA a commencé en 2008 à aider les pays à préparer les recensements de 2010, qui incluront la collecte des données permettant d'évaluer les progrès réalisés vers les objectifs du Millénaire pour le développement aussi bien que vers les objectifs de la Conférence internationale sur la population et le développement (1994). En prévision du quinzième anniversaire de la Conférence, qui approche, l'UNFPA a convoqué en 2008 une réunion d'experts pour réviser les coûts estimatifs que comporte la mise en œuvre du Programme d'action de la Conférence internationale sur la population et le développement. Ces nouvelles évaluations figurent dans un rapport du Secrétaire général qui sera présenté en 2009 à la Commission de la population et du développement. Le rapport souligne que sans volonté politique, engagement renouvelé et ressources suffisantes pour couvrir les besoins actuels, il sera impossible d'atteindre les objectifs de la Conférence internationale sur la population et le développement ou ceux déclarés au Sommet du Millénaire.

Tirer parti des données démographiques pour soutenir le développement

Les gouvernements ont besoin de données de haute qualité pour établir ou perfectionner les plans nationaux de développement et autres politiques nationales afin de venir à bout de la pauvreté et de remédier aux inégalités. En utilisant la technologie et les outils les plus récents, l'UNFPA aide les pays à se doter de la capacité dont ils ont besoin pour collecter, analyser et utiliser les données propres à améliorer les conditions de vie.

Points saillants

Dans des conditions extrêmement difficiles, le Soudan, avec une aide généreuse de l'UNFPA et des parties intéressées, a conduit avec succès une recherche détaillée sur le terrain pour son cinquième recensement de la population et du logement. Cette recherche détaillée recouvre la collecte effective de données auprès des ménages. L'UNFPA a joué un rôle de direction et de coordination en offrant un appui technique qui a garanti que le recensement respectait les normes internationales et fournissait une information complète et crédible.

Le Conseil consultatif international sur les recensements, créé par l'UNFPA pour faciliter le recensement en Afghanistan, a fourni un appui technique en 2008 pour assister les recensements en Mongolie et dans d'autres pays.

L'UNFPA a mis au point deux instruments pour contribuer à la planification et à la mobilisation des ressources pour les recensements de 2010: un instrument d'établissement des coûts du recensement qui permettrait au bureau compétent dans chaque pays d'établir le budget, et une base de données du recensement qui fournirait aux donateurs et aux organismes d'assistance technique un aperçu général des activités de recensement de chaque pays.

Le Malawi et le Tchad ont élaboré des stratégies efficaces de mobilisation de ressources pour leur recensement, réunissant respectivement 18 et 9 millions de dollars.

Faire face à l'urbanisation et à la migration

L'année 2008 a vu, pour la première fois dans l'histoire, plus de la moitié de la population mondiale vivre dans les villes et agglomérations. La croissance urbaine est de plus en plus le résultat de la croissance interne des villes plutôt que celui de la migration à partir des zones rurales, bien que la migration des zones rurales vers les zones urbaines représente encore un facteur important dans certaines régions. La croissance urbaine ouvre des perspectives mais présente aussi de graves difficultés, surtout pour les femmes et les jeunes. Bien que la croissance urbaine soit susceptible de stimuler la croissance économique, la plupart des villes ne possèdent pas la capacité nécessaire pour tirer profit de toutes les possibilités que de nouveaux résidents peuvent offrir. L'UNFPA travaille avec les villes et les pays à affronter les difficultés suscitées par l'urbanisation et à concrétiser les avantages qui en dérivent. Il encourage les gouvernements à voir dans l'urbanisation un processus inévitable et à élaborer d'avance des politiques qui offriront des possibilités aux pauvres des zones urbaines. Il recommande l'inclusion de politiques et de programmes qui tiennent compte de l'urbanisation dans le contexte des plans de développement nationaux et locaux. En 2030, près de 5 milliards de personnes habiteront dans les villes.

La migration internationale a d'importantes implications pour la dynamique démographique, l'égalité des sexes et les jeunes, ce qui lui confère donc de l'importance au regard du mandat central de l'UNFPA. L'attention de plus en plus portée aux interactions réciproques entre migration, réduction de la pauvreté et développement comporte aussi des implications notables pour les programmes de l'UNFPA concernant le développement social et économique, l'égalité des sexes, les jeunes et les droits humains. L'activité de l'UNFPA dans ce domaine a continué en 2008 à être centrée sur l'amélioration des données, de la recherche et de la capacité institutionnelle en vue de formuler, suivre et évaluer les politiques et programmes de migration; et sur la promotion du dialogue sur les problèmes de migration et les activités de plaidoyer.

Points saillants

L'UNFPA a préparé le rapport du Secrétaire général sur le suivi des programmes de population axé sur la répartition de la population, l'urbanisation, la migration interne et le développement. Ce rapport a examiné la transformation sans précédent de la population mondiale, désormais en majorité urbaine, due à la migration à partir des zones rurales et à l'accroissement naturel de la population urbaine, ainsi qu'au reclassement d'établissements humains qui étaient auparavant considérés ruraux. Il a d'autre part décrit l'assistance de l'UNFPA aux pays pour faire face aux défis lancés par une croissance urbaine rapide.

L'UNFPA a présidé de janvier à juin 2008 le Groupe mondial sur la migration. Sous la direction de l'UNFPA, les 14 institutions membres du Groupe ont collaboré à une publication commune, Migrations internationales et droits humains.Le rapport a été présenté aux délégués qui ont assisté en octobre au Forum mondial sur la migration et le développement, ainsi qu'à une séance spéciale commémorant le soixantième anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l'homme durant la soixante-troisième session de l'Assemblée générale, en décembre. Dans son avant-propos à la publication, le Secrétaire général Ban Ki-moon a loué l'UNFPA d'avoir lancé le projet. Le rapport affirme que les migrants ont des droits, les Ètats ayant l'obligation de protéger ces droits même quand ils exercent leur droit souverain de déterminer qui a accès à leur territoire et peut y rester. La coopération entre gouvernements dans les pays d'origine, de transit et de destination et entre les ONG, la société civile et les migrants eux-mêmes est essentielle pour garantir que les instruments internationaux relatifs aux droits humains sont appliqués et que les migrants ont conscience de leurs droits et obligations.

Affronter les problèmes posés par le vieillissement de la population

La population mondiale grandit plus lentement que les années précédentes, mais la partie de cette population âgée de 60 ans au moins augmente plus vite que tout autre groupe d'âge. En 2050, les pays développés compteront deux fois plus de personnes âgées que d'enfants. Le pourcentage des personnes âgées passera selon les prévisions de 10 % en 2005 à 20 % d'ici 2050 dans les pays en développement. Néanmoins, beaucoup de pays n'ont pas les politiques et les ressources nécessaires pour faire face correctement aux besoins du nombre croissant de personnes âgées. L'UNFPA met l'accent sur le renforcement de la capacité nationale et du partage des connaissances qui faciliteront la formulation par les Ètats de la politique à suivre pour faire face aux problèmes sociaux, économiques et sanitaires posés par le vieillissement de la population. Le Fonds a continué de promouvoir le Plan d'action international de Madrid sur le vieillissement, engagement pris par les gouvernements en 2002 pour répondre aux besoins des personnes âgées.

Journée mondiale de la population: faire de la planification familiale une réalité.

La Journée mondiale de la population 2008, avec son thème "C'est un droit, faisons-en une réalité", a appelé l'attention sur l'importance de la planification familiale. "Quand une femme peut planifier sa famille, elle peut aussi planifier le reste de sa vie", a dit Thoraya Ahmed Obaid, Directrice exécutive de l'UNFPA, dans la déclaration prononcée à l'occasion de la Journée. "L'information et les services en matière de planification familiale permettent aux individus et aux couples de concrétiser leur droit de déterminer le nombre de leurs enfants, ainsi que le moment et l'espacement de leur naissance." Malgré l'importance de la plani-fication familiale, beaucoup de personnes, surtout dans les pays en développement, doivent se passer de toute information sur la contraception et la planification familiale, principalement parce que le financement des programmes est insuffisant.

Le Népal a marqué la Journée avec un concours de chansons ouvert aux étudiants sur le thème de la planification familiale et un concours d'essais à l'Asian College for Advanced Studies. Le Guyana a fait suivre la célébration officielle de la Journée en diffusant une information sur l'importance de la planification familiale pour les communautés marginalisées. Au Burkina Faso, les dirigeants musulmans ont convenu de se lancer dans un vaste effort afin de promouvoir la planification familiale dans l'ensemble du pays.

Points saillants

L'UNFPA a collaboré avec le Programme des Nations Unies sur le vieillissement afin d'accroître la capacité des gouvernements de concevoir et surveiller la mise en œuvre du Plan d'action international de Madrid sur le vieillissement. Le premier de plusieurs ateliers régionaux de formation prévus sur ce sujet a été suivi par plus de 40 participants venus de 12 pays de l'ex-Union soviétique.

L'UNFPA a organisé deux réunions spéciales au Congrès mondial sur le vieillissement et les générations tenu à St-Gall (Suisse): l'une sur les femmes, la santé et les besoins en matière de délivrance de soins qui se font jour dans les pays en développement, l'autre sur le renforcement des capacités afin d'appliquer le Plan d'action international de Madrid sur le vieillissement.

Lier les problèmes de population au changement climatique

Sans environnement viable à long terme, il sera impossible d'atteindre les objectifs du Millénaire pour le développement. Le chiffre de la population, les taux de croissance démographique, la composition et la répartition de la population influent sur le volume des ressources naturelles consommées et déterminent les perspectives de développement. Les problèmes inséparables du changement climatique sont souvent la cause des bouleversements les plus importants, qui surviennent dans les pays en développement où l'augmentation rapide de la population va généralement de pair avec la fragilité de l'environnement. L'UNFPA aide les gouvernements à mieux comprendre les liens entre les tendances et la dynamique de la population, d'une part, et l'environnement, d'autre part. Le Fonds aide aussi les gouvernements à élaborer des stratégies nationales, surtout dans le domaine de l'adaptation, pour leur permettre de limiter au minimum les effets du changement climatique.

Points saillants

L'UNFPA a contribué à la publication Acting on Climate Change: The UN Delivering as One, cadre d'action sur le changement climatique du Conseil des chefs de secrétariat sur la coordination. Ce cadre a été présenté à la quatorzième conférence des parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur le changement climatique, qui s'est tenue en décembre à Poznan. Grâce aux efforts de l'UNFPA, le cadre a précisé l'importance d'intégrer la collecte et l'analyse des données provenant des recensements dans les stratégies d'adaptation au changement climatique.

Au titre d'un effort pour réduire son empreinte carbone, l'UNFPA – pour la première fois – a fait imprimer localement tous ses matériels relatifs à la Journée mondiale de la population. Les bureaux de pays ont limité les coûts de papier et d'impression et les émissions de gaz à effet de serre en imprimant seulement ce qui était nécessaire et, parce que ces matériels n'avaient pas à être expédiés à longue distance, une économie de combustible a aussi été réalisée.